Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le berceau du fer

A qui irions-nous?

26 Août 2018 , Rédigé par E.A.P. Publié dans #Méditation

 

« Voulez-vous partir, vous aussi ? », cette question, que pose Jésus à ses disciples, reste toujours d’actualité…

Tous, nous sommes capables d’affirmer les plus belles paroles de foi, quand tout va bien pour nous…et puis, quand le chemin est trop difficile, nous sommes aussi capables de douter, de « partir » et de nous retrouver dans la foule de ceux qui s’écriaient : « ce qu’il dit est intolérable, on ne peut pas continuer à l’écouter ! 

Notre foi est vivante, et comme tout ce qui est vivant, elle est soumise aux aléas de l’existence et donc fragile par le fait même…

 

Il nous arrive parfois que des chrétiens, en qui nous avions entière confiance, nous scandalisent par leur conduite antiévangélique, et voilà que nous sommes déboussolés…

Il arrive aussi que nous sommes révoltés devant tous ces scandales qui éclatent régulièrement au sein de notre propre Église…Nous sommes heurtés de plein fouet dans notre foi : « Ce n’est pas possible ! Non jamais, je n’aurais pu imaginer cela ! »

« Voulez-vous partir, vous aussi ? ». Nous avons chacun, à notre manière de façon individuelle et collective, à donner notre réponse, comme Simon-Pierre a donné la sienne…Mais, dans ces cas-là, ce sont moins les mots, les formules qui comptent que l’engagement de notre personne.

Arcabas dans son atelier

 

En Église, nous sommes les serviteurs les uns des autres et non les maîtres. Le Christ est la tête de l’Église, et nous, nous sommes soumis les uns aux autres, dans un amour réciproque. Il ne peut y  avoir aucune domination par abus d’autorité ou par abus de conscience de personne à l’égard de personne.

 

En Eglise, nous sommes quotidiennement devant des choix à opérer, dans la persévérance des décisions bien prises, et dans la conversion permanente.

Et la vraie question se pose à chacun : le suivrons-nous ? Le servirons-nous ? Lui, le Serviteur, le servirons-nous dans nos frères et sœurs ? Accepterons-nous que c’est l’esprit qui fait vivre ? Oui, la Parole est vie, elle vient alimenter l’âme, la nature la plus profonde de chacun d’entre nous.

 

Et si le sens du service par amour de Dieu devenait le signe par excellence du chrétien disciple, pierre vivante du Christ  et missionnaire de l’amour, dans son engagement de baptisé ?

 

Equipe Evangile@peinture – Peinture bernadette Lopez - Fribourg

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article