Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le berceau du fer
Articles récents

L’ENTREE DE JESUS à JERUSALEM

28 Mars 2021 , Rédigé par Espace Liturgique Publié dans #Méditation Dominicale

Évangile selon saint Marc (11, 1-10)
Lorsqu’ils approchent de Jérusalem, vers Bethphagé et Béthanie, près du mont des Oliviers, Jésus envoie deux de ses disciples et leur dit : « Allez au village qui est en face de vous. Dès que vous y entrerez, vous trouverez un petit âne attaché, sur lequel personne ne s’est encore assis. Détachez-le et amenez-le. Si l’on vous dit : ‘Que faites-vous là ?’, répondez : ‘Le Seigneur en a besoin, mais il vous le renverra aussitôt.’ » Ils partirent, trouvèrent un petit âne attaché près d’une porte, dehors, dans la rue, et ils le détachèrent. Des gens qui se trouvaient là leur demandaient : « Qu’avez-vous à détacher cet ânon ? » Ils répondirent ce que Jésus leur avait dit, et on les laissa faire. Ils amenèrent le petit âne à Jésus, le couvrirent de leurs manteaux, et Jésus s’assit dessus. Alors, beaucoup de gens étendirent leurs manteaux sur le chemin, d’autres, des feuillages coupés dans les champs. Ceux qui marchaient devant et ceux qui suivaient criaient : « Hosanna ! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur ! Béni soit le Règne qui vient, celui de David, notre père. Hosanna au plus haut des cieux ! »
(Passion : 14,1-72.15,1-47)

LECTURE DIVINE

Nous arrivons avec Jésus en bout de course. Sur le seuil de la grande semaine pascale, chaque année ce sont ces clameurs de joie qui résonnent d’une foule qui ne sait pas ce qu’elle fait pour le meilleur et pour le pire. L’intelligence des événements est ailleurs. Elle est logée au cœur de l’Écriture et de ceux qui la scrutent. Le sens de ce qui arrive se déploie dans une histoire - sainte - qui dépasse les bords du temps et de l’espace. C’est dans le cœur de Dieu qu’elle culmine et trouve sa résolution heureuse. 

L’acclamation populaire qui ponctue ce récit récapitule la reconnaissance et anticipe une autre joie. Elle est prise dans un niveau de sens que seul Jésus, à cet instant, est capable de percevoir. C’est sa lecture divine des événements qui va nous hisser peu à peu à la hauteur du présent des Écritures. Lui seul sait, à ce stade, par quel effondrement il lui faudra passer, et nous tous avec lui.

Mourir pour vivre, pour donner la vie, n’est pas inné. Ce sera la grande leçon de Pâques qui s’amorce et qui s’avance sans prétention sur un ânon. Les airs triomphants de la scène trouvent ici l’élément discordant qui met sur la piste d’un autre récit en cours. Nous voici mis en éveil. Il y a ici bien plus que Jésus de Nazareth, le mage dont tout le monde parle, bien plus que le roi espéré ou le Messie flamboyant qui chassera l’oppresseur en s’imposant, soutenu par l’ovation populaire. Il y a dans ces acclamations bien plus que tous ceux qui s’amassent pour joindre leurs voix. Il y a dans le moment précis bien plus que ce qu’on en a dit. Il y a un condensé de sens qui ne pourra éclater qu’en faisant céder toute représentation. Le réel a besoin de se retourner pour y croire. Comment cela s’est-il fait ?

La course folle de l’histoire est en train de vivre un point d’inflexion. Mais elle ne le sait pas encore. Certaines choses reviendront à leur point de départ, comme l’ânon reviendra à son propriétaire. Le pouvoir reviendra aux violents qui l’exercent. Mais la vraie puissance est à l’œuvre et elle s’avance, désarmée, livrée : libre. Le Fils de Dieu nous a dans son cœur. Il est captif de son amour pour nous. Et nous ne le savions pas, préoccupés que nous sommes d’avoir la vie, plutôt que de la recevoir.

Cette nouvelle semaine ne sera pas de trop pour nous faire pénétrer un peu plus avant dans la nécessaire réception du récit essentiel de notre foi. Le monde en a besoin.
                                    
Equipe Evangile&Peinture -  M-D Minassian – Peinture Bernadette Lopez
 - mise en page F.Roger

Lire la suite

Prière universelle dimanche des Rameaux

26 Mars 2021 , Rédigé par Espace Liturgique Publié dans #Prière Universelle

En communion avec toute l’Église, en cette année de saint Joseph et de la famille,
prions Jésus-Christ serviteur humilié qui s’est abaissé pour nous sauver.

Marchons courageusement derrière lui durant cette semaine sainte pour vivre avec lui sa mort et sa résurrection.

Jésus, sauveur du monde, nous te prions

Seigneur, lors de ta Passion, tu as subi l’aveuglement des hommes : 
Que s’ouvrent les yeux et les cœurs de ceux qui nous gouvernent sur le poids de leurs décisions dans l’avenir des hommes et du monde. 

Nous sommes tous appelés à travailler à l’avènement d’un monde humain et respectueux de la nature tel que Dieu l’a créé. 

Jésus, crucifié au Calvaire,

Rends-nous attentifs à toutes les injustices, toutes les souffrances afin que par notre présence, notre écoute, notre engagement, nous puissions montrer que le message du Christ est un message de joie et d’amour pour tous, et que la lumière triomphe toujours des ténèbres…

Jésus, sauveur du monde, nous te prions

Jésus, déposé au tombeau, affermit la foi de ceux qui doutent…

En cette semaine Sainte, Seigneur, nous te confions notre communauté de paroisses, que l'Esprit Saint la guide vers Toi et donne à chacun la grâce de prier et d'entrée en communion avec la Christ.

Jésus, sauveur du monde, nous te prions

Equipe PU@Peinture - R.F.

Lire la suite

Annonce des messes du dimanche des Rameaux et de la passion

23 Mars 2021 , Rédigé par Espace Liturgique Publié dans #Messes : horaires

Jeudi 25 mars 
9 h 00  Messe à Hayange – Suzanne SABARD –
14 h 00  Hayange  Nettoyage de l’église Saint Martin
 
Dimanche 28 mars    « Dimanche des Rameaux et de la Passion »
  9 h 15   Assemblée de prières à Ranguevaux
  9 h 15   Messe à Neufchef
  9 h 15   Messe au Konacker
10 h 30   Assemblée de prières à Marspich
10 h 30   Messe à Serémange

10 h 30   Messe à Hayange – Michel FRIES (anniversaire, un an) – CICCIA Joseph, Maria Giovanna, Nicodemo, Maria Carmela, Maria Concetta et les Ames du Purgatoire – Maria VILLARINO (anniversaire, 7 ans) et son époux Joseph VILLARINO – José FERNANDES et Maria Madalena MACHADO – Guilherme TIMOTEO CRUZ (un mois) et Gracinda LOPEZ, sa tante – Jeannine BAUDOT (3 mois)
15 h 00   à Hayange en l’église Saint Martin 
Célébration avec les enfants de la Première Communion

Lire la suite

Serémange-Erzange : prier un chapelet avec Saint Joseph

22 Mars 2021 , Rédigé par Espace Liturgique Publié dans #Année Saint Joseph

Vendredi 189 mars 2021, jour de la fête de saint Joseph, la Communauté de paroisses saint Jean-XXIII du berceau du fer s’est rassemblée vendredi 19 mars à l’église St Joseph de Serémange-Erzange de 16h30 à 17h30.

En cette année consacrée à saint Joseph, une vingtaine de personnes est venue prier pour lui confier leurs vies, leurs familles, leurs joies et leurs soucis spirituels et matériels.

Autour des mystères joyeux, des mystères douloureux, des mystères lumineux, chaque dizaine du chapelet avec saint Joseph, ont commencé et se sont terminé par un « Je vous salue Joseph », car Joseph ne peut conduire qu’à Marie et il nous aide à garder Marie dans notre vie.

Les textes extrait de la lettre apostolique « Patris Corde » du pape François ont émaillé les invocations à saint Joseph, père dans l’obéissance, père de Jésus, protecteur de la famille, père travailleur, Joseph, humble jusqu’au bout.

La Bonne Nouvelle de l’Evangile est de montrer comment malgré l’arrogance et la violence des dominateurs terrestres, ce qui compte, Dieu réussit toujours à le sauver, à condition que nous ayons le courage créatif du charpentier de Nazareth qui transforme un problème en opportunité, faisant toujours confiance à la Providence.
Si quelquefois Dieu semble ne pas nous aider, cela ne signifie pas qu’il nous a abandonné, mais qu’il nous fait confiance en ce que nous pouvons projeter, inventer, trouver.

A l’occasion du 150e anniversaire de la déclaration de Saint Joseph, comme patron de l’église universelle, tout étant lié, Belle et sainte année …de grâce !

Equipe prière@chapelet - Pour prier en chanson :

Cliquer ici  : Avec un cœur de père

Lire la suite

Si le grain tombé en terre meurt, il porte beaucoup de fruit

21 Mars 2021 , Rédigé par Espace Liturgique Publié dans #Meditation

Bousculade à Jérusalem ! Nous sommes au temps de la Pâque. Tout le monde monte à la Cité sainte. Nombreux sont ceux qui se rendent au Temple pour remercier Dieu d’avoir libéré son peuple et de l’avoir conduit vers une terre de promesse. Ils viennent de partout. D’ici et d’ailleurs. Comme chaque année, Jésus aussi monte au Temple, à Jérusalem, pour la Pâque. 

Et le voilà dans la foule, avec ses disciples. Quelques Grecs interpellent Philippe : « Nous voudrions voir Jésus ! » Sont-ils de simples badauds, des curieux, ou veulent-ils devenir disciples de Jésus ? Rien n’est dit de leur désir profond, mais c’est dans ce contexte qu’il nous faut entendre la réponse de Jésus à ses disciples : l’annonce de sa mort prochaine, du fruit qu’elle va produire, et des conditions radicales à mettre en œuvre dans la vie de ceux qui veulent être disciples.

Pour l’être, il faut suivre Jésus, et se détacher de sa propre vie pour faire la volonté du Père, pour faire la joie de Dieu ! Perdre sa vie devient un chemin de vie que l’on ne peut entendre et comprendre que dans la mort même de Jésus. Il y révèle son nom et sa puissance, faisant éclater la vie au seuil du tombeau et tuant à jamais la mort. Voir Jésus est désormais possible pour tout homme. J’ai vu Jésus, je ne peux plus vivre comme avant. Croire en Jésus nous fait naître à la vie.

Prière
Tu t’es abaissé, tu as été écrasé et broyé, comme le grain de blé, tu as été déposé en terre, hors de la ville, éliminé, écarté de la société des puissants. Ta mémoire devait disparaître.  Mais tu t’es relevé, pour porter du fruit en abondance.
Nous te disons Merci !

 

Equipe Evangile,@Peinture - Père Benoît Gschwind et Père Vincent –PrionsenEglise – Peinture Bernadette Lopez 
 

Lire la suite

Fête de Saint Joseph 19 mars 2021

19 Mars 2021 , Rédigé par Espace Liturgique Publié dans #Chapelet à St Joseph

 

Lire la suite

Prière universelle 5e dimanche de Carême

18 Mars 2021 , Rédigé par Espace Liturgique Publié dans #Prière Universelle

Seigneur, garde ton Église et tous ceux 
qui te reconnaissent Créateur et Sauveur dans la fidélité à ton Alliance ! 
Ouvre nos esprits et touche nos cœurs, 
afin que nous prenions soins de la création, que tu nous a confiée

Dieu créateur et sauveur, nous te prions

Dieu de l’Alliance,
que notre cœur s’ouvre à tous les peuples et nations de la terre 
pour reconnaître le bien et la beauté que tu as semés en chacun.
pour forger des liens d’unité, des projets communs à faire murir, des espérances partagées

Avec le CCFD-Terre Solidaire, nous te prions

Dieu créateur
Aide-nous à nous montrer créatifs et solidaires
alors que nous faisons face aux conséquences de cette pandémie mondiale
Donne-nous le courage d’accepter les changements 
pour écouter et répondre aux clameurs de la terre et de ceux qui souffrent.

Dieu créateur, nous te prions

Dieu Sauveur
par amour, tu as envoyé ton Fils pour sauver l’humanité.
Sème en nos cœurs l’amour fraternelle
afin que nous puissions tous connaître une véritable conversion des cœurs

Ensemble, Puisons avec joie aux sources du Sauveur,

Avec Saint Joseph, nous te prions

 

Equipe PU@CCFD-Terre Solidaire - PrionsenEglise - Laudato Si'- F.Roger

Lire la suite

Annonce des messes de carême les 18 -19 et 21 mars

16 Mars 2021 , Rédigé par Espace Liturgique Publié dans #Messes : horaires

Jeudi 18 mars 
9 h 00  Messe à Hayange 
Vendredi 19 mars Fête de Saint Joseph 
De 16 h 30 à 17 h 30 Serémange en l’église Saint Joseph 
Prier le chapelet avec Saint Joseph
A l'occasion de cette année 2021 consacrée à saint Joseph
Dimanche 21 mars – 5ème Dimanche de Carême 
9 h 15   Messe au Konacker
10 h 00   Assemblée de prières à Serémange
10 h 30   Messe à Marspich – Colette MULLER (anniversaire, 2 ans) et son époux Julien (anniversaire, 12 ans)
10 h 30   Messe à Hayange – Serge ROMANI décédé le 7 mars à 54 ans – Anne-Josée STOQUERT décédée le 9 mars à 61 ans 

Lire la suite

Regarder la Croix et être sauvé

14 Mars 2021 , Rédigé par Espace Liturgique Publié dans #Meditation

Évangile selon saint Jean (3, 14-21)
 

En ce temps-là, Jésus disait à Nicodème : « De même que le serpent de bronze fut élevé par Moïse dans le désert, ainsi faut-il que le Fils de l’homme soit élevé, afin qu’en lui tout homme qui croit ait la vie éternelle. Car Dieu a tellement aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne se perde pas, mais obtienne la vie éternelle. Car Dieu a envoyé son Fils dans le monde, non pas pour juger le monde, mais pour que, par lui, le monde soit sauvé. » Celui qui croit en lui échappe au Jugement ; celui qui ne croit pas est déjà jugé, du fait qu’il n’a pas cru au nom du Fils unique de Dieu. Et le Jugement, le voici : la lumière est venue dans le monde, et les hommes ont préféré les ténèbres à la lumière, parce que leurs œuvres étaient mauvaises. Celui qui fait le mal déteste la lumière : il ne vient pas à la lumière, de peur que ses œuvres ne soient dénoncées ; mais celui qui fait la vérité vient à la lumière, pour qu’il soit manifeste que ses œuvres ont été accomplies en union avec Dieu. »

EXPOSITION LUMINEUSE

Depuis le début de l’histoire des hommes, Dieu se fait inventif pour baliser le chemin qui mène à lui. Depuis la nuit des temps, les astres éclairent toute la création, rythment les jours et les saisons. Mais il fallait l’astre essentiel pour éclairer la route, montrer le chemin. Il fallait que l’homme lève les yeux pour enfin discerner Dieu. Il fallait que Dieu se lève en l’homme pour que l’homme retourne à Dieu. Ce chemin-là passera par la croix. Celle-là même que Moïse avait dressée dans le désert, hissant le mal et son origine à la vue de tous.

Jésus va choisir d’être sur la croix comme celui qui hisse à la vue des hommes le mal dont ils sont capables, et mais aussi tout leur pouvoir de vie. Sur la croix, Jésus oblige le regard. Il capte l’attention. Il questionne l’intention. Il fait impression. Toi qui vois les choses d’en haut ? Qu’en dis-tu ? Y a-t-il encore espoir ? Parce que vu d’ici, la situation est grave... nous sommes tout perdus, empêtrés dans nos peurs et nos compromis. Il semble que le poids des jours passés l’emporte sur l’attirance des jours à venir. Ta croix vient nous hisser à hauteur de ta lumière pour embrasser l’espérance. Pas seulement pour moi, pour nous... mais pour tous.

Tu nous sauves d’avoir à choisir. C’est toi qui nous choisis sans trier. Nous, c’est te regarder qui importe. Ne pas te quitter des yeux pour que tu deviennes le prisme de nos jours pluvieux. Ils sont annonciateurs d’un rebond fécond. C’est toi qui nous embrasses de ton regard, qui retourne nos vies de ton désir et les élève de leur désert. C’est toi qui imprimes en nous ta lumière. Croire, c’est accueillir ton jour. Parce que c’est toi qui crois en nous. Ta joie nous envahit alors et soudain : il fait beau...

Viens imprimer ta lumière en nous, Jésus ! Viens semer ton éternité. Prends-nous, avec toi, sur ta croix, là où culmine ta charité, ta bonté pour nous tous, tes bien-aimés. Vu de ta croix, notre petit monde s’agrandit de tous ceux auxquels nous ne pensions pas, de tous ceux que nous ne voyions plus. De ta croix, notre vue s’élargit. Nous voyons comme tu vois.

On se prend à désirer aimer: comme tu aimes... sur la terre comme au ciel.
                                 

Equipe Evangile&Peinture - M-D Minassian – Peinture Bernadette Lopez – Fribourg – PrionenEglise -Mise en page F.Roger

Lire la suite

Prière universelle 4e dimanche de carême

12 Mars 2021 , Rédigé par Espace Liturgique Publié dans #Prière Universelle

« Réjouissons-nous ! Oui, réjouissons-nous parce que Dieu a envoyé son Fils dans le monde, pour que par lui le monde soit sauvé » 
Pour que l’Église, pour que tous les baptisés, annoncent ta divine miséricorde et le salut par ton Fils bien-aimé,

Dieu, notre Père, nous te prions !

« Au bord des fleuves de Babylone, nous étions assis et nous pleurions »
Aux populations déplacées, réfugiées, désespérées du Proche-Orient, donne, Seigneur, l’espérance et la force de travailler dans l’unité pour un avenir de paix et de fraternité.
Accorde, Seigneur, à l’Eglise qui est en Irak, le don de la foi, de l’espérance et du pardon

à la suite du Pape François, nous t’en prions !

Face aux idoles de notre temps, aux infidélités, injustices, structures de péché et lois mortifères du monde d’aujourd’hui ….
En ces temps où les conditions de vie sont aggravées par la pandémie et la peur des lendemains
Éclaire, Seigneur, la conscience des responsables politiques et économiques, des éducateurs et de ceux qui influencent l’opinion, mais aussi de tous les citoyens, 

Seigneur, nous t’en prions !

Pour les hommes de nos paroisses, pères de familles, célibataires, consacrés, qui prendront la route vendredi prochain, pour se mettre à l’école de saint Joseph, prions : 
par saint Joseph, reflet de la tendresse du Père, par saint Joseph, modèle de foi et d’obéissance, modèle des époux et des pères,

Jésus, fils de Joseph, Fils bien-aimé du Père, nous te prions !

 

Equipe PU@Peinture – Chaville – Peinture Berna – Fribourg

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>