Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de l'Equipe d'Animation Pastorale du berceau du fer

Soif de Bonheur

1 Novembre 2015 , Rédigé par E.A.P Publié dans #Méditation

Soif de Bonheur

La liturgie d’aujourd’hui nous invite à commencer ce mois de novembre dans la clarté. La fête de la Toussaint, oriente notre regard vers le rayonnement de Dieu dans les saints et vers le Bonheur.
L'évangéliste Matthieu nous offre là un concentré de l’enseignement de Jésus qui s'ouvre par les Béatitudes. Certaines, au début et à la fin, sont au présent et attestent d'un bonheur déjà là; les autres, au milieu, sont au futur et orientent vers un bonheur encore à venir.

A l'écoute de Jésus, en retraite sur cette montagne, ses disciples découvrent ce qui les a mis en route: leur soif de bonheur. Et c'est ce que Jésus est venu offrir à tous ceux qui l'écoutent. Il énonce cependant une première béatitude qui résonne comme une condition: pour accéder à ce bonheur du Royaume, au ciel sur la terre, il convient d'être un pauvre de cœur. Pas un satisfait ou un orgueilleux...

Soif de Bonheur

S'ouvrent alors les portes d'un bonheur possible sur la terre comme au ciel. Les doux, les malheureux, les assoiffés de justice, les miséricordieux, les cœurs purs, les artisans de paix deviennent les témoins de ce Royaume qu'ils dévoilent et font advenir chaque jour un peu plus. Et c'est parce qu'ils vivent de ce Royaume, qu'ils sont heureux.

Le secret du bonheur véritable n'est pas dans un ailleurs mais dans une fidélité à cette aspiration au bonheur par lequel Dieu peut nous attirer à lui et nous combler. Le message est clair. Le bonheur commence ici et maintenant parce que nous nous sommes reconnus dans ces pauvres de cœur avides du Royaume et de la Bonne Nouvelle offerte en Jésus. Parce que nous croyons que ce que nous vivons envers et contre tout, et ce que nous désirons, nous rapproche vraiment de Dieu jusqu'à en être comblés le jour venu.

Puissions-nous donc croire à ce grand bonheur offert corps et sang en Jésus, et recevoir le pain et le vin du Royaume pour vivre ici sur la terre comme au ciel, et célébrer, avec la foule immense de ceux qui ont cru et nous ont précédé dans le Royaume, le don de la vie: par lui, avec lui et en lui... avec Ste Thérèse qui passe son ciel à faire du bien sur la terre...

Extrait de la méditation de l’Equipe Evangile@Peinture
Peinture Bernadette Lopez – Fribourg

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article