Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le berceau du fer

L'Eucharistie, de l'anonymat à la communion

1 Juin 2013 , Rédigé par E.A.P Publié dans #Méditation

Procession d'entréeDans l’évangile d’aujourd’hui, le repas offert par le Christ aux gens fatigués et affamés est le symbole de nos rencontres eucharistiques. Le miracle n’est pas tant la «multiplication des pains» que la capacité de partager le peu que nous avons : «Donnez-leur vous-mêmes à manger» dit le Seigneur à ses disciples qui veulent renvoyer les gens. Au lieu de disperser les foules dans les villages, Jésus choisit de les rassembler et leur donner à manger.

C'est en écoutant sa Parole, en nous nourrissant de son Corps et de son Sang, que le Christ nous fait passer de l'état de multitude à l'identité de communauté, de l’anonymat à la communion. L’Eucharistie est le Sacrement de la communion, qui nous fait sortir de l’individualisme pour vivre ensemble la suite du Christ, la foi en Lui.

Le pape François nous invite à un examen de conscience  « comment est-ce que je vis l’Eucharistie ? Est-ce que je la vis de façon anonyme ou comme moment de vraie communion avec le Seigneur, mais aussi avec tant de frères et sœurs  qui partagent ce repas ? Comment sont nos célébrations eucharistiques ? »

L’eucharistie est une invitation au partage, à la fraternité, à l’accueil des autres : “donner , partager ”,. Jésus se donne à nous dans l'Eucharistie, partage notre chemin, se fait nourriture, la vraie nourriture qui soutient notre vie, y compris dans les moments où la route se fait difficile, et où les obstacles ralentissent nos pas. Dans l'Eucharistie, le Seigneur nous fait parcourir sa route, celle du service, du partage, du don, et ce peu que nous avons, ce peu que nous sommes, s'il est partagé, devient richesse, car la puissance de Dieu, qui est celle de l'amour, descend dans notre pauvreté pour la transformer.

Communion, partage. Prions pour que la participation à l’Eucharistie nous provoque toujours à suivre le Seigneur chaque jour, à être instruments de communion, à partager avec Lui et avec notre prochain ce que nous sommes. Alors notre existence sera vraiment féconde.

Extrait de l’homélie du Pape François  pour la messe pour la solennité du Corps et du Sang du Christ (Fête-Dieu), sur le parvis de la basilique Saint-Jean-du-Latran, ce 30 mai 2013 au soir. 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article