Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le berceau du fer
Articles récents

Méditation 14e dimanche du Temps Ordinaire

4 Juillet 2021 , Rédigé par Espace Liturgique Publié dans #Meditation

Évangile selon saint Marc (6, 1-6)
 

En ce temps-là,  Jésus se rendit dans son lieu d’origine, et ses disciples le suivirent. Le jour du sabbat, il se mit à enseigner dans la synagogue. De nombreux auditeurs, frappés d’étonnement, disaient : « D’où cela lui vient-il ? Quelle est cette sagesse qui lui a été donnée, et ces grands miracles qui se réalisent par ses mains ? N’est-il pas le charpentier, le fils de Marie, et le frère de Jacques, de José, de Jude et de Simon ? Ses sœurs ne sont-elles pas ici chez nous ? » Et ils étaient profondément choqués à son sujet. Jésus leur disait : « Un prophète n’est méprisé que dans son pays, sa parenté et sa maison. » Et là il ne pouvait accomplir aucun miracle ; il guérit seulement quelques malades en leur imposant les mains. Et il s’étonna de leur manque de foi. Jésus parcourait les villages d’alentour en enseignant.

DÉNI MANIFESTE

Comme c’est difficile d’être accueilli comme nous sommes… Jésus va en faire l’expérience en revenant chez lui. Il va malheureusement vivre ce paradoxe d’une parole reconnue comme sagesse mais immédiatement disqualifiée dans le coeur de ses auditeurs parce que venant précisément de là où on ne l’attendrait pas. Que ce soit le charpentier, le fils de Marie, qui a grandi au sein de la communauté et qu’il s’autorise à prendre la parole à la synagogue, le rend difficilement audible. L’habileté de ses mains ne l’habilite pas à endosser un autre rôle. C’est en tous les cas le message lancé par les gens de son village. Difficile dans ces conditions d’exister et d’apporter le supplément de vie qu’un accueil aurait permis. Jésus impuissant, spécialement pour ceux dont il a été proche pendant tant d’années… Cruel constat pour lui qui fait tant de bien depuis qu’il est en chemin.

C’est pourtant le rappel cuisant que l’amour est captif. Il est nu, désarmé, livré à qui veut s’en faire le destinataire. Jésus aime tous ceux qu’il rencontre. L’inverse n’est pas garanti, pas même auprès de ceux qui l’ont vu grandir. L’amour n’est pas reçu et se voit restitué à la route qui l’a conduit chez lui. Le message est aussi pour ses disciples. Rien n’est acquis, encore moins chez les siens. L’accueil et l’hospitalité demeurent un cadeau mutuel, une grâce réciproque qui n’a rien d’innée. Ce jour-là en tous cas, pour Jésus, le miracle a été d’être reçu par quelques-uns au lieu des foules habituelles avides des paroles de sa bouche.

L’épisode est un rappel que la vie ne peut se déployer à notre corps défendant. La vie résulte de son libre accueil, sans filtre. Tout peut alors devenir “parlant”, y compris le refus, le rejet. L’étonnement manifeste la distance existant au fond avec ses plus proches. Exercice de lucidité qui ne désarme pour autant pas la vie qui est plus puissante que les obstacles qu’on lui dresse. Elle est faite pour être partagée. Son dynamisme accepte de quitter son cours naturel pour rejoindre d’autres lieux où elle sera plus féconde. Une non-rencontre en suscite d’autres qui porteront du fruit. La grâce poursuit son chemin. Force est de constater qu’elle sera pour d’autres.

De notre côté, ne laissons pas passer la grâce. Laissons-nous surprendre par le bien qui nous attend, y compris de la part de ceux dont on ne l’attend pas. Soyons des contemplatifs, des guetteurs de la grâce cachée au creux du quotidien et des visages qui l’habitent ou le croisent. Tout est question de regard et de cœur. Tout est disposition à vivre intensément de ce qui nous arrive, sans choisir.

Equipe Evangile&Peinture – M-D Minassian – Peinture Bernadette Lopez - Fribourg
 

Lire la suite

Prière universelle 14e dimanche de Temps ordinaire

2 Juillet 2021 , Rédigé par Espace Liturgique Publié dans #Prière Universelle

Dieu a envoyé le prophète Ezékiel vers une nation rebelle, 
Prions pour l’Eglise, pour les 130 prêtres ordonnés en France en 2021
Ils ont reçu la mission prophétique d’annoncer la Parole de Dieu. 

Que l’Esprit-Saint leur donne force, confiance et audace

Seigneur, nul n’est prophète en son pays… 
Aujourd’hui encore, en politique, en économie, en écologie, des prophètes sont incompris, critiqués, rejetés…
Que le Seigneur remplisse le cœur des responsables des nations pour que soient écoutés les témoins de Ton Esprit de Sagesse, de Justice et de Paix, 

Seigneur, nous te prions

« St Paul nous a fait comprendre que lorsqu’il est faible, c’est alors qu'il est fort » 
Que cette Parole nous aide à accepter nos faiblesses et à avoir davantage conscience de la Présence du Christ ressuscité en nos vies.

Seigneur, nous te prions 

Prions pour nos communautés de paroisses
qui s’engagent sur le chemin de la conversion pastorale et missionnaire
Qu’elles sachent mettre en œuvre les moyens nécessaires avec toutes les équipes d’animations
pour encourager les fidèles laïcs à vivre la joie de l’Evangile dans la proximité

Seigneur, nous te prions

Lire la suite

Annonce des messe du 1er au 4 juillet

28 Juin 2021 , Rédigé par Espace Liturgique Publié dans #Messes : horaires

Jeudi 1er juillet     
  9 h 00  Messe à Hayange
 Samedi 3 juillet
15 h 30   Mariage à Marspich – Aurore MIRGAINE et Franck ADAM 
18 h 30   Messe à Marspich
 Dimanche 4 juillet
  9 h 15   Messe à Neufchef
10 h 30   Messe à Hayange

Lire la suite

Méditation 13e dimanche du Temps Ordinaire

27 Juin 2021 , Rédigé par Espace Liturgique Publié dans #Meditation

VIE COMBATIVE

Quel condensé d’existence dans cette page d’Évangile du 13e dimanche du temps ordinaire ! La foule s’amasse autour de Jésus. Anonymes, tous se pressent autour de lui, avec l’espoir que quelque chose de leur vie va changer. Parmi eux, il nous est donné de connaître l’histoire de ce chef de synagogue qui vient requérir Jésus pour sa fille en train de mourir, et de cette femme malade et dépouillée de tout, à toutes extrémités. Deux récits, deux désirs de vie. L’un pour sa fille, l’autre pour elle-même, l’un public et l’autre caché. Deux guérisons : l’une à l’abri de la foule et l’autre en son cœur. 

La foule en quête de miracle ne peut saisir la portée de ces guérisons, plus profondes encore que la vie continuée. Elle est d’un autre ordre. Elle est en rapport avec ce désir plus profond, plus ample, déposé au fond du cœur de chaque vivant : d’éternité. L’éternité n’est pas la vie continuée. Elle est un saut qualitatif, une plénitude. La vie est blessée par ce désir qui la dépasse. Elle est débordée. La vie n’est pas appelée à être continuée mais sauvée. L’expérience du salut, c’est d’être hissé à ce désir non de conservation, mais de dépassement et de plénitude. 

Jésus est l’espace où notre désir peut vivre sa mue, passer du désir de vie continuée à la communion. C’est Jésus qui est le passeur de tout désir. La mort a trouvé son adversaire. Jésus la dépasse. Il lui ôte son pouvoir en ouvrant la vie sur ce qui l’attend. Vivre par grâce… voilà ce qui nous attend réellement et dès maintenant. 

Nous le tenons de la main de Jésus qui se donne pour que nous ayons sa vie en nous. Nous ne sommes pas des anonymes pour lui. Notre désir le touche, nos histoires le remuent. Il est devenu l’espace où s’entrechoquent nos drames, et où ils peuvent trouver une résonance et une issue positive. Ce ferment d’espérance, c’est l’expérience du salut, de la vie en train de passer de la mort qui la menace, à la vie qui s’établit durablement sur son roc d’éternité, sur sa face de bonté.

Dieu, tu nous donnes ta propre vie, ton pain de joie, pour que nous ne défaillons en cours de route. Vivre, ce n’est rien de moins que de déboucher sur ton paradis d’ici : donner tout ce que nous sommes pour que les autres soient comblés de ton goût d’éternité.
 

Equipe Evangile&Peinture – M-D Minassian – Peinture Bernadette Lopez


 

Lire la suite

Prière universelle 132e dimanche de Temps ordinaire

26 Juin 2021 , Rédigé par Espace Liturgique Publié dans #Prière Universelle

L’Église a largement reçu les dons de la foi, de la Parole et de la connaissance de Dieu. Dieu aime la vie, Dieu se réjouit de la vie. 
Pour que l’Eglise proclame cette foi en la vie plus forte que tout malheur, plus forte que la mort, 

Dieu de vie, nous te supplions

« Jeune fille, je te l'ordonne, lève-toi ! ».

Fais que, par nos paroles et notre regard, nous soyons au service de la vie et que nous aidions des personnes à se relever  

Nous t’en prions, Seigneur

L’accompagnement des familles en deuil est un lieu d’évangélisation, une pastorale importante. 
Pour que l’Église sache se faire proche et que, dans nos communautés chrétiennes, des baptisés collaborent à cette mission

Prions ensemble

Prions pour notre communauté paroissiale. 
Merci pour la grande diversité de ses membres. Merci à Elisabeth Guazzetti qui s’est mis avec dévouement au service de notre paroisse. Merci pour l’engagement de beaucoup au service des autres et de la vie paroissiale

Comble chacun des biens que tu désires donner, Seigneur, nous te prions.
 

Equipe PU@Peinture - Peinture Bernadette Lopez

Lire la suite

Annonce des Messes du 24 au 27 juin 2021

21 Juin 2021 , Rédigé par Espace Liturgique Publié dans #Messes : horaires

Jeudi 24 juin      
  9 h 00  Messe à Hayange
14 h 30  Messe d’ Enterrement d’Elisabeth GUAZZETTI à Serémange

Dimanche 27 juin
  9 h 15   Messe à Neufchef  – Roger HOTTIER (anniversaire)
  9 h 15   Messe au Konacker
10 h 30   Assemblée de Prières à Marspich 
10 h 30   Messe à Serémange
10 h 30   Messe à Hayange – CICCIA Joseph, Michel, Domenico, Maria Giovanna, Nicodemo et les Ames du Purgatoire – Rolande WALLERICH (28 ans) Henri MANYS (25 ans) Henri WALLERICH, Stanislawa MANYS, et Patrick MANYS, son fils  – Edouard MRZYGLOD (anniversaire, 2 ans), Stanislas KAZENAS (anniversaire, 20 ans) et son épouse Wladyslawa KAZENAS, née MRZYGLOD (anniversaire, 2 ans) 
11 h 30  Baptêmes à Hayange – Giulia LEHNART – Elena BAGUE – Alessio MEIRIKHI 

Lire la suite

Méditation 12e dimanche du Temps Ordinaire

20 Juin 2021 , Rédigé par Espace Liturgique Publié dans #Meditation

Évangile selon saint Marc (4, 35-41)
 

Ce jour-là, le soir venu, Jésus dit à ses disciples : « Passons sur l’autre rive. » Quittant la foule, ils emmenèrent Jésus, comme il était, dans la barque, et d’autres barques l’accompagnaient. Survient une violente tempête. Les vagues se jetaient sur la barque, si bien que déjà elle se remplissait. Lui dormait sur le coussin à l’arrière. Les disciples le réveillent et lui disent : « Maître, nous sommes perdus ; cela ne te fait rien ? » Réveillé, il menaça le vent et dit à la mer : « Silence, tais-toi ! » Le vent tomba, et il se fit un grand calme. Jésus leur dit : « Pourquoi êtes-vous si craintifs ? N’avez-vous pas encore la foi ? » Saisis d’une grande crainte, ils se disaient entre eux : « Qui est-il donc, celui-ci, pour que même le vent et la mer lui obéissent ? »

La foi dans l’épreuve

Il arrive bien souvent que la parole de Dieu nous renvoie à une réalité toute simple de la vie, à savoir qu’aucune vie humaine n’est à l’abri des tempêtes. C’est le cas, dans les textes d’aujourd’hui, de Job et des disciples. 

Homme riche, pieux et juste, tout allait bien pour Job. Soudain tombe sur lui une tempête de malheurs qui le font sombrer dans la pauvreté, la misère et la souffrance. Broyé par la douleur, assailli par le doute et la révolte, il en vient à interroger Dieu. 

Ballotés par les vagues de la mer, les disciples, eux, laissent apparaître leurs tempêtes intérieures et se demandent pourquoi le Seigneur reste indifférent à leur sort. D’un côté, il y a le questionnement de Job et de l’autre la plainte des disciples. 

Derrière l’histoire de Job, nous apprenons que le désir de Dieu pour l’homme reste le même, malgré les tempêtes de la vie : le salut et non le malheur. Avec la tempête sur le lac, nous apprenons que tout disciple du Christ doit se décentrer et passer de la peur qui paralyse à la crainte respectueuse devant Jésus. 

Au final, il n’y a vraiment pas de quoi avoir peur, car, au sommeil de Jésus succède son réveil, comme plus tard à sa mort succédera sa résurrection, sa victoire sur le mal et sur la mort. 

Retenons que devant les épreuves et les menaces qui nous désorientent, nous pouvons garder la confiance et la foi. Prenons surtout conscience de nos limites. Ne gardons pas notre esprit centré sur nous-mêmes, mais sur le Christ. Il est mort et ressuscité pour nous.

Equipe PU@Peinture - Père Jean-Paul Sagadou- Prions en Église Afrique – Peinture Bernadette Lopez 
 

Lire la suite

Prière universelle 12e dimanche du temps ordinaire

19 Juin 2021 , Rédigé par Espace Liturgique Publié dans #Prière Universelle

« Dieu s’adressa à Job du milieu de la tempête »
Prions pour que la grande Barque Église souvent ballotée cherchant quelle parole tenir dans le monde d’aujourd’hui
Donne-lui les Mots pour dire l’Espérance et la Force toujours neuve de Ton Evangile

Seigneur, nous t’en prions

« Un monde nouveau est déjà né »
Notre monde est traversé par de nombreux vents contraires : crises sanitaires, crises économiques, conflits, autant de tempêtes auxquelles doivent répondre les décisions politiques. 
En ce jour d’élections, Prions pour nos départements, nos régions et notre pays, Libères-les, Seigneur toutes sortes de peurs. Donne à leurs oeuvres la capacité de construire de la solidarité au service d’une économie de proximité, humaine, équitable et respectueuse de la création.

Seigneur, écoute nos cris et viens à notre secours

« Qui es-tu Jésus, pour que même le vent et la mer t’obéissent ? » 
Seigneur, en ce jour de fêtes des Pères, que Ton Autorité bienveillante soit dans le cœur de tous les papas : 
Qu’ils sachent créer une ambiance sereine dans leur famille surtout durant les périodes difficiles

Avec tous les Pères qui font grandir leur famille, Seigneur, nous te prions

« N’avez-vous pas encore la foi ? »
Seigneur, vois nos paroisses  et nos communautés de paroisses avec leurs richesses et leurs limites…
Qu’elles soient un guide et un soutien afin que chacun de ses membres puisse s’y épanouir dans le calme et la paix. 
Demandons au Seigneur d'être Notre Force dans les tempêtes de la vie communautaire

Seigneur, nous t’en prions

 

Equipe PU@Peinture

Lire la suite

Annonce des messes du 17 au 20 juin

14 Juin 2021 , Rédigé par Espace Liturgique Publié dans #Messes : horaires

Jeudi 17 juin      
  9 h 00  Messe à Hayange St Martin
 
Dimanche 20 juin
  9 h 15   Messe à Neufchef – Philippe APPEL (anniversaire, 4 ans)
  9 h 15   Messe au Konacker
10 h 30   Messe à Marspich
11 h 30   Baptême – Mattia COCCHI 
10 h 30   Assemblée de Prières à Serémange
10 h 30   Messe à Hayange St Martin – Gaspar PEREIRA et ses fils, Abilio et Antonio – Antonio FAMILIARI (anniversaire, 3 ans) et son épouse, Giuseppa (six semaines) – Richard BIANCHI (six semaines)
11 h 30  Baptêmes à Hayange – Raphael BASTUCK – Sasha PEPI 

 

Equipe Annonce@Messe - Image les cahiers de PrionsenEglise - Catherine Chion

Lire la suite

11e dimanche du temps ordinaire 13 juin 2021

13 Juin 2021 , Rédigé par Espace Liturgique Publié dans #Meditation

Un peuple de vivants

Nous savons que Jésus ne cesse de parler en paraboles, avec des mots simples et vrais, des allusions concrètes à la vie quotidienne. Le langage des paraboles ne nous étonne plus, et pourtant, à chaque lecture, les paraboles n’ont jamais fini de nous surprendre, de nous déranger, de nous faire grandir. 

« Convertissez-vous, le règne de Dieu est tout proche ! » Ces premiers mots de Jésus dans l’évangile de Marc résonnent encore dans notre tête. Ils sonnent le début de la mission de Jésus. Par ses gestes, par ses paroles, par ses enseignements, ses miracles et ses guérisons, Jésus ne cesse de jeter en terre la semence du règne de Dieu. 

" Nos deux Cœurs Unis dans le St Esprit "

Dur labeur, sans doute épuisant devant la dureté du cœur de l’homme, mais travail de confiance, tout à l’écoute de son Père et de la mission qui est la sienne. Jésus sème et, jour et nuit, la semence grandit jusqu’à porter son fruit ! 

Aujourd’hui encore, elle est jetée dans la terre boueuse ou préparée de nos vies quotidiennes et de notre monde. Déjà là et encore à venir, le règne de Dieu ne cesse de nous surprendre si nous savons le guetter, le reconnaître, le nommer, mais aussi l’annoncer. Il étend ses branchages et nous devenons les fils de la promesse, un peuple de vivants, savourant et partageant les fruits du Royaume. À Dieu rien n’est impossible ! L’arbre sec peut reverdir. Le grain semé porte du fruit. Dieu tient parole !

Equipe Evangile@Peinture - Père Benoît Gschwind - PrionsenEglise - Peinture Bernadette Lopez - Oratoire de Kérizinen
 

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>