Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le berceau du fer

Méditation 26e dimanche du Temps Ordinaire

26 Septembre 2021 , Rédigé par Espace Liturgique Publié dans #Meditation

Évangile selon saint Marc (9, 38-43. 45. 47-48)
 

En ce temps-là, Jean, l’un des Douze, disait à Jésus : « Maître, nous avons vu quelqu’un expulser les démons en ton nom ; nous l’en avons empêché, car il n’est pas de ceux qui nous suivent. » Jésus répondit : « Ne l’en empêchez pas, car celui qui fait un miracle en mon nom ne peut pas, aussitôt après, mal parler de moi ; celui qui n’est pas contre nous est pour nous. » Et celui qui vous donnera un verre d’eau au nom de votre appartenance au Christ, amen, je vous le dis, il ne restera pas sans récompense. « Celui qui est un scandale, une occasion de chute, pour un seul de ces petits qui croient en moi, mieux vaudrait pour lui qu’on lui attache au cou une de ces meules que tournent les ânes, et qu’on le jette à la mer. Et si ta main est pour toi une occasion de chute, coupe-la. Mieux vaut pour toi entrer manchot dans la vie éternelle que de t’en aller dans la géhenne avec tes deux mains, là où le feu ne s’éteint pas. Si ton pied est pour toi une occasion de chute, coupe-le. Mieux vaut pour toi entrer estropié dans la vie éternelle que de t’en aller dans la géhenne avec tes deux pieds. Si ton œil est pour toi une occasion de chute, arrache-le. Mieux vaut pour toi entrer borgne dans le royaume de Dieu que de t’en aller dans la géhenne avec tes deux yeux, là où le ver ne meurt pas et où le feu ne s’éteint pas.

Appelés à faire Église

Les textes de ce dimanche sont de nature à nous secouer et à orienter notre vie de chrétien. Jacques, dans son épître, n’y va pas de main morte. Mais il nous faut garder les pieds sur terre quand nous lisons cette lettre. L’argent, les richesses ne sont ni bons ni mauvais. Ce qu’il convient de regarder de plus près, c’est non seulement l’usage que nous pouvons en faire, mais aussi ce que nous n’en faisons pas. C’est la question de la justice et le sens du partage qui méritent d’être soulevés devant ces versets de Jacques, qui ne se prive pas non plus, dans d’autres versets, de rappeler que « la foi sans les œuvres est une foi morte » (Jc 2, 14-18). 

L’évangile de ce jour nous bouscule aussi. Au temps de Marc, l’Église était persécutée, et comme tout groupe persécuté, elle avait sans doute tendance à se renfermer sur elle-même, à compter ses forces et ses militants. « Celui qui n’est pas contre nous est pour nous ! » À travers son propos, Jésus dénonce, d’une certaine manière, l’esprit de clocher qui guette tout groupe humain et qui guette aussi nos communautés paroissiales écartelées entre plusieurs clochers au point qu’on en oublie, parfois, la dimension fondamentale du rassemblement dominical et l’appartenance à une communauté. La tentation est alors grande de choisir « son » clocher, l’heure de « sa » messe, une communauté réelle ou une communauté virtuelle grâce aux médias.

Au-delà des mots et des images, Jésus appelle à l’urgence de la conversion. Christ nous appelle à faire Église

Equipe Evangile@Peinture - Père Benoît Gschwind – PrionsenEglise -Peinture Bernadette Lopez
 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article