Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil

  • : Le blog de l'EAP et des paroisses du Berceau du fer
  • Le blog de l'EAP et des paroisses du Berceau du fer
  • : Paroisse catholique St Martin Hayange, Communauté paroisses du berceau du fer, Serémange, Neufchef, Ranguevaux. Messe, baptême, mariage, communion, Secours Catholique. Prières universelles...
  • Contact

Notre Dame de Hayange

dame 3

Recherche

25 juin 2017 7 25 /06 /juin /2017 08:21

La liturgie nous propose aujourd'hui d'entendre une partie des recommandations que Jésus confiait à ses disciples au moment de leur envoi en mission.

Jésus a sillonné les routes et villages avec ses disciples. Son passage et ses rencontres ont été synonymes de guérisons de toutes sortes, de purifications, d'expulsions de démons et même de résurrection. Il a semé la vie, la joie. Avec lui, une puissance irrépressible s'est levée. Elle soulève le monde blessé, malade, et réveille la vie, la restaure et la réintègre dans le corps social. Mais dans le même temps, cette œuvre de vie s'est heurtée malgré tout à l'opposition de quelques-uns qui n'aiment pas la vie pour tous. Ils ne l'aiment que pour eux-mêmes et dès lors tuent la vie. Jésus, en entrant dans le monde, est entré en opposition frontale avec ceux qui tuent la vie d'une manière ou d'une autre. Et la croix sera le point d'orgue de cette opposition. Pourtant la victoire a été emportée par la vie qu'ils pensaient tuer en la clouant sur le bois. C'est la mort qui allait en fait capituler devant l'amour qui l'embrassait.

L'amour et son pouvoir. Voilà ce dont Jésus charge ses disciples avertis. L'amour n'est pas aimé. Jésus en a fait l'expérience. Ses disciples n'y échapperont pas. La vie chrétienne n'est pas une bonté mièvre. Elle est violence de l'amour. Elle est combat contre des forces occultes. Elle est engagement d'une liberté qui défie la mort s'en sachant affranchie par l'amour qui ressuscite.

L'Evangile a besoin de chacun-e aujourd'hui. Il a besoin d'une chair pour se dire. Pas d'une chair qui prend peur, mais d'une chair résolue à la vie et à ses combats parce qu'aimée et convaincue que l'amour aura le dernier mot. Jésus ne laisse pas seuls ses disciples. Il les précède sur le chemin et leur rappelle que cette puissance de vie leur vient du Père qui prend soin de chacun-e.

Puissions-nous donc en ce dimanche nous tourner résolument, corps et sang, vers la vie et l'amour qui nous requièrent pour soulever le monde qui nous entoure.

Equipe Evangile@Peinture – Peinture Bernadette Lopez - Fribourg

Partager cet article

Repost 0
Published by E.A.P. - dans Méditation
commenter cet article

commentaires