Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le berceau du fer
Articles récents

Méditation Fête de l'Epiphanie du Seigneur

8 Janvier 2023 , Rédigé par Espace Liturgique Publié dans #Meditation

Évangile selon saint Matthieu ( 2, 1-12)

Crèche de l'église St Joseph de Serémange-Erzange

Jésus était né à Bethléem en Judée, au temps du roi Hérode le Grand. Or, voici que des mages venus d’Orient arrivèrent à Jérusalem et demandèrent : « Où est le roi des Juifs qui vient de naître ? Nous avons vu son étoile à l’orient et nous sommes venus nous prosterner devant lui. » En apprenant cela, le roi Hérode fut bouleversé, et tout Jérusalem avec lui.

Il réunit tous les grands prêtres et les scribes du peuple, pour leur demander où devait naître le Christ. Ils lui répondirent : « À Bethléem en Judée, car voici ce qui est écrit par le prophète :

‘Et toi, Bethléem, terre de Juda, tu n’es certes pas le dernier parmi les chefs-lieux de Juda, car de toi sortira un chef, qui sera le berger de mon peuple Israël.’ » Alors Hérode convoqua les mages en secret pour leur faire préciser à quelle date l’étoile était apparue ; puis il les envoya à Bethléem, en leur disant : « Allez vous renseigner avec précision sur l’enfant. Et quand vous l’aurez trouvé, venez me l’annoncer pour que j’aille, moi aussi, me prosterner devant lui. » Après avoir entendu le roi, ils partirent. Et voici que l’étoile qu’ils avaient vue à l’orient les précédait, jusqu’à ce qu’elle vienne s’arrêter au-dessus de l’endroit où se trouvait l’enfant. 

Quand ils virent l’étoile, ils se réjouirent d’une très grande joie. Ils entrèrent dans la maison, ils virent l’enfant avec Marie sa mère ; et, tombant à ses pieds, ils se prosternèrent devant lui. Ils ouvrirent leurs coffrets, et lui offrirent leurs présents : de l’or, de l’encens et de la myrrhe.

Mais, avertis en songe de ne pas retourner chez Hérode, ils regagnèrent leur pays par un autre chemin.
 

ÉTOILE PRESSANTE

Aujourd’hui, l’étoile nous fait signe ! Un signe de rassemblement tout d’abord, puis de recueillement, et enfin de retour vers un ailleurs.
 
Mouvement à trois temps pour une aventure à tous vents. Rassemblement autour de la crèche et de l’Enfant paisible qui en fera voir de toutes les couleurs à Marie et Joseph, à commencer par les affres de la fuite, de l’exil. Ni place, ni légitimité aux yeux des puissants jaloux et violents… les débuts de ce roi sans couronne sont pour le moins mouvementés. Dès ses premiers jours, il fut placé en solidarité avec tant d’entre nous sur les routes, dans le froid et l’angoisse. Il ouvre pourtant le temps du recueillement, de l’intériorité qui seule cherche dans les événements et leurs échos le sens de cette histoire.

Avec le souffle pour tout bagage, c’est repartir enfin sur ce chemin nouveau inauguré par la rencontre avec Jésus. C’est son nom… Il nous sauve ainsi en nous rassemblant, en nous faisant entrer dans sa maison sans frontière ni clôture, puis en nous renvoyant chez nous chargés de lui, concernés par son histoire parmi nous. Il nous fait apôtres et pains solidaires pour tous nos prochains. Nos bras libres de tous ces présents que nous pensions pour lui, il les charge de sa présence. Il nous revêt de son regard et nous drape de sa joie. C’est pour partager… Et Dieu sait qu’il y a à faire !
 
Ce nouveau frère dans la chair nous fait entrer dans son monde. Il trace le chemin et lance l’étoile à nos trousses. Tout sera désormais touché de sa grâce, teinté de sa candeur. Comment oublier ? Son regard de bonté a inauguré le désir de la route. Plus rien ne sera comme avant. Nous cherchions un roi, nous avons trouvé un enfant. Nous cherchions un roi, nous avons trouvé un toit et puis aussi mission de bonté et d’espérance. Alors belle et bonne année dans le Seigneur ! 

Cliquez ici 

La marche des Rois Mages

Petits Chanteurs à la Croix de Bois

Equipe Evangile&Peinture – Marie-Dominique Minassian - peinture Bernadette Lopez

Lire la suite

Prière universelle pour l'Epiphanie du Seigneur

5 Janvier 2023 , Rédigé par Espace Liturgique Publié dans #Prière Universelle

 

Seigneur, en arrivant devant l’Enfant Jésus, les mages ont été saisis d’une très grande joie. Affermis la foi de ton Église, pour qu’elle porte dans ses paroles, ses actes et ses œuvres son ouverture au monde, et la joie profonde d’un bonheur partagé à tous les Hommes e à toutes les Femmes.

Seigneur, nous t’en prions

Seigneur, tu as conduit les mages, déjà touchés et déplacés par ton appel, jusqu’à la modeste demeure de notre Sauveur. Ouvre les yeux 
des grands de ce monde pour qu’à leur tour, ils se laissent toucher par les plus fragiles et décident d’œuvrer avec ferveur pour plus de Justice et de Paix avec sagesse et prévoyance.

Seigneur, nous t’en prions

Seigneur, tu as accompagné les mages qui ont osé le voyage aux périphéries de leur propre pays. Soutiens l’élan et la générosité des personnes qui se risquent aux périphéries de leur quotidien pour venir en aide à tous ceux qui sont dans l’épreuve.

Seigneur, nous t’en prions

Seigneur, ouvre les yeux de notre communauté comme tu as ouvert ceux des mages, pour qu’elle accueille Ta Lumière et qu’elle se laisse déplacer par le trésor précieux de Ton Evangile et de Ton Amour, en allant là où tu l’appelles

Seigneur, nous t’en prions

Pour le Pape émérite Benoît qui s’est endormi dans la Seigneur,
Que l’Eternel Pasteur l’accueille dans son règne de Lumière et de Paix

Seigneur, nous te prions
 

Equipe PU@Evangile 

Lire la suite

Annonces des messe du 5 AU 8 Janvier 2023

2 Janvier 2023 , Rédigé par Espace Liturgique Publié dans #Annonce des messes

BONNE et SAINTE ANNÉE 2023
 
Jeudi 5 janvier
  9 h 00  Messe à Hayange
 
Samedi 7 janvier
18 h 00   Messe à Serémange -
Partage de la galette des rois après la messe
18 h 15   Messe à Saint Nicolas en Forêt
 
Dimanche 8 janvier   Epiphanie
  9 h 15   Messe au Konacker
10 h 30   Messe à Marspich
10 h 30   Messe à Hayange

– Giuseppe CUSIMANO décédé le 20 décembre à 83 ans
– Lucien HUARD décédé le 23 décembre à 84 ans
– Marguerite RIEMANN décédée le 27 décembre à 92 ans

 

 

Lire la suite

Méditation Sainte Marie Mère de Dieu

1 Janvier 2023 , Rédigé par Espace Liturgique Publié dans #Meditation

Sainte Marie, mère de Dieu

Huit jours après la Nativité du Seigneur et Sauveur Jésus-Christ, nous célébrons sa Mère, celle qui lui a donné son être humain, corps et âme par l’Esprit-Saint qui vient sur elle la plaçant dans l’orbite de la paternité divine. C’est pourquoi le concile d’Ephèse en 431, la proclama la Theotokos, la Mère de Dieu, puisque son fils est Dieu, ce qui ne préjuge pas de la différence entre Marie créature humaine et Jésus Fils éternel de Dieu.

Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc (2, 16-21)
En ce temps-là, les bergers se hâtèrent d’aller à Bethléem, et ils découvrirent Marie et Joseph, avec le nouveau-né couché dans la mangeoire. Après avoir vu, ils racontèrent ce qui leur avait été annoncé au sujet de cet enfant. Et tous ceux qui entendirent s’étonnaient de ce que leur racontaient les bergers. Marie, cependant, retenait tous ces événements et les méditait dans son cœur. Les bergers repartirent ; ils glorifiaient et louaient Dieu pour tout ce qu’ils avaient entendu et vu, selon ce qui leur avait été annoncé. Quand fut arrivé le huitième jour, celui de la circoncision, l’enfant reçut le nom de Jésus, le nom que l’ange lui avait donné avant sa conception.

SIGNE FAMILIAL

Voilà donc des bergers qui courent vers Bethléem. Le temps s’accélère tout à coup. L’annonce qu’ils ont reçue les propulse dans une course merveilleuse. Un signe vient de leur être donné pour authentifier une annonciation qui a de quoi bouleverser : la naissance d’un sauveur.

Il faudra encore du temps pour que cet enfant apparaisse comme tel à la vue des hommes. Pour le moment, c’est une famille qui se donne à voir. Et c’est un double témoignage. Cette famille qui n’avait pas de place dans la salle commune voit le monde venir à elle. Ces premiers témoins sont aussi un signe pour Marie et Joseph. Ils ne sont plus les seuls à être dans la confidence divine de ce grand dessein d’amour inscrit au plus profond de ce petit être confié à leurs bons soins. La résonance de sa venue dans le monde a commencé dans le cœur des pauvres. Le grand bouleversement est en marche et sème déjà la joie. Chez Marie et Joseph, l’événement les déborde. Tout concorde, mais le tout est tellement grand pour une vie de femme, d’homme… Comment ne pas être interpellé par tout cela ? Et en même temps, comment ne pas en rester à la superficialité du merveilleux, au soulèvement éphémère de l’émotion ?

Marie nous entraîne dès les premiers jours de sa maternité dans un recueillement non seulement de ce qui lui arrive, mais encore de ce que cette naissance produit déjà dans le monde. Et il va lui falloir faire bien de la place pour héberger la vie de ce Sauveur et de tous les sauvés qu’il entraînera dans son sillage. Eux qui n’avaient nulle part où aller, ils seront le refuge de tous les sans-toit. La maternité de Marie se découvre ainsi extensive. La mère de l’Enfant est impliquée dans l’itinéraire de son enfant hors norme. Tout ce qui va lui arriver va s’imprimer en elle. Elle seule pourra relier tout cela à son Annonciation originelle. Et Joseph avec elle.

Cette famille est devenue le signe de ce que Dieu veut faire de cette humanité choisie par Jésus : sa propre famille. Dieu nous incorpore dans sa vie pour faire notre joie. Il n’y en a pas de plus grande. Le cœur vibrant des bergers nous le confirme. Dieu fait ce qu’il dit. Sa famille est en formation, et son salut est en cours. Paix et joie pour tous ! C’est son divin vœu : à héberger, à incarner.
  

Equipe Evangile@Peinture – Marie-Dominique Minassian – Peinture Bernadette Lopez

Lire la suite

Prière universelle Sainte Marie , Mère de Dieu

28 Décembre 2022 , Rédigé par Espace Liturgique Publié dans #Prière Universelle

 

Prions pour l’Église, « sacrement de l'unité de tout le genre humain ». Qu'elle soit un signe de paix au cœur du monde et qu'elle travaille à faire grandir la fraternité. 

Par Marie, Mère de l’Église, nous te prions

Seigneur, en cette journée mondiale de la paix, ouvre les yeux de ceux qui nous gouvernent. Que leurs réponses aux défis et aux enjeux apaisent les conflits et les guerres. 

Avec Marie, Reine de la paix, prions ! 

Marie et Joseph ont accueilli et éduqué l’Enfant Jésus. Pour que les éducateurs soient des témoins crédibles et des artisans de fraternité.

 Avec Marie, Mère de Dieu, prions ! 

L’Évangile est bonne nouvelle. 
Prions pour notre communauté et tous ceux qui donnent de leur temps et de leurs forces pour que l’Évangile y soit annoncé, vécu et célébré. Prions pour nos pasteurs et les fidèles laïcs qui les assistent.

 Avec Marie, notre Mère, prions !

Prions pour le Pape émérite Benoît XVI parvenu au terme de son pèlerinage sur Terre. 
Qu’il continu, au Ciel, de porter par sa prière, l’Eglise qu’il a vécu sur Terre comme un humble serviteur dans la Vigne du Seigneur. 

 
Par Marie, Mère de l’Église, Seigneur, nous t’en prions

 

Equipe PU@Evangile

Lire la suite

Publié depuis Overblog

27 Décembre 2022 , Rédigé par Espace Liturgique Publié dans #Annonce des messes

Jeudi 29 décembre
       9 h 00  Messe à Hayange
– Jeannine BAUDOT (anniversaire, 2 ans)
 
Samedi 31 décembre
18 h 00   Messe à Serémange
 
Dimanche 1er janvier Sainte Marie Mère de Dieu –                                                                                                 56 ième Journée Mondiale de la Paix 
10 h 30  Messe à Hayange
– Paul et Henri DIEU, Thérèse N’GUYEN, Jack HENRI et Orlinda DEBARRO

 

Lire la suite

Prière universelle Jour de Noël

22 Décembre 2022 , Rédigé par Espace Liturgique Publié dans #Prière Universelle

En ce Jour de Noël, nous te rendons grâce, Seigneur, pour ton Fils, signe de ton amour infini.  Nous te prions pour que ton Eglise en soit le témoin en tout temps

Seigneur, nous te prions

En ce Jour de Noël, nous te rendons grâce, Seigneur, pour tous ceux qui accueillent avec foi ce mystère de la venue de notre Dieu dans notre monde et qui se laissent transformer par la tendresse du Père. Renouvelle en eux la joie de l’évangile.

Seigneur, nous te prions

En ce Jour de Noël, nous te rendons grâce, Seigneur, pour tous les peuples en guerre, pour les familles divisées, O Jésus viens sauver ton peuple et apporter Ta paix dans les cœurs qui souffrent !

Seigneur, nous te prions

En ce jour de Noël, nous te rendons grâce, Seigneur et Père de l’humanité, Toi qui as créé tous les êtres avec la même dignité, insuffle-en nos cœurs un esprit fraternel

Seigneur, nous te prions
 

PU@Peinture - Noël en Uckraine

Lire la suite

Prière universelle Nuit de Noël

22 Décembre 2022 , Rédigé par Espace Liturgique Publié dans #Prière Universelle

Pour qu’en cette nuit de joie, l’Eglise manifeste humblement ton espérance

Seigneur, nous te prions

Pour qu’en cette nuit de nouvelle création, les habitants du monde prennent soin des biens naturels et du bien commun

Seigneur, nous te prions

Pour qu’en cette nuit de paix, se brisent les armes et se taise la violence

Seigneur, nous te prions

Pour qu’en cette nuit où la grâce du Fils de Dieu unit les cœurs, que nos familles et nos communautés de paroisses vivent dans l’unité

Seigneur, nous te prions

Equipe PU@Evangile -Prions en Eglise

Lire la suite

Méditation 4e dimanche de l'Avent 2022

18 Décembre 2022 , Rédigé par Espace Liturgique Publié dans #Meditation

Evangile selon saint Matthieu (1, 18-24)

Voici comment fut engendré Jésus Christ : Marie, sa mère, avait été accordée en mariage à Joseph ; avant qu’ils aient habité ensemble, elle fut enceinte par l’action de l’Esprit Saint. Joseph, son époux, qui était un homme juste, et ne voulait pas la dénoncer publiquement, décida de la renvoyer en secret. Comme il avait formé ce projet, voici que l’ange du Seigneur lui apparut en songe et lui dit : « Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre chez toi Marie, ton épouse, puisque l’enfant qui est engendré en elle vient de l’Esprit Saint ; elle enfantera un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus (c’est-à-dire : Le-Seigneur-sauve), car c’est lui qui sauvera son peuple de ses péchés. » Tout cela est arrivé pour que soit accomplie la parole du Seigneur prononcée par le prophète : ‘Voici que la Vierge concevra, et elle enfantera un fils ; on lui donnera le nom d’Emmanuel’, qui se traduit : « Dieu-avec-nous. » Quand Joseph se réveilla, il fit ce que l’ange du Seigneur lui avait prescrit : il prit chez lui son épouse.


JUSTE ÉCLAIRÉ

C’est de nuit que tout se joue. Devant l’impensable trahison de sa promise, le cœur de Joseph se révèle. Sa bonté avait déjà décidé de couvrir de son voile la situation de Marie. Bienheureuse couverte deux fois : par l’Esprit Saint et par son époux Joseph. Connivence entre terre et ciel pour que soit engendré Jésus le fruit de la promesse de Dieu conservée par l’Écriture à travers les siècles. Voilà donc le temps à bout de course, prêt à offrir ce qui germe dans le secret des cœurs.

Jésus a pu venir parmi nous grâce à Marie et Joseph qui ont fait de la place au désir de Dieu. Cet enfant à venir ne sera pas le leur. L’un et l’autre l’ont accepté. C’est leur coopération concrète avec Dieu et son grand désir de communiquer la vie. De leur désir ouvert au désir de Dieu naîtra Jésus, Dieu avec nous. Un Dieu de chair et d’os pour confirmer à l’humanité son identité, son adoption irrévocable. Dieu vient se faire l’un de nous. Il vient établir la fraternité entre nous. Marie et Joseph en sont les premiers à être bouleversés. Les jeunes époux deviennent, en Jésus, frères et sœurs en humanité visitée, bouleversée et obéissante à l’Esprit Saint. Ils sont les premiers nés d’une génération renouvelée par cette visitation divine.

Dieu a voulu que cette visitation atteigne tous les temps. Ce qui est arrivé à Marie et à Joseph nous arrive. Cette visitation est pour nous. Le temps est mûr. Cette naissance nous concerne. Elle nous choisit pour faire aller plus loin le projet de Dieu: que tous les hommes et femmes soient, pour eux-mêmes et pour tous, des frères et des sœurs nés de l’Esprit d’amour. Dieu nous engendre chaque jour à ce grand mystère pour que le monde croie que la mort n’aura pas le dernier mot. Il vient nous apprendre les mots et les gestes de cette humanité fraternelle.

Regardons et écoutons Jésus qui vient, Dieu caché au creux de chacun, travaillant de nuit pour que vienne son jour entre les hommes et les femmes de tous les temps. Laissons-nous prendre à son projet, prenons part à son incarnation. Il vient faire naître à chaque instant notre meilleur profil : enfant du Père. Merveille : Dieu nous fait entrer en fraternité d’une multitude.
  

Equipe Evangile&Peinture – Marie-Dominique Minnassian – Peinture  Arcabas


 

Lire la suite

Annonce des messes de carême de l'Avent du 16 au 18 décembre

16 Décembre 2022 , Rédigé par Espace Liturgique Publié dans #Annonce des messes

Vendredi 16 décembre
20 h 30  En l’église Saint Martin de Hayange
« Concert de Noël » proposé par la Philharmonie La lorraine

 
Samedi 17 décembre
  8 h 00   Messe à Neufchef 
avec Les Chasseurs accompagnés des Sonneurs de Cor
18 h 00   Messe à Serémange
18 h 15   Messe à Ranguevaux

 
Dimanche 18 décembre -  4ème dimanche de l’Avent
  9 h 15   Assemblée de prières au Konacker
  9 h 15   Messe à Neufchef
10 h 30   Assemblée de prières à Marspich
10 h 30   Messe à Hayange  

– Joseph CICCIA, Maria Giovanna, Nicodemo, Maria Carmela, Maria Concetta, Rosalia, Domenico, et les Ames du Purgatoire – Marcelino NASCIMENTO (anniversaire, 10 ans)

 

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>