Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog du berceau du fer                                             François Roger

Articles récents

Avènement à rester unis et solidaire

15 Novembre 2015 , Rédigé par E.A.P Publié dans #Méditation

Avènement à rester unis et solidaire

C'est peut-être avec crainte et tremblement que nous accueillons cette page d'Evangile. Comme toujours, l'évocation des fins dernières nous met mal à l'aise parce qu'elles figurent une étape qui résonne comme un tamis. Au milieu d'un chaos où les astres du ciel semblent eux-mêmes bousculés, les élus sont rassemblés par les anges, soustraits à ce bouleversement pour être avec le Fils de l'homme.

Tout l'Evangile est un appel à être prêt, à ne pas se laisser surprendre. Il n'est pas trop difficile, en regardant les jours que nous vivons, de se dire que le chaos est bien là sous bien des aspects. Mais toutes les générations ont eu leur lot d'épreuves et ont entendu ces textes comme une invitation à être prêts pour l'heure décisive. Nous ne sommes cependant pas invités à une lecture littérale des textes, mais bien symbolique. Comme chrétiens, nous savons que c'est Dieu qui a acquis la victoire sur toute forme de mal et sur la mort.

C'est cette victoire qui nous a atteints par notre baptême. Nous avons été plongés dans sa mort et c'est sa résurrection qui nous a donné une vie nouvelle. C'est de cette victoire, de ce baptême que nous faisons mémoire chaque dimanche, ensemble. Le Christ est venu dans notre chair pour nous faire passer de la mort à la vie. En lui, nous sommes devenus des vivants. La mort n'a plus d'emprise sur nous. Ni la peur, parce que nous sommes déjà morts à cette vie, et déjà vivants de celle du Christ. Il ne peut rien nous arriver d'autre désormais que de vivre toujours plus intensément ce jour du Fils de l'homme. Et c'est aujourd'hui, c'est chaque jour. C'est à chaque instant l'heure décisive, l'heure de la ressemblance, l'heure de la cohérence: l'heure de l'amour en vrai.

Avènement à rester unis et solidaire

Cet avènement nous le célébrons comme le Christ nous y a invités, avec le pain et le vin, pour que nous devenions aujourd'hui son corps et son sang, offerts, versés pour la multitude. Notre baptême nous a entraînés dans une vie nouvelle. Il a caché sa gloire dans notre chair. C'est la révélation des fils de Dieu qui est à l'œuvre. Libérons en nous sa puissance de vie.

Laissons le discernement de l'amour retourner le monde et la prière pour la France venir illuminer de l’intérieur le vitrail de nos vies par la lumière de Ta présence et par le feu de Ton Esprit de Vie.

Demandons au Christ l’unité et la solidarité pour notre pays et pour chacune et chacun de nous, pour ne pas céder aux esprits mauvais qui sont répandus dans la monde pour perdre les âmes er les esprits

Une chaîne de prière s'organise aprés les attentats de Paris « #Paris#PrayForParis » https://twitter.com/hashtag/Paris?src=hash et https://twitter.com/hastag/PrayForParis?src=hasch

Equipe Evangile@Peinture - Peinture de Bernadette Lopez

Lire la suite

Prière Universelle du 33e Dimanche du Temps Ordinaire

12 Novembre 2015 , Rédigé par E.A.P Publié dans #Prière Universelle

Prière Universelle du 33e Dimanche du Temps Ordinaire

Pour celles et ceux dont la vie est si fragile qu’ils ont perdu toute espérance…
Pour les femmes et les hommes écrasés par la misère, la maladie, la solitude…
Qu’ils puissent trouver dans le Christ et dans leurs frères et sœurs, l’amour qui les aidera à poursuivre leur route…
Ensemble, prions le Seigneur

Pour tous ceux qui, ici et dans le monde, agissent pour la préservation de la planète, et aussi pour ceux qui cherchent le profit « au dépens de la terre et des pauvres ».
Que l’Esprit Saint les éclaire et les unisse, afin d’agir pour le bien de tous…
Ensemble, prions le Seigneur

Pour les personnes engagées dans la solidarité à travers les associations et services de l’Eglise…
Qu’elles témoignent, au sein de leurs communautés, de l’Amour de Dieu, présent et agissant dans le cœur de ceux qui peinent…
Ensemble, prions le Seigneur

Pour notre communauté de paroisses,
Qu’elle témoigne toujours plus de l’Amour du Christ, en se laissant toucher et, en accompagnant toutes les personnes qui vivent en marge de la société, migrants, réfugiés, SDF, et tous ceux qui n’ont pas le nécessaire pour vivre décemment…
Ensemble, prions le Seigneur

Micheline et Guy Tribout – Journée Nationale du Secours Catholique

Lire la suite

Saint Martin, Soldat, Moine et Evêque de Tours

10 Novembre 2015 , Rédigé par E.A.P Publié dans #Saint de la semaine

Saint Martin, Soldat, Moine et Evêque de Tours

Saint Martin, Soldat, Moine et Évêque de Tours,est fêté le 11 novembre…
Le 1 700e anniversaire de St Martin est l'occasion de redécouvrir l'évangélisateur de la Gaule, inspirateur de toute une culture populaire. Le jubilé démarre mardi 10 novembre 2015 et durera jusqu’au 4 juillet 2017.

Il faut revenir en 316, année de naissance de Martinus, sous un Empire romain qui est, depuis un siècle, une dictature militaire. C'est l'armée qui dirige l'Empire, sans beaucoup de tendresse, mais efficacement. En 316, Constantin est empereur. Un pur soldat, qui s’est déclaré chrétien au moment de livrer un combat décisif à son adversaire Maxence. Désormais, il est possible d'être chrétien dans l'Empire, de célébrer au grand jour, de prêcher, de construire des églises.

À cette nouveauté s'opposent deux foyers de résistance : la ville de Rome et l'armée. Rome, où un paganisme intellectuel et aristocratique reste bien vivant, l'armée, où il est mal vu d'être chrétien. Le culte païen patriotique des militaires ne peut s'accommoder d'un Dieu pacifique qui n'a cure de l'empereur et qui meurt par amour. Or Martin est, comme Constantin, un fils de général. L'armée des IIIe et IVe siècles est une affaire de famille : Martin suit son père dans ses garnisons ; il naît en Hongrie, sur la frontière, et il devient militaire à l'adolescence. Lorsque Martin manifeste son attirance pour le christianisme, son père le prend fort mal.

Saint Martin, Soldat, Moine et Evêque de Tours

En 338, il est en garnison à Amiens. Il a 22 ans. C'est alors qu'a lieu l'épisode du manteau. Martin croise un pauvre qui grelotte, prend son manteau, le coupe en deux, donne la moitié au pauvre, puis voit en songe la nuit suivante le Christ revêtu du même manteau. « Ce que tu fais au plus petit d'entre les miens, c'est à moi que tu le fais », dit l'Évangile. Mais ce n'est pas n'importe quel manteau. C'est un manteau d'officier, un manteau de commandement. Il symbolise le pouvoir impérial. Il est presque sacré. Le couper en deux signifie aussi : je renonce au commandement, à l'armée, à l'Empire. Je le donne au pauvre parce que le seul vrai roi, c'est lui, le pauvre, le Christ humilié que les soldats de Pilate avaient revêtu du même manteau rouge au jour de la Passion. Si les officiers de l'Empire se convertissent, si l'empereur lui-même se convertit, alors le seul maître de ce monde est le Christ. Telle est la révolution de Martin. Elle renverse l'ordre du monde.

Logiquement, Martin quitte l'armée. Il rejoint à Poitiers un évêque connu, Hilaire, intellectuel talentueux et courageux, car la période est marquée par des querelles théologiques, que complique le jeu hasardeux d'un empereur tantôt partisan des uns, tantôt des autres. Martin participe à ces débats, réussit au passage à convertir sa mère, mais il attend surtout le retour au calme pour exécuter un projet qui répond à son désir radical d'abandon au Christ : la vie d'ermite.

Saint Martin, Soldat, Moine et Evêque de Tours

Sur son chemin, depuis sa Pannonie (Hongrie) natale, qui était arienne, il fut traqué en Illyrie puis à Milan par des évêques ariens
Il faut se rappeler, à cette époque, les conflits très forts au sein du christianisme. Sur le plan doctrinal, la période était très incertaine. En 325, le concile de Nicée, présidé par l’empereur Constantin, stabilisa la doctrine trinitaire, avec égalité de nature entre le Père, le Fils et l’Esprit. Mais cette doctrine était contestée par Arius, prêtre de l’Église d’Alexandrie, aux yeux de qui le Père était plus important que le Fils. Constantin favorisa cet “arianisme”, tout comme son successeur. L’arianisme devint ainsi une version impériale du christianisme. Or Martin, lui, se situa vigoureusement du côté trinitaire. Ce fut un rude combat, et pas seulement doctrinal. Martin rejoignit Hilaire, défenseur de la Trinité, à Poitiers

Hilaire lui procure en 360 un domaine agricole au sud de Poitiers : Ligugé. Là, Martin, rejoint par des compagnons, inaugure le premier monastère de Gaule. Prière, silence, solitude : le programme est simple, mais exigeant. Martin y ajoute les mêmes pratiques d'ascèse que les moines d'Orient, se vêt grossièrement, pratique des privations. Martin est heureux, son monastère devient un lieu de rayonnement.

Saint Martin, Soldat, Moine et Evêque de Tours

L'Évangile aux païens
En 371, l'évêque Lidoire de Tours meurt. L'usage à l'époque est que l'évêque soit élu. C'est Martin qui est choisi. Il n'en a aucune envie de quitter la solitude de Ligugé et revenir aux soucis du monde : un évêque est à la fois un pasteur et un administrateur, un prédicateur et un agent du pouvoir impérial. Néanmoins, par humilité, il accepte. Son apparition à Tours dans son vêtement d'ermite fait sensation !

Et le nouvel évêque n'a pas l'intention de changer sa vie. Il s'installe à Marmoutier, près de Tours, et crée un nouveau monastère. Ses compagnons cultivent des légumes, pêchent dans la Loire, s'isolent dans les grottes si nombreuses au-dessus du fleuve. Martin lui-même demeure dans une cabane de bois. Drôle d'évêque, jugent certains de ses collègues.

Tours, comme Poitiers, est une grande ville gallo-romaine bien placée sur les voies de communication commerciales et militaires. Malgré les menaces qui pèsent constamment sur ses frontières, la Gaule du IVe siècle est devenue un foyer de culture littéraire et juridique. L'organisation constantinienne de l'Église a placé un évêque par capitale de province, et l'évangélisation des villes est donc, quand Martin devient évêque, chose acquise. C'est dans les villes qu'on pense, écrit, baptise, organise. Mais, observe Martin, qu'en est-il des campagnes ? Elles ont été oubliées par les évangélisateurs... Certes, elles sont dangereuses en ces temps de raids barbares. Mais elles sont si peu chrétiennes. Martin entreprend donc, à pied ou à dos de mule, avec l'aide de ses moines, d'évangéliser ses campagnes. Il rayonne à partir de Marmoutier, parfois très loin.

Saint Martin, Soldat, Moine et Evêque de Tours

L'exigence du partage
Sa prédication est classique par certains aspects, novatrice par d'autres. Classique est la destruction des innombrables petits sanctuaires païens de la campagne, arbres sacrés et autres enclos à mystères, dont beaucoup, sous un léger déguisement romain, remontent aux anciens Gaulois. Il insiste sur le renoncement à la violence, sur la force de l'exemple, sur l'exigence du partage.
Pour le partage, il va plus loin que ses collègues. Depuis l'origine, en effet, les évêques gallo-romains avaient organisé la charité, mais de façon assez administrative, avec des diaconies, des distributions de nourriture et des hospices. Martin, lui, demande que la charité soit vécue par chacun, spontanément, au sein de la communauté villageoise.

Martin constate aussi qu'un village était plutôt des “villae”, des unités d’exploitations agricoles, laissés à eux-mêmes, alors que le culte se célèbre principalement en ville, risquent rapidement de retomber dans l'indigence spirituelle. Il parsème alors les campagnes d'églises et surtout d'ermitages, qui sont autant de petits centres de vie chrétienne. Tous les moines et prêtres de ces fondations rurales sont formés à Marmoutier. Pour autant, Martin est plus un conquérant qu'un organisateur ; il reviendra à ses successeurs de mettre au point le concept de paroisse ou de distinguer le prêtre diocésain du moine.

L'efficacité de la prédication de Martin, sa célébrité, tout cela fait qu'on le réclame partout. On le voit à Trèves, capitale impériale des Gaules, aux côtés d'Ambroise et d'autres prélats, pour régler des questions de théologie ou de discipline. Il est appelé par les empereurs Maxime et Valentinien II. Mais il est mal à l'aise dans ces réunions très politiques. Il peut rappeler avec rudesse à un empereur que, bien que la théologie ait fait de la fonction impériale une fonction sacrée, les prêtres, les moines et les pauvres passent avant lui. Il finit par décliner toutes les invitations

Saint Martin, Soldat, Moine et Evêque de Tours

Un saint intraitable
Si cette exigence évangélique et cette brusquerie d'ancien soldat sont mal reçues à Ravenne ou à Trèves, la résidence impériale de l'époque, la ferveur populaire ne cesse de croître. Depuis l'époque de Ligugé, on lui attribue des miracles. Il lutterait contre les démons, il effectuerait des guérisons. Martin avance en âge. En 397, il se trouve à Candes pour régler une dispute locale. Épuisé par 25 ans de mission, il sait sa fin proche. Dans la tradition des moines, il demande à mourir sur une couche de terre ou de cendres. Il meurt le 8 décembre 397. Les Poitevins et les Tourangeaux se disputent sa dépouille. C'est à Tours que son corps est enterré le 11 novembre, qui sera le jour de sa fête ; son culte prend de l'importance dès le Ve siècle, et Tours devient un des principaux pèlerinages de la Gaule.

L’actualité de la vie de St Martin
Martin a vécu un enracinement dans la solitude avec Dieu. En fondant le premier monastère d'Occident, il a connu la vie en communauté. Il fut un missionnaire, créant de petits prieurés pour l'évangélisation de la Gaule. Ces trois facettes, vie spirituelle, vie communautaire et vie apostolique - sont le cœur de sa spiritualité.

Saint Martin, Soldat, Moine et Evêque de Tours

Martin est un modèle de charité, surtout d'une charité pastorale, ouverte à toutes les couches de la population : les malades, les jeunes, les personnes âgées, les couples, les personnes divorcées, celles qui n'ont pas la foi.
Quand il a évangélisé la Gaule, Martin s'est opposé à l'idolâtrie. Aujourd'hui, il existe de nouvelles formes d'idolâtries : l'idolâtrie de l'argent, le culte de soi-même, celui de la jouissance, la mentalité de consommation, quand, à côté de nous, des gens n'ont pas de quoi vivre décemment.
Évangéliser, c'est à l’image de Martin, être porteur d'une espérance dans la vie éternelle au cœur d'une société qui désespère d'elle-même. Martin fut un évangélisateur itinérant. On peut y voire une invitation à « sortir de son propre confort et avoir le courage de rejoindre toutes les périphéries qui ont besoin de la lumière de l'Évangile », comme le demande le pape François.

Martin européen
Le biographe de Martin, Sulpice Sévère, son contemporain et ami, riche avocat bordelais retiré en Gaule narbonnaise, fut le premier à utiliser le terme ”Europe” en un sens non mythologique mais pour désigner la partie occidentale de l’Empire. Et ce en comparaison avec l’Orient et ses richesses spirituelles : “Avec le seul Martin, l’Europe peut se tenir au même rang que l’Égypte.” Il faisait allusion aux Pères du désert. Martin a ainsi marqué l’émergence d’un christianisme proprement européen, latin, occidental, face à un Orient riche et trop insouciant. »

Depuis 1884, l’église St Martin de Hayange est placée sous son patronage.

Texte extrait de la revue "la Vie" novembre 2015 - St Martin histoire de France -Yve Combeau

Lire la suite

Annonces des messes du 9 au 15 novembre

9 Novembre 2015 , Rédigé par E.A.P Publié dans #horaires des messes

Annonces des messes du 9 au 15 novembre

Lundi 9 novembre
9h00-11h00 Permanence à l’accueil Saint Martin à Hayange
Mardi 10 novembre
Mercredi 11 novembre
9h30 Messe à Ranguevaux
Jeudi 12 novembre
9h00 Messe à Hayange suivie d’un temps d’adoration
Les défunts de la Famille FORCELLA-POMPEO
10h00-11h30 Permanence à l’accueil Saint Martin à Hayange
17h00 Célébration à la maison de retraite « La Forêt »
17h00 Célébration à la maison de retraite « Le Prieuré de la Fensch »
18h30 Répétition de Chants à l’« Accueil Saint Martin » de Hayange
Vendredi 13 novembre

Samedi 14 novembre
9h00-11h00 Permanence au presbytère de Serémange
18h00 Messe à Saint Nicolas en Forêt ETAPE Liturgique N° 2 : "LA PAROLE DE DIEU"
18h00 Messe à Serémange ETAPE Liturgique N° 2 : "LA PAROLE DE DIEU"

Dimanche 15 novembre - JOURNÉE DU « SECOURS CATHOLIQUE »
9h15 Assemblée de prières à Neufchef ETAPE Liturgique N° 2 : "LA PAROLE DE DIEU"
9h15 Messe au Konacker ETAPE Liturgique N° 2 : "LA PAROLE DE DIEU" –
10h30 Messe à Marspich ETAPE Liturgique N° 2 : "LA PAROLE DE DIEU"
Nicole et Joseph GIERLOWSKI – Suzanne BARBUI –
10h30 Messe à Hayange ETAPE Liturgique N° 2 : "LA PAROLE DE DIEU"
Guy COMMUNBAUX (messe de six semaines) – Gustavo PINTO (anniversaire, 3 ans) – Céline et François WEBER et les défunts de la famille –
11h30 Baptêmes à Hayange – Antonin DUMONS – Kimeo HU

Communauté de paroisses Saint Jean XXIII du Berceau du Fer
Paroisses de Hayange et Serémange : tel. 03 82 85 55 54 ou 03 55 18 14 82
Permanences : à Hayange le : Lundi et Mercredi de 9h à 11h et le Jeudi de 10h à 11h30
à Serémange le : Samedi de 9h à 11h

Lire la suite

Un autre regard

8 Novembre 2015 , Rédigé par E.A.P Publié dans #Méditation

Un autre regard


Jésus se montre ici sans complaisance avec les scribes dont le seul propos est la recherche des honneurs, des apparats, de la considération des gens, et dont le comportement est criant d'hypocrisie et de duplicité. Ils ont déjà leur récompense... et leur jugement, dit Jésus. Et c'est précisément sur l'une de ces veuves dont les biens sont dévorés par les scribes qui va attirer son regard. Deux piécettes. Un montant insignifiant pour certains, mais pas pour elle: c'est tout ce qu'elle avait pour vivre relève Jésus qui la donne en exemple à ses disciples.

Le regard de Jésus ne s'est pas arrêté à jauger ce qui était donné seulement, mais comment c'était donné. Si l'argent est le critère premier, alors c'est le seul montant offert qui va valoriser l'importance du don. Mais Jésus, par sa manière de regarder, induit un autre critère de valeur.

Ce qu'il regarde, ce qui lui importe, c'est le cœur qui s'engage dans le don, c'est la vie qui s'y investit, c'est la vérité qui s'y tient. Cette femme ne s'est pas dérobée au don, elle a tout donné, et elle a transformé son indigence en un don au-delà de toute valeur. Il n'y a que le regard de Jésus pour recueillir une telle offrande... Un regard émerveillé qui se pose aujourd'hui sur nos pauvretés. Et qui nous encourage, à la manière de la veuve, à donner tout ce que nous sommes, tout ce que nous avons pour vivre: à offrir notre indigence.

La veuve de Serepta - ssvp - Rencontre du partage - Metz 2015
La veuve de Serepta - ssvp - Rencontre du partage - Metz 2015

Puissions-nous donc aujourd'hui recevoir au creux de nos mains, de notre indigence, le pain de la vie et la coupe du salut, et y reconnaître celui qui n'a rien retenu de son rang qui l'égalait à Dieu pour venir nourrir notre humanité par toute sa vie, et nous enseigner la voie du pauvre qui peut tout donner.

Méditation de l’Equipe Evangile@Peinture
Peinture Bernadette Lopez - Fribou
rg

Lire la suite

Prière Universelle du 32ème Dimanche du Temps Ordinaire

5 Novembre 2015 , Rédigé par E.A.P Publié dans #Prière Universelle

Prière Universelle du 32ème Dimanche du Temps Ordinaire

Regarde, Seigneur, ton Eglise qui souffre du comportement de certains de ses serviteurs attirés par la richesse et les biens matériels…
Qu’ils acceptent, avec elle, et avec notre Pape François, de vivre, au jour le jour, le chemin de la pauvreté et du partage que ton Fils leur montre…
Seigneur, nous t’en prions

Regarde, Seigneur, les dirigeants des pays les plus industrialisés qui vont devoir prendre des engagements d’où dépendront la vie et l’avenir de la « Maison Commune » et de ses habitants…
Qu’ils aient le courage de prendre des décisions qui soient véritablement au service de tous et de l’avenir de la planète…
Seigneur, nous t’en prions

A l’approche de la Saint Martin, regarde Seigneur, tous ceux qui annoncent, inlassablement, l’Evangile à travers le monde d’aujourd’hui, parfois au péril de leur vie, comme en Syrie ou en Irak…
Que leur courage face à l’adversité, ravive notre foi quand celle-ci vient à faiblir…
Seigneur, nous t’en prions

Regarde, Seigneur, les veuves autour de nous qui souffrent de l’absence d’un conjoint et qui sont condamnées, parfois, à vivre avec une retraite si faible qu’elles doivent faire appel à l’aide d’associations caritatives ou du bureau d’aide sociale de leur commune…
Qu’elles trouvent le soutien et le réconfort nécessaire pour rester dignes et confiantes dans l’avenir…
Seigneur, nous t’en prions

Micheline et Guy Tribout

Lire la suite

Prière pour les défunts

2 Novembre 2015 , Rédigé par E.A.P Publié dans #Prière de la semaine

Prière pour les défunts

Seigneur, nous savons que la vie de tout homme est dans tes mains. C’est pourquoi nous sommes réunis ce jour dans beaucoup d’église et en famille, en pensant tout spécialement à ceux qui ne sont plus sur notre terre, et notamment à ceux qui perdurent dans l’attente de pouvoir contempler ton visage, pleins de bonheur.
Que nos prières montent vers toi, Seigneur !

Seigneur, nous croyons que nous sommes créés à ton image pour une vie impérissable. Pourtant la mort d’un(e) de nos proches si cher(e) nous fait toujours mal. Cette absence nous pèse. Augmente-en nous la foi en la résurrection ! Que ceux qui se sont endormis en ton Fils Jésus, puissent revivre avec toi dans le ciel !
Que nos prières montent vers toi, Seigneur !

Prière pour les défunts

Seigneur, pardonne-nous si nous pensons que le départ de nos proches est un châtiment de ta part. Nous croyons que tu nous aimes tous, donne-nous ainsi qu’à nos frères défunts l’espérance puis la joie de se retrouver auprès de toi, un jour dans le ciel !
Que nos prières montent vers toi, Seigneur !

Seigneur, que ta grâce transforme nos souffrances de la séparation en paix et en joie profondes ! Accueilles tous nos défunts dans ta maison et que tous puissent partager ta victoire sur la mort !
Que nos prières montent vers toi, Seigneur !

Seigneur, que le sacrifice de ton Fils dans l’Eucharistie en ce jour délie nos défunts des entraves de la mort afin qu’ils puissent vivre en toi pour l’éternité. Par Jésus ton Fils notre Seigneur qui vit avec toi et le Saint Esprit maintenant et pour les siècles des siècles. Amen !

Jardinier de Dieu - Publié le 29 octobre 2015 par Jardinier de Dieu


Lire la suite

Annonces des messes du 2 au 8 novembre

2 Novembre 2015 , Rédigé par E.A.P Publié dans #horaires des messes

Annonces des messes du 2 au 8 novembre

Lundi 2 novembre – Commémoration de tous les fidèles défunts
9h00-11h00 Permanence à l’accueil Saint Martin à Hayange
Mardi 3 novembre
20h00 Préparation au baptême à l’« Accueil Saint Martin » de Hayange
Mercredi 4 novembre
9h00-11h00 Permanence à l’accueil Saint Martin à Hayange
10h00 Messe chez les Anciens, au N°4 à Serémange
Jeudi 5 novembre
9h00 Messe à Hayange suivie d’un temps d’adoration
Alessandro GIANNAMORE (anniversaire, 4 ans)
10h00-11h30 Permanence à l’accueil Saint Martin à Hayange
17h00 Célébration à la maison de retraite « Le Tournebride »
18h30 Répétition de Chants à l’« Accueil Saint Martin » de Hayange
Vendredi 6 novembre

Samedi 7 novembre
9h00-11h00 Permanence au presbytère de Serémange
18h00 Messe à Serémange
Dimanche 8 novembre – 32e Dimanche du Temps Ordinaire
9h15 Assemblée de prières au Konacker
9h15 Messe à Neufchef
9h15 Assemblée de prières à Marspich
10h30 Messe à Bosment
10h30 Messe à Hayange – Jacquy SCHNEIDER – Gladys ADANS, Maurice GILLOT et leurs familles – Romano MICHELAZZO – Famille SEITER – 2 Intentions particulières – Famille FILLINGER-DIRHEIMER – Roger ZLATOPER (anniversaire, 40 ans) et les défunts de la famille – Familles THIL et WIRT – Gervasio BARROSO, Sofia MARQUES – José, Marc et Angélique – Marcel MEYER (anniversaire, 40 ans) – Armando et Joao LOPES, Emilia, Matéus, Elena, Joao DOS SANTOS, Famille MEDINA – Guiomar MONTEIRO – Antão, Sezar, Paulo SOUSA – Juana, Maria MAURICIO – Estevão CRUS
11h30 Baptêmes à Hayange
Juliette HAMM – Chelsea PERUCH – Charlie PERIN – Lexy PERIN

Communauté de paroisses Saint Jean XXIII du Berceau du Fer
Paroisses de Hayange et Serémange : tel. 03 82 85 55 54 ou 03 55 18 14 82
Permanences : à Hayange le : Lundi et Mercredi de 9h à 11h et le Jeudi de 10h à 11h30
à Serémange le : Samedi de 9h à 11h

Lire la suite

Soif de Bonheur

1 Novembre 2015 , Rédigé par E.A.P Publié dans #Méditation

Soif de Bonheur

La liturgie d’aujourd’hui nous invite à commencer ce mois de novembre dans la clarté. La fête de la Toussaint, oriente notre regard vers le rayonnement de Dieu dans les saints et vers le Bonheur.
L'évangéliste Matthieu nous offre là un concentré de l’enseignement de Jésus qui s'ouvre par les Béatitudes. Certaines, au début et à la fin, sont au présent et attestent d'un bonheur déjà là; les autres, au milieu, sont au futur et orientent vers un bonheur encore à venir.

A l'écoute de Jésus, en retraite sur cette montagne, ses disciples découvrent ce qui les a mis en route: leur soif de bonheur. Et c'est ce que Jésus est venu offrir à tous ceux qui l'écoutent. Il énonce cependant une première béatitude qui résonne comme une condition: pour accéder à ce bonheur du Royaume, au ciel sur la terre, il convient d'être un pauvre de cœur. Pas un satisfait ou un orgueilleux...

Soif de Bonheur

S'ouvrent alors les portes d'un bonheur possible sur la terre comme au ciel. Les doux, les malheureux, les assoiffés de justice, les miséricordieux, les cœurs purs, les artisans de paix deviennent les témoins de ce Royaume qu'ils dévoilent et font advenir chaque jour un peu plus. Et c'est parce qu'ils vivent de ce Royaume, qu'ils sont heureux.

Le secret du bonheur véritable n'est pas dans un ailleurs mais dans une fidélité à cette aspiration au bonheur par lequel Dieu peut nous attirer à lui et nous combler. Le message est clair. Le bonheur commence ici et maintenant parce que nous nous sommes reconnus dans ces pauvres de cœur avides du Royaume et de la Bonne Nouvelle offerte en Jésus. Parce que nous croyons que ce que nous vivons envers et contre tout, et ce que nous désirons, nous rapproche vraiment de Dieu jusqu'à en être comblés le jour venu.

Puissions-nous donc croire à ce grand bonheur offert corps et sang en Jésus, et recevoir le pain et le vin du Royaume pour vivre ici sur la terre comme au ciel, et célébrer, avec la foule immense de ceux qui ont cru et nous ont précédé dans le Royaume, le don de la vie: par lui, avec lui et en lui... avec Ste Thérèse qui passe son ciel à faire du bien sur la terre...

Extrait de la méditation de l’Equipe Evangile@Peinture
Peinture Bernadette Lopez – Fribourg

Lire la suite

Prière Universelle Toussaint

29 Octobre 2015 , Rédigé par E.A.P Publié dans #Prière Universelle

Prière Universelle Toussaint

Pour les représentants de l’Eglise catholique et des différentes religions… qu’ils poursuivent le dialogue interreligieux entamé voici 50 ans, dans un esprit ouvert et respectueux… Qu’ils sachent écarter toute attitude fondamentaliste qui pourrait les menacer…
Pour que l’Esprit des Béatitudes les éclaire et les aide à être partout, et en tout temps, des artisans de paix et d’amour entre les hommes…
Ensemble, unissons nos prières

Pour celles, et ceux, qui, dans leur fuite face à la violence, à la persécution ont tout perdu, carrière, biens, parents, amis…
Qu’ils trouvent des pays d’accueil assez ouverts pour leur apporter le soutien matériel mais aussi psychologique, afin de leur redonner des raisons de croire en l’avenir et en l’amitié entre les peuples…
Pour que l’Esprit des Béatitudes les soutienne et les protège…
Ensemble, unissons nos prières

Pour que soient consolés tous ceux qui ont perdu tout espoir dans la vie… survivants d’accidents graves… de tremblements de terre… d’inondations…réfugiés rejetés d’un pays à l’autre… mais aussi, ceux qui, dans notre communauté ont perdu un être cher, récemment…
Que l’Esprit des Béatitudes leur apporte espoir et réconfort…
Ensemble, unissons nos prières

Pour les bénévoles des associations caritatives et humanitaires qui, dans notre pays, à notre porte, mais aussi, partout dans le monde, consolent les affamés de pain et les assoiffés d’amour et de reconnaissance…
Pour que l’Esprit des Béatitudes les ouvre au bonheur du don et du partage…
Ensemble, unissons nos prières

Micheline et Guy Tribout

Lire la suite