Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le berceau du fer

Méditation Fête du Corps et de Sang du Christ

11 Juin 2023 , Rédigé par Espace Liturgique Publié dans #Meditation

Évangile selon saint Jean (6, 51-58)

En ce temps-là, Jésus disait à la foule : « Moi, je suis le pain vivant, qui est descendu du ciel : si quelqu’un mange de ce pain, il vivra éternellement. Le pain que je donnerai, c’est ma chair, donnée pour la vie du monde. » Les Juifs se querellaient entre eux : « Comment celui-là peut-il nous donner sa chair à manger ? » Jésus leur dit alors : « Amen, amen, je vous le dis : si vous ne mangez pas la chair du Fils de l’homme, et si vous ne buvez pas son sang, vous n’avez pas la vie en vous. Celui qui mange ma chair et boit mon sang a la vie éternelle ; et moi, je le ressusciterai au dernier jour. En effet, ma chair est la vraie nourriture, et mon sang est la vraie boisson. Celui qui mange ma chair et boit mon sang demeure en moi, et moi, je demeure en lui. De même que le Père, qui est vivant, m’a envoyé, et que moi je vis par le Père, de même celui qui me mange, lui aussi vivra par moi. Tel est le pain qui est descendu du ciel : il n’est pas comme celui que les pères ont mangé. Eux, ils sont morts ; celui qui mange ce pain vivra éternellement. »

« Celui qui mange ce pain vivra éternellement »

Ce dimanche, nous célébrons dans nos paroisses le Corps et le Sang du Christ. Jésus a donné sa vie pour relever et élever notre humanité, afin que, par Lui, nous vivions libres, debout, déjà habités par la puissance de la résurrection ! Célébrer le Corps et le Sang du Christ c'est se laisser toucher et élever par son Esprit, au point de pouvoir risquer nos vies. 

Comme cet homme au sac à dos qui fait le tour de France des cathédrales, prenons le temps de déplacer nos horizons, d'élever nos regards, de nous laisser toucher par la grandeur et la beauté d'un amour infini.

Quand nous venons à la messe, qu’est-ce que nous offrons réellement ? Est-ce que nous pensons à confier à Dieu quelque chose de notre vie ? 
Mais pourquoi apporter quelque chose de notre vie, en offrant le pain ? 
Pour que Dieu transforme ce pain en sa propre vie. Pour que notre « pain quotidien » soit transformé, transfiguré, habité, divinisé par la présence réelle du Christ. 
« Nous te présentons ce pain, fruit de la terre et du travail des hommes, il deviendra le pain de la vie. » 

Si la messe ne suscite chez nous qu’un ennui, c’est peut-être que nous arrivons à la messe sans rien apporter de nos vies, le cœur vide. Ayons une présence « réelle » à la messe et non pas formelle. La messe, c’est la rencontre de 2 présences réelles : la présence réelle du Christ, qui, elle, ne fait aucun doute, et notre présence réelle, qui, elle, est parfois distraite, éphémère. 

Bien plus, nous communions à la présence réelle du Christ pendant la messe pour devenir nous-mêmes une présence réelle du Christ après la messe ! 
Baptisés en un seul Esprit, Nous ne formons tous qu’un seul corps ; Abreuvés de l’unique Esprit, Nous n’avons qu’un seul Dieu et Père.
Rassasiés par le pain de vie, nous n’avons qu’un cœur et qu’une âme ; fortifiés par l’amour du Christ, Nous pouvons aimer comme il aime.
Devenons ce que nous recevons, Devenons le corps du Christ. Devenons ce que nous recevons, Nous sommes le Corps du Christ. Apprenons à vivre de sa présence dans son absence. Belle fête et beau week-end. François

Ecouter le chant Liturgique( Youtube )

Devenez ce que vous recevez

Equipe Evangile@Méditation – Extrait de l’Echo d’Ozanam N°355 – Vincent Ravince spiritain – Peinture Bernadette Lopez
 


 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article