Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le berceau du fer

Chaque fois que vous l'avez fait à l'un de ces plus petits...c'est à moi que vous l'avez fait

22 Janvier 2023 , Rédigé par Espace Liturgique Publié dans #Semaine de prière pour l'unité des chrétiens

6e JOUR : Chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces plus petits c’est à moi que vous l’avez fait
Semaine de prière pour l’unité des chrétiens
 

Lectures

Ez 34,15-20 La bête perdue, je la chercherai ; celle qui se sera écartée, je la ferai revenir ; celle qui aura une patte cassée, je lui ferai un bandage ; la malade, je la fortifierai

Mt 25,31-40 En vérité, je vous le déclare, chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces plus petits, qui sont mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait !

Réflexion

L’Évangile de Matthieu nous rappelle que nous ne pouvons pas séparer notre amour de Dieu de notre amour des autres. Nous aimons Dieu lorsque nous donnons à manger à ceux qui ont faim, quand nous donnons à boire à ceux qui ont soif, quand nous accueillons l’étranger, quand nous vêtissons celui qui est nu, quand nous visitons le malade et allons vers le prisonnier. Lorsque nous prenons soin de « l’un de ces plus petits » et le servons, nous prenons soin et servons le Christ lui-même.

Les années 2020 et 2021 ont mis en évidence l’immense épreuve endurée par les membres de la famille de Dieu. La pandémie mondiale de COVID-19, conjuguée aux disparités économiques, éducatives et environnementales, ont eu sur nous un impact tel qu’il faudra des décennies pour le surmonter. Elle a montré la souffrance individuelle et collective vécue dans le monde entier et a rassemblé les chrétiens dans l’amour, l’empathie et la solidarité. Pendant ce temps, au Minnesota, le meurtre de George Floyd par l’agent de police Derek Chauvin a exposé au grand jour la persistance de l’injustice raciale. Le gémissement de Floyd – « je n’arrive pas à respirer » – était aussi celui de beaucoup d’êtres humains écrasés par la pandémie et l’oppression.

Dieu nous appelle à honorer le caractère sacré et la dignité de chaque membre de la famille de Dieu. Prendre soin des autres, les servir et les aimer ne révèle pas qui ils sont, mais qui nous sommes. En tant que chrétiens, nous devons être unis dans notre responsabilité d’aimer et de prendre soin des autres, tout comme nous recevons les soins et l’amour de Dieu. En agissant ainsi, nous vivons notre foi commune à travers nos actions au service du monde.

Unité des chrétiens

Le prophète Ezéchiel décrit le Seigneur Dieu comme un berger qui rassemble son troupeau en faisant revenir ceux qui se sont égarés et en soignant ceux qui sont blessés. Le Père veut que son peuple soit uni et il continue à réaliser cette unité, à rassembler le troupeau, par l’action de son Esprit Saint. Par la prière, nous nous disposons à recevoir l’Esprit qui rétablit l’unité de tous les baptisés.

Défi

Dans quelle mesure les « plus petits » sont-ils invisibles pour vous ou votre Église ? Comment nos Églises peuvent-elles travailler ensemble pour prendre soin des « plus petits » et les servir ?

Prière

Dieu d’amour,
Nous te rendons grâce pour la sollicitude et l’amour sans fin que tu nous offres.
Aide-nous à chanter des chants de rédemption.
Ouvre grand nos cœurs, afin que nous puissions recevoir ton amour
et offrir à notre tour ta compassion
à l’ensemble de la famille humaine.
Nous te prions au nom de Jésus. Amen.
 

Mère Thérésa

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article