Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Accueil

  • : Le blog de l'EAP et des paroisses du Berceau du fer
  • Le blog de l'EAP et des paroisses du Berceau du fer
  • : Paroisse catholique St Martin Hayange, Communauté paroisses du berceau du fer, Serémange, Neufchef, Ranguevaux. Messe, baptême, mariage, communion, Secours Catholique. Prières universelles...
  • Contact

Notre Dame de Hayange

dame 3

Recherche

23 août 2016 2 23 /08 /août /2016 17:17
Saint Louis (1214-1270)

Saint Louis est né dans cette période bénie de l’Eglise où François d’Assise et saint Dominique redonnaient un peu de sang neuf à la vie religieuse et monastique qui en avait bien besoin.

Depuis des siècles l’Eglise avait proposé la vie monastique comme modèle de vie chrétienne : les moines vivaient dans un cadre qu’on appelait un « état de perfection », mais dans la vie réelle la perfection de leur état s’était quelque peu affadi, de sorte que les caricatures du moine paillard de la publicité ou des films, tels Robin des Bois n’étaient pas toujours des pures fictions.

La fondation des ordres franciscain et dominicain allait un peu redresser la barre, mais on ne change pas le cap d’un si gros navire en quelques années.

Louis , fils du roi Louis VIII et de la pieuse Blanche de Castille, fut un paroissien docile. Il rêvait de vie religieuse, mais devenu roi à l’âge de dix ans il avait aussi assumé son rôle de roi chrétien, représentant de Dieu sur terre par son sacre. Il avait imaginé un moment assumer la royauté jusqu’à la majorité de son fils qui lui succéderait, et devenir moine. Mais entre temps il s’était marié par devoir dynastique, et comme il aimait sa femme, il ne voulait pas prendre une décision qu’elle désapprouvait. Il se fit donc moine tout en demeurant roi. Il fut un bon moine, assistant tous les jours à la messe et autres offices et pratiquant l’ascèse monastique avec rigueur. Et en plus, Louis fut un époux aimant, malgré une mère possessive et jalouse.

Bon moine, Louis n’en fut pas pour autant un enfant de chœur. Quand le pape, en souverain temporel, proposait des alliances au roi Louis, celui-ci n’entrait pas dans le jeu, il concluait ses alliances en fonction du bien de son pays et de la paix dans le monde. Quand des évêques abusaient des taxes sur leurs fidèles, le roi justicier ne se contentait pas de régler à l’ombre de son chêne, des affaires de lapins volés.

Au bout du compte, Louis IX a assez bien réussi son cumul des fonctions. Son secret, s’il en faut un : dans chacune de ses fonctions, il fut un homme, et de plus il était amoureux. Son peuple l’acclama comme un saint dès la nouvelle de sa mort, et le Vatican le canonisa vingt-sept ans plus tard, ce qui était assez rapide pour des prélats.

Pierre BECKER - L‘AGENDA BUISSONNIER
Saint Louis 2016 est fêté le 25 août

Repost 0
Published by E.A.P - dans Vie des saints
commenter cet article