Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de l'Equipe d'Animation Pastorale du berceau du fer

Articles récents

Prier le Père qui est présent dans le secret

18 Février 2015 , Rédigé par E.A.P Publié dans #Méditation

Prier le Père qui est présent dans le secret


Depuis les derniers événements tragiques survenus à Paris et surtout à proximité de Picpus, « porte de Vincennes », je cherchais à partager quelques réflexions avec vous, le carême 2015 allez m’en donner l’occasion ...

Finalement, je me suis résolu au silence. Il semble que des moments de solitude silencieuse soient nécessaires pour que nous puissions percevoir la voix de Dieu qui n'est pas plus bruyante que « le murmure d'une brise légère ». Le prophète Élie en a fait l'expérience. Certains trouveront ce silence dans la solitude grandiose d'une ascension en montagne, d'autres dans leur oraison paisible devant le tabernacle, d'autres encore dans les longues nuits d'une chambre d'hôpital... Mais presque toujours, les grands « virages » de nos vies, les grandes conversions, les ruptures salutaires, se sont alimentés à cette source auprès de laquelle nous ne pouvons plus fuir le face-à-face avec Dieu et avec nous-mêmes.

Prier le Père qui est présent dans le secret

C'est dans ces moments-là que nous trouvons la force de nous retirer dans la pièce la plus retirée, de fermer la porte, de se trouver comme dans un espace sacré pour prier le Père qui est présent dans le secret et répondre présent aux appels que Dieu nous adresse, soit au plus intime de nous-mêmes, soit par la médiation des événements qui surgissent sur notre chemin.

« Nous voici ! » Quelle belle proclamation pour le début de carême! Nous nous engageons dans un nouveau chemin, en humanité et en Église, et ceux qui partagent notre destin attendent de nous que nous puissions être des hommes et des femmes qui puissent dire leur « oui » enthousiaste à la vie, à la paix, au combat pour la justice, à un regard d'espérance sur demain. Nous sommes porteurs de ce « oui » du Christ qui doit continuer à s'exprimer à travers ses disciples.

" Me voici !" est l'expression des moments de vérité, lorsqu'on est appelé à répondre de soi. C'est le pas en avant, le déclic qui fait sortir des rangs et expose au danger.

Puissions-nous, en ce début de carême 2015, trouver les espaces de silence qui nous permettront d'entendre ce que Dieu veut de nous. Peut-être nous sera-t-il donné alors de faire le cadeau de ces « nous voici », ces « oui » dont le monde a besoin...

Texte extrait de P. Serge Gougbèmon, ss. Cc – reseau-picpus.com
Station le Christ ressuscité rencontre les siens sur le lac de Tibériade – Congrégation des sœurs franciscaine de Notre –Dame des Douleurs
Graphisme : Marie Sylvie L
ucel- édition FNP
Vivons la communion de la rencontre à travers nos veillées de carême :
1 ère Veillée de Carême préparée par la « Pastorale de la Santé » à 20 h 00 à l’église St Martin .

Lire la suite

Prière Universelle du Mercredi des Cendres

17 Février 2015 , Rédigé par E.A.P Publié dans #Prière Universelle

Prière Universelle du Mercredi des Cendres

Dieu notre Père, nous te prions pour ton Eglise qui entre aujourd’hui en Carême,
Que ces quarante jours qui la préparent aux fêtes pascales soient un temps de grâce Que chaque baptisé sache remettre en question sa manière de prier,de partager et de jeûner !
Dieu notre Père, entends la prière qui monte de nos cœurs !

Dieu notre Père, nous te prions pour le Monde et toutes ses organisations,
Que ta grâce illumine le cœur et l’esprit de toute la famille humaine pour qu’elle avance sur les chemins de la justice, de la paix et du bonheur !
Dieu Notre Père, entends les prières qui montent de nos cœurs !

Dieu notre Père, nous te prions pour celles et ceux qui sont désorientés par l’esprit du mal,
Que l’imposition des cendres fasse comprendre à tout homme la fragilité de la condition humaine et qu’elle aide le croyant à marcher avec foi vers l’Espérance et la Lumière de la Résurrection !
Dieu notre Père, entends la prière qui monte de nos cœurs !

Dieu notre Père, nous te prions pour les membres de toutes communautés humaines . Que durant ce temps de Carême par le jeûne, la prière et la partage chaque baptisé soit renouvelé et affermis dans leurs joies du désir, de l'attente, de l'espérance..
Dieu notre Père, entends les prières qui montent de nos cœurs !

Extrait des Fiches dominicales du 18 février 2015 - François Roger

Lire la suite

Annonces des messes du 16 au 22 février 2015

16 Février 2015 , Rédigé par E.A.P Publié dans #horaires des messes

Annonces des messes du 16 au 22 février 2015

Lundi 16 février
9h00-11h00 Permanence à l’accueil Saint Martin à Hayange
Mardi 17 février
17h00-19h00 Permanence à l’accueil Saint Martin à Hayange
Mercredi 18 février MERCREDI des CENDRES
9h00 Messe à Hayange « Imposition des Cendres »
9h00-11h00 Permanence à l’accueil Saint Martin à Hayange
17h00 « Imposition des Cendres » au « Prieuré de la Fensch » à Ranguevaux
18h00 Messe à Serémange « Imposition des Cendres »
18h00 Célébration à Neufchef « Imposition des Cendres »
20h00 Messe à Marspich « Imposition des Cendres »
Jeudi 19 février
9H00 Messe à Hayange suivie d’un temps d’adoration
10h00-11h30 Permanence à l’accueil Saint Martin à Hayange
17h00 Célébration à la maison de retraite « La Forêt » à Saint Nicolas en Forêt « Imposition des Cendres »
17h00 Célébration à la maison de retraite « Le Prieuré de la Fensch » à Ranguevaux
18h30 Répétition de Chants à l’« Accueil Saint Martin » de Hayange
Vendredi 20 février
20h00 1ère VEILLÉE de CARÊME préparée par la « Pastorale de la Santé » à HAYANGE

Samedi 21 février
9h00-11h00 Permanence au presbytère de Serémange
17h00 Messe à Saint Nicolas en Forêt « Imposition des Cendres »
18h00 Messe à Serémange
Dimanche 22 février
9h15 Messe à Neufchef
9h15 Messe au Konacker « Imposition des Cendres »
10h30 Messe à Marspich – Bruno LAURETTO (six semaines)
10h30 Messe à Saint Martin – Micheline SCHMITT, née HANEWALD (anniversaire, 5 ans) – Ernest, Thérèse et Ada BARBUI – Céline PIETROWSKI (messe de 6 semaines)

Communauté de paroisses Saint Jean XXIII du Berceau du Fer
Paroisses de Hayange et Serémange :
tel. 03 82 85 55 54 ou 03 55 18 14 82
Permanences à Hayange le :
Lundi et Mercredi de 9h à 11h et le Jeudi de 10h à 11h30
Permanence à Serémange
Samedi de 9h à 11h

Lire la suite

Quand tu pries, retire-toi...

15 Février 2015 , Rédigé par E.A.P Publié dans #Prière de la semaine

Quand tu pries, retire-toi...

Retire-toi dans ta chambre.
Oui, la prière suppose qu’on se retire,
qu’on laisse place
car ce n’est pas nous qui prions
mais l’Esprit qui est en nous.

Pour prier, il ne faut pas se remplir,
se gaver de mots,
mais au contraire, faire du vide,
laisser du creux,
désirer et se laisser désirer
pour que le Seigneur vienne
et soit notre joie.

Seigneur, en ce Carême,
aide- moi à faire de la place,
à me débarrasser
de tous mes encombrements,
mes soucis, mes accumulations.

Donne-moi la joie du désir,
de l’attente, de l’espérance.

Textes: Christine Pedotti
Graphisme : Anne Wouters
Edition FNP
15-17, rue de l’
Hôpital, B-6060 Gilly

Lire la suite

Seigneur si tu le veux, tu peux me purifier

14 Février 2015 , Rédigé par E.A.P Publié dans #Méditation

Seigneur si tu le veux, tu peux me purifier

Aujourd’hui, Jésus s’attaque aux préjugés et à l’exclusion : «Pris de pitié... il étendit la main, le toucha.» L’intention de l’évangéliste n’est pas simplement de rappeler un miracle de guérison, mais bien de nous dire qui est Jésus. Il brisait les barrières des lois humaines et sociales, qui défendaient d’avoir un contact avec les lépreux, il avait pitié des intouchables chassés hors de la ville et rejetés de tous. En agissant ainsi, Jésus devient lui-même un «intouchable» : «Il n’était plus possible à Jésus d’entrer ouvertement dans une ville. Il était obligé d’éviter les lieux habités, de rester à l’écart. Cependant de partout on venait à lui. »

Aujourd’hui, encore, les lépreux et d’exclus dans notre société moderne sont toujours à demander pitié
- Ceux qui vivent dans les bidons-villes à travers le monde et chez-nous
- Les sans travail et les sans-abri
- Les ex-prisonniers qui ne peuvent reprendre leur place dans la société
- Les gens sous l’emprise de la drogue
- Les gens qu’on enferme dans des prisons secrètes et des prisons d’État, où la torture s'abat
- Les personnes âgées qui attendent la mort dans l’isolement et l’abandon
- Les vagues d’immigrants qui arrivent par milliers
- les innocents civils qui souffrent des guerres

Seigneur si tu le veux, tu peux me purifier

Être en contact avec ceux et celles qui souffrent est essentiel à notre engagement chrétien. François d’Assise doit sa conversion en grande partie à une rencontre avec un lépreux. C’est le texte de l’évangile d’aujourd’hui qui l’a fait sortir de sa médiocrité et a provoqué un changement radical dans sa vie. Il écrit dans son Testament : « La vue des lépreux m’était insupportable, mais quand je me sentis intérieurement porté à embrasser l’un d’eux, tout a basculé, tout a changé». François est converti par un baiser. Il est littéralement retourné, transformé, il voit les gens, il voit la vie d’une autre façon.

Il en a été de même pour le Père Damien sur l’île de Molaquai et de Raoul Follereau, un journaliste qui, avec sa femme, a consacré sa vie à la cause des lépreux. C’est lui qui a introduit la journée mondiale des lépreux, une page d’évangile célébrée dans 127 pays.
Le contact de Jésus avec le lépreux est en fait l’équivalent de la parabole du bon Samaritain dans la vie réelle. C’est aussi le symbole de l’intervention de Dieu dans chacune de nos vies.

Seigneur si tu le veux, tu peux me purifier

Derrière l’image de la lèpre, nous retrouvons toutes nos fragilités, nos handicaps, nos toxicomanies, ce qui nous défigure et nous ronge de l’intérieur, tout ce qui nous empêche d’être un membre à part entière de la communauté humaine et d’offrir ce que nous avons d’unique. Tous nous avons besoin de la tendresse de Dieu. Et tous nous sommes invités à suivre l’exemple du Christ, à apporter un peu de réconfort et d’espérance à ceux et celles qui sont malades, rejetés et isolés. Être disciple du Christ, c’est être guéri par lui et marcher à sa suite en agissant comme lui. «Seigneur, si tu le veux, tu peux me guérir»

Extrait de la méditation de Père Allard – Cursillos.ca
Peinture Arcabas « sous le capuchon de François dAssise »
Vitrail de la Paix – Enfants de la
guerre

Lire la suite

Prière Universelle du 6éme Dimache du Temps Ordinaire

12 Février 2015 , Rédigé par E.A.P Publié dans #Prière Universelle

Prière Universelle du 6éme Dimache du Temps Ordinaire

Pour notre Eglise, dont nous sommes le visage et les membres agissants…
Qu’elle soit attentive à annoncer la Bonne Nouvelle et à témoingner de ton Royaume auprès de tous les hommes…
Seigneur, nous t’en prions

Pour les oubliés, les rejetés, les lépreux de toute sorte qui vivent reclus dans nos cités… Qu’ils soient libérés de leur isolement et de leur solitude…
Pour ceux qui travaillent à la réinsertion sociale des défavorisés … qu’ils sachent réveiller en eux l’espérance et leur redonner le goût de vivre…
Seigneur, nous t’en p
rions

Pour tous ceux et celles qui, pour une raison ou une autre, souffrent, jour après jour, de la bêtise et de la méchanceté des autres, au travail, à l’école, dans la vie courante…
Que leur entourage découvre la souffrance qui les ronge… qu’il trouve les mots et les gestes libérateurs qui les aideront à se remettre debout et en marche vers demain…
Seigneur, nous t’en p
rions

Pour tous les incroyants, les athées intransigeants qui chargent les religions de toutes les lèpres du monde…
Qu’ils admettent que la foi en Dieu ne se résume pas aux débordements violents de quelques-uns, ni aux erreurs d’égarés ou d’illuminés…
Qu’ils reconnaissent aussi que le rejet de Dieu peut, lui aussi, être sources de tragédies épouvantab
les…
Seigneur, nous t’en prions

Micheline et Guy Tribout

Lire la suite

Annonces des messes du 11 au 15 février 2015

11 Février 2015 , Rédigé par E.A.P Publié dans #horaires des messes

Annonces des messes du 11 au 15 février 2015

Mercredi 11 février – Fête de Notre-Dame de Lourdes
9h00-11h00 Permanence à l’accueil Saint Martin à Hayange
Jeudi 12 février
9h00 Messe à Hayange suivie d’un temps d’adoration - Jean TRESSEL
10h00-11h30 Permanence à l’accueil Saint Martin à Hayange
17h00 Célébration à la maison de retraite « Le Tournebride » à Hayange
18h30 Répétition de Chants à l’« Accueil Saint Martin » de Hayange
Vendredi 13 février

Samedi 14 février
9h00-11h00 Permanence au presbytère de Serémange
18h00 Messe à Ranguevaux
18h00 Messe à Serémange
Dimanche 15 février - 6e Dimanche du Temps Ordinaire
9h15 Messe à Neufchef – Famille VERVIN-DANNENHOFFER
9h15 Assemblée de prières à Konacker
10h30 Assemblée de prières à Marspich
10h30 Messe à Bosment
10h30 Messe à Saint Martin
Paulette STEINLEIN (anniversaire, 1 an), son époux, Oscar et leur fils, Jean-François – Céline PIETROWSKI (messe de 6 semaines) – Stéphanie KRIER (Anniversaire) et les familles KRIER-BREIT-JANKOWSKI – Elise BAUDIN et les défunts de la famille – Antonio DOS SANTOS (10 ans) – Natercia DA CRUZ – Antonio TEIXEIRA – Arcilia DE JESUS – Sofia OLIVEIRA – Gervasio BARROSO – Maria CARDOSO – Marie-José PIRES
10h45 Messe polonaise à St Nicolas en forêt
11h30 Baptêmes à Hayange – Liam KRETZ – Axel RING – Théo Raphaël FERNANDES

Annonces des messes du 11 au 15 février 2015

Communauté de paroisses Saint Jean XXIII du Berceau du Fer
Paroisses de Hayange et Serémange :
tel. 03 82 85 55 54 ou 03 55 18 14 82
Permanences à Hayange le
Lundi et Mercredi de 9h à 11h et le Jeudi de 10h à 11h30
Permanences à Serémange le
Samedi de 9h à 11h

Lire la suite

La vie

8 Février 2015 , Rédigé par E.A.P Publié dans #Prière de la semaine

La vie

La vie.
Un cadeau d’amour ?
J’en doute parfois,
Seigneur !

Mais ton Esprit Saint
Me donne de le découvrir
De manière
Surprenante et heureuse.

Alors, je dis :
« Oui, la vie est un don
Fragile et merveilleux. »

Olivier DOBERSEQ

« Le Seigneur Dieu modela l’homme avec de la poussière prise du sol. Il insuffla dans ses narines l’haleine de vie, et l’homme devint un être vivant » (Gn 2, 7). Cette qualité « d’être vivant » émerveille le psalmiste : « Qu’est-ce que l’homme pour que tu penses à lui, l’être humain pour que tu en prennes souci ? Tu en as presque fait un dieu : tu le couronnes de gloire et d’éclat » (Ps 8, 5-6). Pour le serpent, « le plus astucieux des bêtes des champs » créé par Dieu, cela sonne faux. Il le fait savoir à Ève et Adam : « Mais non, vous ne mourrez pas, mais Dieu sait que le jour où vous en mangerez, vos yeux s’ouvriront et vous serez comme des dieux… » (Gn 3, 5).

Être vivant et « comme des dieux », tels que nous nous les imaginons, est-ce compatible avec le qualificatif « fragile » ? Le psalmiste s’interroge : « L’homme ! Ses jours sont comme l’herbe… dès que souffle le vent, il n’est plus, même la place où il était l’ignore » (Ps 102, 15-16). « Pas fun ! » dirait un enfant.

La vie

Et du côté du Christ ? « Il s’est dépouillé lui-même… se rendant obéissant jusqu’à la mort, même jusqu’à la mort de la croix. » (Ph 2, 6-8). Pire, renchérirait un autre enfant. Sauf qu’après, « Dieu l’a souverainement élevé, et lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom, afin qu’au nom de Jésus tout genou fléchisse dans les cieux, sur la terre et sous la terre, et que toute langue confesse que Jésus-Christ est Seigneur, à la gloire de Dieu le Père » (Ph 2, 9-11).

Jésus est « le Cheminant, le Véritable, le Vivant », écrit une bible. Jésus chemine avec celui qui désire faire route avec lui, lui donnant ainsi de découvrir la vérité de sa vie. Une vie appelée à porter du fruit comme la sienne : dans la fragilité, dès sa naissance.

P. Olivier Dobersecq
Photo messe de la santé église St Joseph Serémange-Erzange

Lire la suite

La mission de Jésus : ici et ailleurs

7 Février 2015 , Rédigé par E.A.P Publié dans #Méditation

La mission de Jésus : ici et ailleurs

La Bible s’ouvre sur un chant de jubilation, un hymne à la création qui naît des doigts
de Dieu et de sa Parole : « Dieu vit que cela était bon… » Cette affirmation lumineuse ponctue les sept jours primordiaux du récit de la Genèse et nous interroge : si c’est ainsi, pourquoi la souffrance dans l’humanité ?

Si Dieu aime l’homme, pourquoi permet-il la maladie, la souffrance du juste et de l’innocent ? Pourquoi la souffrance de la belle-mère de Simon, celle des autres miraculés de l’Évangile, celle de Job, cet homme juste qui ne connaît que des « nuits de souffrance » ?

Quoi qu’il faille dire de l’origine et de la nature de la souffrance, si sérieuse que soit la signification qu’elle revêt pour nous, une chose est certaine : Dieu a brisé le mal et son empire dans la figure de Jésus Christ.

La mission de Jésus : ici et ailleurs

Regardons-le agir : il prend le temps avec tout le monde. Il relève la belle-mère de Simon. Puis la ville entière se presse vers lui. Il guérit, exorcise, fait taire les démons.
Et quand « tout le monde » le cherche, en raison des bonnes actions qu’il pose, il fait comprendre que la mission de son Père l’appelle « ailleurs ». Il manifeste ainsi sa compassion pour les hommes mais refuse d’être embrigadé. Il puise son énergie dans la prière « bien avant l’aube » et poursuit sa mission, dans la proclamation de la Bonne Nouvelle.


Pour lui, évangéliser, c’est communiquer, au cœur de la vie des gens, l’espérance fondée sur l’amour que Dieu a pour nous. Évangéliser, c’est annoncer cette Bonne Nouvelle : Dieu nous aime, la vie a du sens, la mort n’est qu’un moment de transition.

La mission de Jésus : ici et ailleurs

Nous sommes invités aujourd’hui, à l’instar du Seigneur, à faire renaître l’espoir, à rallumer la lampe qui vacille, à redonner le goût de vivre et la force de continuer le chemin. Savoir accompagner sans juger, aider sans poser de questions, être là pour la personne malade, blessée, accusée, condamnée, jetée par terre... «Jésus fit lever la belle-mère de Simon en la prenant par la main». Et sur la croix, juste avant de mourir, il dira au voleur crucifié avec lui : « Aujourd’hui même, tu seras avec moi dans le paradis ».

Et je suis… et tu es… et nous sommes à la fois et Zachée et Matthieu le publicain et la femme adultère et le lépreux et l’aveugle et la Samaritaine et Jésus redit sans cesse : "Que m’importe ton passé… si tu savais la tendresse infinie que j’ai pour toi… Oui, grâce à toi aussi mon cœur déborde de joie…"

Extrait du Père Jean-Paul Sagadou, assomptionniste – Prions en Eglise N°338
et du Carmel de France- Peinture de Evangile et Peinture Bernadette Lop
ez

Lire la suite

Prière Universelle du 5ème Dimanche du Temps Ordinaire

5 Février 2015 , Rédigé par E.A.P Publié dans #Prière Universelle

Prière Universelle du 5ème Dimanche du Temps Ordinaire

Eclaire, Seigneur, les chefs d’Etat et de gouvernements…
Qu’en ces temps de crise qui perdure, qui fait souffrir et se désespérer les plus pauvres, ils sachent conduire leurs pays, et le monde, avec sagesse et, qu’ils trouvent les solutions les plus équitables pour redonner à leurs peuples espoir et confiance dans l’avenir…
Seigneur, nous t’en prions

Toi, Seigneur, qui, dans ta sollicitude, a guéri la belle-mère de Pierre et de nombreux malades…
Réconforte et soulage ceux et celles qui souffrent d’un cancer ou d’un mal incurable… Que le soutien de ceux qui les soignent avec dévouement, et les accompagnent avec tendresse et générosité, les empêchent de s’abandonner à la souffrance et au découragement…
Seigneur, nous t’en prions

L’insécurité grandissante et la violence ébranlent nos certitudes…
Guide, Seigneur, ceux qui s’engagent pour que soit respectée et reconnue la dignité de tout être humain, quelques soient ses origines et ses croyances… Soutien ceux qui refusent de considérer le mal et l’asservissement de l’homme comme une fatalité…
Seigneur, nous t’en prions

Beaucoup de personnes, autour de nous, traversent, ou ont traversé des moments difficiles…
Reste aux côtés, Seigneur, de tous les blessés de la vie aujourd’hui en voie de guérison, mais, aussi, de ceux et celles qui sont encore dans le doute et la détresse… Que nous sachions leur apporter la présence et le soutien dont ils ont besoin pour se relever…
Seigneur, nous t’en prions

Accueille près de Toi, Seigneur, Gilbert Maillard, qui, un temps, dans notre communauté de paroisses, a partagé, avec nous, Ta Parole et Ton Pain de Vie…
Lui qui a toujours su témoigner de Ta Tendresse près des petits, des malades, de tous ceux qui avaient besoin d’un peu d’écoute et de réconfort, donne-lui de goûter, enfin, à cette joie et ce bonheur ineffable que Tu nous as promis, et dont il a toujours était un messager infatigable…
Seigneur, nous t’en prions

Micheline et Guy Tribout

Lire la suite