Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le berceau du fer

Méditation Dimanche de Pâques

17 Avril 2022 , Rédigé par Espace Liturgique

De la crèche au tombeau vide

Mille ans sont comme un jour, nous dit le psaume. Ainsi dans l’Enfant de la crèche, il y a déjà toute la vie et toute la promesse de résurrection. Que sera cet enfant, disait-on de Jean le Baptiste ! À plus forte raison pour Jésus : la visite des bergers et le chant des anges, « Gloire à Dieu et paix sur terre aux hommes que Dieu aime », qui portent en eux le mystère et l’étendue de la mission de Jésus, interrogent tout autant. 

Trente-trois ans de vie humble et attentive aux hommes simples et pauvres, tels les bergers, trente-trois ans dont trente d’une discrétion totale, hormis l’escapade au Temple à 12 ans, et puis trois années d’une parole forte qui appelle au bonheur, à la vérité, au pardon même pour ceux « qui ne savent pas ce qu’ils font » ! 

Mais tout cela semble s’achever dans l’échec de la mise en croix et d’un tombeau que Marie Madeleine, les femmes, puis les Apôtres Pierre et Jean découvrent vide. 

La course à la recherche de Jésus, le Vivant, devient expérience de foi. Le premier jour de la semaine devient le rendez-vous de ceux qui, à la suite de Marie Madeleine, Pierre et Jean, partagent ce qu’ils ont vu et cru. C’est le témoignage sur lequel nous nous appuyons. Notre témoignage est celui de la vie qui dépasse nos limites, nos incrédulités, nos craintes et nos angoisses. 

Notre monde a grand besoin de témoins audacieux de la joie, de l’espérance et de la rencontre du Vivant. Puissions-nous en être ! C’est la grâce que je nous souhaite, alléluia ! 

 

Equipe Evangile@Peinture - Père Pierre-Yves Pecqueux - PrionsenEglise - Peinture Bernadette Lopez
 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article