Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le berceau du fer
Articles récents

Méditation 18e dimanche du temps ordinaire

1 Août 2021 , Rédigé par Espace Liturgique Publié dans #Meditation

Evangile de Jésus-Christ selon saint Jean 6,24-35.

En ce temps-là, quand la foule vit que Jésus n’était pas là, ni ses disciples, les gens montèrent dans les barques et se dirigèrent vers Capharnaüm à la recherche de Jésus.

L’ayant trouvé sur l’autre rive, ils lui dirent : « Rabbi, quand es-tu arrivé ici ? »
Jésus leur répondit : « Amen, amen, je vous le dis : vous me cherchez, non parce que vous avez vu des signes, mais parce que vous avez mangé de ces pains et que vous avez été rassasiés.

Travaillez non pas pour la nourriture qui se perd, mais pour la nourriture qui demeure jusque dans la vie éternelle, celle que vous donnera le Fils de l’homme, lui que Dieu, le Père, a marqué de son sceau. »
Ils lui dirent alors : « Que devons-nous faire pour travailler aux œuvres de Dieu ? »
Jésus leur répondit : « L’œuvre de Dieu, c’est que vous croyiez en celui qu’il a envoyé. »

Ils lui dirent alors : « Quel signe vas-tu accomplir pour que nous puissions le voir, et te croire ? Quelle œuvre vas-tu faire ?
Au désert, nos pères ont mangé la manne ; comme dit l’Écriture : ‘Il leur a donné à manger le pain venu du ciel.’ »

Jésus leur répondit : « Amen, amen, je vous le dis : ce n’est pas Moïse qui vous a donné le pain venu du ciel ; c’est mon Père qui vous donne le vrai pain venu du ciel.
Car le pain de Dieu, c’est celui qui descend du ciel et qui donne la vie au monde. »
Ils lui dirent alors : « Seigneur, donne-nous toujours de ce pain-là. »
Jésus leur répondit : « Moi, je suis le pain de la vie. Celui qui vient à moi n’aura jamais faim ; celui qui croit en moi n’aura jamais soif. »


« Moi, je suis le pain de la vie. Celui qui vient à moi n'aura plus jamais faim »
 

Dans les Écritures, il est question de la tendresse de Dieu pour le monde, et nous lisons que « Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils » Jésus (Jn 3,16) pour qu'il soit comme nous, et qu'il nous apporte la bonne nouvelle que Dieu est amour, que Dieu vous aime et qu'il m'aime. Dieu veut que nous nous aimions les uns les autres comme il aime chacun d'entre nous (cf Jn 13,34).

Nous savons tous, en regardant la croix, à quel point Jésus nous a aimés. Lorsque nous regardons l'eucharistie nous savons combien il nous aime maintenant. C'est pourquoi il s'est fait lui-même « pain de vie » afin de satisfaire notre faim pour son amour, et puis, comme si ce n'était pas suffisant pour lui, il s'est fait lui-même l'affamé, l'indigent, le sans-abri, afin que vous et moi puissions satisfaire sa faim pour notre amour humain. Car c'est pour cela que nous avons été créés, pour aimer et être aimés.

Equipe Evangile@auquotidien - Sainte Teresa de Calcutta (1910-1997) - fondatrice des Sœurs Missionnaires de la Charité

Lire la suite

Prière universelle 18e dimanche de Temps ordinaire

29 Juillet 2021 , Rédigé par Espace Liturgique Publié dans #Prière Universelle

Jésus, pain de la vie, regarde la foule de ton Eglise rassemblés au pied de Notre-Dame des Neiges
Que nous trouvions dans l’Eucharistie de ce Pèlerinage, une nourriture et une source pour partager Ton Pain de Vie et Ta Parole d’Espérance 

Ensemble, Prions Notre Seigneur, Saint Joseph et Notre-Dame des Neiges

Jésus, pain de la sagesse, regarde la foule de nos décideurs et de nos gouvernants : ouvre l’oreille de leur cœur pour que leurs décisions soient le signe de Ta Justice et de Ton Attention aux plus faibles

Ensemble, Prions Notre Seigneur; Saint Joseph et Notre-Dame des Neiges

Jésus, pain de la tendresse, Que ce pain du ciel, devienne pain de la route pour notre société qui a faim et soif de courage durant ce temps de la pandémie. Esprit du Seigneur, Viens nous guérir de cette maladie.

Ensemble, Prions Notre Seigneur, Saint Joseph et Notre-Dame des Neiges

Jésus, pain du partage, regarde la foule de notre communauté rassemblée par ce pèlerinage, fais grandir en elle la faim de Ton Amour et augmente en elle le désir de goûter et de vivre de Ta Parole

Ensemble, Prions Notre Seigneur, Saint Joseph et Notre-Dame des Neiges

Equipe PU@Peinture -PrionsenEglise - Oratoire de Notre-Dame des Neiges

Lire la suite

Annonce des messes du 29 juillet au 1er août

26 Juillet 2021 , Rédigé par Espace Liturgique Publié dans #Annonce des messes

Jeudi 29 juillet
  9 h 00  Messe à Hayange 
 
Dimanche 1er août - Pélerinage à Notre-Dame des Neiges
  9h00 Rendez-vous Devant l’autel de Saint Joseph dans l’église Saint Denis de Neufchef   
– Départ du Pèlerinage à Notre Dame des Neiges 
Itinéraire : – Rue de Hayange – Tour de la Cité Artisanale – Rue Notre Dame des Neiges – La voie Verte (3,5 Km environ)
10h30 Messe Communautaire à l’oratoire de Notre Dame des Neiges
(Parking-Haut du musée de la mine pour ceux qui viennent en voiture) 
Baptêmes  – Chloé BOUR – Elena HOTTIER 


Après la messe : Verre de l’amitié offert par le Conseil de Fabrique de Neufchef

Lire la suite

Méditation 17e dimanche du Temps Ordinaire

25 Juillet 2021 , Rédigé par Espace Liturgique Publié dans #Meditation

Évangile selon saint Jean (6, 1-15)
 

En ce temps-là, Jésus passa de l’autre côté de la mer de Galilée, le lac de Tibériade. Une grande foule le suivait, parce qu’elle avait vu les signes qu’il accomplissait sur les malades. Jésus gravit la montagne, et là, il était assis avec ses disciples. Or, la Pâque, la fête des Juifs, était proche. Jésus leva les yeux et vit qu’une foule nombreuse venait à lui. Il dit à Philippe : « Où pourrions-nous acheter du pain pour qu’ils aient à manger ? » Il disait cela pour le mettre à l’épreuve, car il savait bien, lui, ce qu’il allait faire. Philippe lui répondit : « Le salaire de deux cents journées ne suffirait pas pour que chacun reçoive un peu de pain. » Un de ses disciples, André, le frère de Simon-Pierre, lui dit : « Il y a là un jeune garçon qui a cinq pains d’orge et deux poissons, mais qu’est-ce que cela pour tant de monde ! » Jésus dit : « Faites asseoir les gens. » Il y avait beaucoup d’herbe à cet endroit. Ils s’assirent donc, au nombre d’environ cinq mille hommes. Alors Jésus prit les pains et, après avoir rendu grâce, il les distribua aux convives ; il leur donna aussi du poisson, autant qu’ils en voulaient. Quand ils eurent mangé à leur faim, il dit à ses disciples : « Rassemblez les morceaux en surplus, pour que rien ne se perde. » Ils les rassemblèrent, et ils remplirent douze paniers avec les morceaux des cinq pains d’orge, restés en surplus pour ceux qui prenaient cette nourriture. À la vue du signe que Jésus avait accompli, les gens disaient : « C’est vraiment lui le Prophète annoncé, celui qui vient dans le monde. » Mais Jésus savait qu’ils allaient venir l’enlever pour faire de lui leur roi ; alors de nouveau il se retira dans la montagne, lui seul.

 

Le don de la gratuité

Relisons cet évangile Dans la vie de nos familles ce que chacun possède peut-être une grande ressource pour tous. Dans cet évangile, un garçon présente 5 pains d'orge et 2 poissons à Jésus. Le plus important, ce n’est pas d'avoir peu ou beaucoup, mais de l’offrir au Seigneur. C’est lui qui veille à ce qu’il satisfasse le désir de tout être vivant. C’est aux grands-parents de transmettre la foi aux jeunes générations et d’accompagner leurs petits-enfants avec leur sagesse. Ce qu’ils apportent souvent à nos familles est précisément le don de la gratuité. Leur façon d’aimer et de choyer leurs petits-enfants, au point de les gâter, peut nous sembler exagérée, mais l’exagération est la seule mesure de l’amour. 

L’Église, qui est mère de ce peuple qui se rassemble autour du Seigneur et qui semble ne pas être capable de se procurer à manger, a besoin de chacun de nous. Dans l’Évangile, ce jour-là le Seigneur s’est servi d’un garçon. Aujourd'hui il semble nécessaire de multiplier la foi et la sagesse des personnes âgées. Dans leur profondeur spirituelle, il y a un trésor à découvrir. Les 2 poissons que nous possédons tous, même le plus pauvre ou le plus malheureux d’entre nous, sont l’amour et la prière. 

La prière est une vocation accessible à tous. Dans le message pour la Journée, le Pape en parle comme d’une mission spécifique des personnes âgées : « la prière des personnes âgées peut protéger le monde, en l’aidant peut-être de manière plus incisive que l’activisme de tant de personnes. Votre prière est une ressource très précieuse : c'est un poumon dont l'Église et le monde ne peuvent se priver. 
Votre intercession pour le monde et pour l'Église n’est pas vaine, mais indique à tous la confiance sereine en un port sûr
». 

Dans récit du pain partagé, le Seigneur Jésus confie aux disciples la tâche de distribuer les pains à la foule. C’est une tâche qu'il continue de confier à l’Église aujourd’hui. Nous ne pouvons pas – par nous-mêmes – accomplir le miracle, mais Jésus a besoin de nos mains pour que le pain puisse nourrir ceux qui en ont besoin. Pensons aux nombreuses personnes âgées de nos paroisses qui sont des ministres extraordinaires de l’Eucharistie ou qui sont investies d’autres ministères et combien cela est précieux pour la vie et la liturgie de nos communautés.

Bénédiction

1ière Journée mondiale des Grands-parents et Personnes âgées

Dieu de miséricorde,
Toi qui as fait don à Tes enfants d’une longue vie,
Accorde-leur Ta bénédiction ;
Fais-leur sentir la douceur et la force de Ta présence :
Qu’en se tournant vers le passé
Ils se réjouissent de Ta miséricorde.
Et qu’en regardant vers l’avenir
Ils persévèrent dans l'espérance qui ne meurt pas.
À Toi louange et gloire pour les siècles des siècles


Evangile@Peinture – Père Vincent Chopart – Peinture Bernadette Lopez – Photo Atelia

Lire la suite

Prière universelle 17e dimanche de Temps ordinaire

21 Juillet 2021 , Rédigé par Espace Liturgique Publié dans #Prière Universelle

Aujourd’hui, l’Église célèbre la première Journée mondiale des personnes âgées et des grands-parents. Pour celles et ceux qui souffrent de solitude,

Nous te prions, Seigneur 
 

Pour les associations et les organismes qui se mettent au service des plus pauvres et qui luttent sans relâche pour qu’un jour chacun puisse manger à sa faim,

Nous te prions, Seigneur  
 

Pour les personnes qui organisent et préparent les repas, dans nos foyers, dans les cantines, les restaurants : Que nous sachions apprécier leur talent et les remercier pour leur beau travail,

Nous t’en prions, Seigneur 
 

Ils sont nombreux celles et ceux qui partagent leur pain, leur parole, leur savoir, leur temps ou leur savoir-faire. Apprends-nous sans cesse à imaginer de nouvelles solidarités,

Nous t’en prions, Seigneur
 

Pour nous tous : Que nos yeux et nos oreilles soient attentifs aux besoins de nos proches et que nos mains et nos cœurs soient ouverts pour l’entraide et le partage,

Nous t’en prions, Seigneur

 

Equipe PU@Peinture – Marie-Madeleine Peters – Photo Totales Créations

Lire la suite

Annonce des messe du 22 au 25 juillet

19 Juillet 2021 , Rédigé par Espace Liturgique Publié dans #Messes : horaires

Jeudi 22 juillet
  9 h 00  Messe à Hayange 
 Samedi 24 juillet
18 h 30   Messe à Serémange
 Dimanche 25 juillet
  9 h 15   Messe au Konacker
10 h 30   Messe à Hayange

– Christiane JUSKA décédée le 6 juillet à 71 ans
– Maria CAMERA (six semaines) et les défunts des Familles NARDI  CAMERA
11 h 30  Baptême à Hayange – Louise JAKOBS PEYEN 

Lire la suite

Méditation 16e dimanche du Temps Ordinaire

18 Juillet 2021 , Rédigé par Espace Liturgique Publié dans #Méditation

Évangile selon saint Marc (6, 30-34)

En ce temps-là, les Apôtres se réunirent auprès de Jésus, et lui annoncèrent tout ce qu’ils avaient fait et enseigné. Il leur dit : « Venez à l’écart dans un endroit désert, et reposez-vous un peu. » De fait, ceux qui arrivaient et ceux qui partaient étaient nombreux, et l’on n’avait même pas le temps de manger. Alors, ils partirent en barque pour un endroit désert, à l’écart. Les gens les virent s’éloigner, et beaucoup comprirent leur intention. Alors, à pied, de toutes les villes, ils coururent là-bas et arrivèrent avant eux. En débarquant, Jésus vit une grande foule. Il fut saisi de compassion envers eux, parce qu’ils étaient comme des brebis sans berger. Alors, il se mit à les enseigner longuement.

SANS PAUSE

Ce n’est pas le seul épisode où l’on voit Jésus contraint par les circonstances. Ici, le retour de mission aurait naturellement demandé un temps de pause pour vivre une relecture et un temps de repos, mais le cœur a ses raisons et la nécessité collective prime sur le besoin personnel. Le cœur de Jésus a vite fait de discerner. Et c’est peut-être un élément de plus à ajouter à la formation de ses disciples. On peut disposer et organiser les choses selon des logiques visant à l’équilibre, mais la charité débordera toujours les meilleurs plans et stratégies. Comment se refuser à la détresse? Une fois de plus, il ne peut y avoir de repos devant tant d’énergies déployées pour chercher la vie. Jésus est pour ainsi dire réquisitionné par les événements. C’est touchant d’assister à ce débordement de cœur…

Le style de vie de Jésus n’a rien de raisonnable. Et sa suite n’a rien de facile à vivre. Il ne s’appartient plus. Sa raison de vivre est extérieure à lui. Elle est logée dans cette foule en attente de ce quelque chose de lui qui les aidera à vivre. Jésus ne peut pas manquer ce rendez-vous d’amour. Il est venu pour cela. Et ses disciples apprennent avec lui ce qui va les conduire à leur tour, de dépassement en dépassement. Les nécessités des autres ne portent pas Jésus et les siens à l’épuisement mais révèlent la fontaine d’eau vive à disposition dans l’écoute profonde des événements. L’amour ne connaît pas de pause. Il se ressource en s’offrant et s’étiole en se refusant.

Pas d’autre bonheur que toi Jésus. Tu nous introduis dans ton regard d’amour qui sait reconnaître la pulsation de la vie et ses fatigues. Tu nous remets en joie en pensant au bien distillé. Il y eut un soir, il y eut un matin. Recréation ! Vivons de cet instinct de la joie des autres que nous procure l’amour. Jésus n’a pas eu d’autre secret. Cela l’a mené sur la croix. Le disciple serait-il au-dessus de son maître ? Jésus, forme en nous ton cœur éternel, fontaine d’eau vive pour tous !
 
Equipe Evangile&Peinture - M-D Minassian – Peinture Bernadette Lopez- Fribourg

 

Lire la suite

Prière universelle 16e dimanche de Temps ordinaire

15 Juillet 2021 , Rédigé par Espace Liturgique Publié dans #Prière Universelle

« Le Seigneur est mon berger »
Jésus se laisse toucher par ce peuple sans berger. Seigneur, encore aujourd’hui, laisse-toi toucher par la peur et l’angoisse face aux incertitudes de notre monde. 
Met sur la route de chacun, des paroles et des actes qui nous apaisent et qui nous fasse espérer en l’avenir. 

Prions le Seigneur, le bon berger qui est la lumière des hommes

« Le Christ est notre paix »
Nous te prions, Seigneur, vainqueur du Mal, pour les habitants de ce monde. Donne aux peuples de la terre de vivre en paix, en surmontant les différences et les intérêts particuliers

Seigneur, notre Paix, viens au secours de notre humanité, nous t’en prions

« Le-Seigneur-est-notre-justice »
Prions pour tous ceux qui font le bien en consolant leurs frères dans la souffrance. Envoie ton Esprit sur les hommes de bonne volonté, qu’ils s’accueillent frères en humanité. Qu’ils découvrent la beauté, la compassion et la miséricorde pour travailler inlassablement à la justice et à la paix !

Prions le Seigneur qui a tué la haine


« Venez à l’écart dans un endroit désert, et reposez-vous un peu »
Seigneur, regarde notre société humaine encore et encore sous l’emprise de la pandémie. 
Que chaque baptisé sache répondre à l’appel d’un temps de retrait pour se reposer pour devenir un créateur courageux et inventif, passionné de dialogues et d'amitiés dans toutes les situations sociales, économiques, politiques et pastorales qui sont conflictuelles.

Prions le Christ qui invitait les disciples à se reposer

Equipe PU@Peinture – JardinierdeDieu – Peinture Bernadette Lopez

Lire la suite

Annonce des Messes du 17 et 18 juillet

13 Juillet 2021 , Rédigé par Espace Liturgique Publié dans #Messes : horaires

Jeudi 15 juillet
  9 h 00  Messe à Hayange 
 Samedi 17 juillet
18 h 30   Messe à Marspich 
 Dimanche 18 juillet
  9 h 15   Messe à Neufchef
10 h 30   Messe à Hayange

– Concetta CANTILLERI, décédée le 15 juin à Palerme en Sicile

Lire la suite

Méditation 15e dimanche du Temps Ordinaire

11 Juillet 2021 , Rédigé par Espace Liturgique Publié dans #Meditation

Évangile selon saint Marc (6, 7-13)
En ce temps-là, Jésus appela les Douze ; alors il commença à les envoyer en mission deux par deux. Il leur donnait autorité sur les esprits impurs, et il leur prescrivit de ne rien prendre pour la route, mais seulement un bâton ; pas de pain, pas de sac, pas de pièces de monnaie dans leur ceinture. « Mettez des sandales, ne prenez pas de tunique de rechange. » Il leur disait encore : « Quand vous avez trouvé l’hospitalité dans une maison, restez-y jusqu’à votre départ. Si, dans une localité, on refuse de vous accueillir et de vous écouter, partez et secouez la poussière de vos pieds : ce sera pour eux un témoignage. » Ils partirent, et proclamèrent qu’il fallait se convertir. Ils expulsaient beaucoup de démons, faisaient des onctions d’huile à de nombreux malades, et les guérissaient.

MISSION NUE

Jésus vient de vivre l'échec et l'impuissance parmi les siens, et c'est à ce moment qu'il choisit d'appeler les Douze et de les envoyer en mission. Le moins que l'on puisse dire, c'est que Jésus est loin du triomphalisme missionnaire. C'est peut-être même la pointe de la formation de ses disciples. Il leur donne non seulement autorité et puissance d'action, mais aussi les deux clés essentielles pour ne rien subir des événements qu'ils auront à vivre : pauvreté et humilité. Pauvreté apparente pour habiller le cœur et être en position d’accueillir toutes choses. Humilité devant les réactions suscitées par la mission, pour n’être pris ni par la réussite ni par l’échec, mais simplement par la force d’un appel à poursuivre la route pour que d’autres puissent retrouver le chemin de la vie.
 

Jésus centre ses disciples sur cette seule nécessité de demeurer là où leur parole est accueillie. Leur mission ne relève pas de la persuasion, mais d’un contact, d’une rencontre avec les paroles de la vérité. Ils amènent le salut à ceux qui les reçoivent et les écoutent. Ils leur donnent de faire l’expérience de la vérité libératrice. La mission ouvre sur la guérison de tous ceux qui accueillent en eux le souffle de la vérité et écoutent l’aspiration à la vie réveillée par la parole.
 
Puissions-nous à notre tour vivre notre quotidien comme un envoi permanent et partager librement à travers les événements et les rencontres, la parole de vérité qui nous anime : sans désir de convaincre mais comme un débordement de cette bonté dont nous vivons.
 
Rien ne nous appartient. Tout nous est donné. Tout est à partager.

 

Equipe Evangile@Peinture – M-M Minassian – Peinture Bernadette Lopez
 

Lire la suite
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>