Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le berceau du fer

Jean-Baptiste préparateur spirituel

6 Décembre 2020 , Rédigé par Espace Liturgique Publié dans #Avent 2020

Chers amis, 2e dimanche de l'Avent
ll est prévu que Dieu se déplace en personne pour faire lever sa paix et sa joie dans nos cœurs. En attendant, il dépêche ses ministres, les martyrs, ses témoins et serviteurs fidèles qui attestent que l’amour suffit à une vie, et qu’il vaut la peine de tout lui sacrifier…
Bon dimanche

Évangile selon saint Marc (1, 1-8)
Commencement de l’Évangile de Jésus, Christ, Fils de Dieu. Il est écrit dans Isaïe, le prophète : Voici que j’envoie mon messager en avant de toi, pour ouvrir ton chemin. Voix de celui qui crie dans le désert : Préparez le chemin du Seigneur, rendez droits ses sentiers. Alors Jean, celui qui baptisait, parut dans le désert. Il proclamait un baptême de conversion pour le pardon des péchés. Toute la Judée, tous les habitants de Jérusalem se rendaient auprès de lui, et ils étaient baptisés par lui dans le Jourdain, en reconnaissant publiquement leurs péchés. Jean était vêtu de poil de chameau, avec une ceinture de cuir autour des reins ; il se nourrissait de sauterelles et de miel sauvage. Il proclamait : « Voici venir derrière moi celui qui est plus fort que moi ; je ne suis pas digne de m’abaisser pour défaire la courroie de ses sandales. Moi, je vous ai baptisés avec de l’eau ; lui vous baptisera dans l’Esprit Saint. »

PRÉPARATEUR SPIRITUEL

L’évangéliste Marc a choisi de nous faire entrer dans la genèse de l’évangile par son trajet dans le cœur d’un homme, Jean-Baptiste. Dieu a touché son cœur, comme tant d’autres avant lui dans l’histoire du peuple saint. Les paroles du prophète Isaïe ont trouvé en lui plus qu’une résonance : une obéissance. La Parole a trouvé une chair pour s’abriter. Jean y correspond de toute sa vie. Il est ce trait d’union entre terre et ciel que tous reconnaissent. 

Il est le témoin que Dieu s’est choisi et qui incline à la même vérité. Il est le premier martyr de l’évangile. Le premier homme mis en mouvement par l’avènement des temps nouveaux. Première ondulation de l’ère nouvelle. Préparation à ce qui sera un déferlement de sainteté. Jean est le ministre de la conversion. Il incarne le premier mouvement de l’âme saisie par Dieu.

Elle est conduite au désert, dessaisie et dépouillée de tout, il ne lui reste que l’essentiel pour vivre : cette parole décisive qui un jour l’a fait basculer dans une vie qui ne lui appartient plus tout à fait. Il appartient désormais à l’amour dont il a fait l’expérience. Il a choisi de lui consacrer sa vie. Les choses âpres sont éclipsées par ce nouveau soleil qui s’est levé sur son existence. Sa vie interpelle.

Ta nudité et ta vérité bouleversent ceux qui viennent à toi, Jean. Ils en veulent tous à cette vie que tu portes en toi. Les uns pour l’embrasser et en vivre comme toi, convertis ; les autres pour la faire taire tant sa clarté dérange. 

Jean, ta vie translucide a fait lever le désir de Dieu dans beaucoup de cœurs. A tel point que Dieu s’est déplacé en personne pour se faire baptiser par toi. Il y a de quoi être troublé. Regardons donc le monde s’inverser. C’est en cours. Car le monde est en genèse sous l’effet de ce grand désir de Dieu que nous ayons sa vie et que nous l’ayons en plénitude. D’ailleurs il est prévu qu’il se déplace en personne pour faire lever sa paix et sa joie dans nos cœurs. 

En attendant, il dépêche ses ministres, les martyrs, ses témoins et serviteurs fidèles qui attestent que l’amour suffit à une vie, et qu’il vaut la peine de tout lui sacrifier. Nous avons parfois le privilège d’en croiser un. Nous le savons immédiatement à la joie et à l’espérance dont notre cœur se trouve nourri à son contact, à la manière dont nous nous sentons dilatés, grandis...

Dieu nous choisit chacun, chacune, pour nous confier ce ministère d’intensité et faire de nos rencontres le lieu où il se donne. Ne nous dérobons pas à cette histoire qui continue. La vie en abondance est à portée de cœur, et se propage de proche en proche pour la joie de tous.

Equipe Évangile&Peinture - Marie-Dominique Minassian – - Jean-Pierre Delville- Peinture Berna – Anne Wouters – Dominique Mertens – composition François Roger

 

Ouvrir un chemin
dans la crise sanitaire

Seigneur notre Dieu
tu as envoyé des prophètes,
comme Isaïe et Jean Baptiste,
pour qu’ils t’ouvrent un chemin
dans le cœur des humains.

Souvent, en effet, mes sentiments
sont compliqués et confinés.
Ouvre mon cœur pour qu’il accueille
la parole des prophètes d’aujourd’hui.

Notre monde souffre
à cause de la crise sanitaire.
Il doit se soigner pour être régénéré
dans la justice sociale
et la dignité humaine.

Guéris le cœur des hommes
par la venue de ton Fils Jésus,
Qu’ils rendent droits tes chemins
et ouvre un futur d’espérance,
en nous baptisant dans l’Esprit Saint.

Amen.

2e dimanche de l’Avent - 6 décembre 2020 - Mc 1,1-8 - fnp-edition.com, B-6060 Gilly

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article