Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de l'Equipe d'Animation Pastorale du berceau du fer

Trés Sainte Trinité, Père, Fils et Saint-Esprit

15 Juin 2014 , Rédigé par E.A.P Publié dans #Prière de la semaine

Trés Sainte Trinité, Père, Fils et Saint-Esprit

Apparition de l’ange de la Paix en l’automne 1916 à trois petits pastoureaux : Lucie, François et sa sœur Jacinthe.
En arrivant près des trois enfants, l'Ange dit :
« Ne craignez pas !. Je suis l'Ange de la Paix. Priez pour moi ! »
Puis s'agenouillant à terre, il courba le front jusqu'au sol.
Les enfants firent de même, et répétèrent les paroles qu'ils entendirent :
« Mon Dieu,
je crois, j'adore, j'espère et je Vous aime.
Je Vous demande pardon
pour ceux q
ui ne croient pas,
qui n'adorent pas,

qui n'espèrent pas,
et qui ne Vous aiment pas »

Il répéta trois fois cette prière puis il se releva en disant :
« Priez ainsi. Les Cœurs de Jésus et de Marie sont attentifs à la voix de vos supplications », puis il disparut. A la 3e apparition, il apparaît tenant dans ses mains un calice et, au-dessus de lui, une hostie d’où tombaient dans le calice quelques gouttes de sang. Laissant le calice et l’hostie suspendus dans l’air, il se prosterna et répéta trois fois cette prière :

« Très Sainte Trinité,
Père, Fils et Saint-Esprit,
je vous adore profondément,
et je Vous offre le Très Précieux Corps, Sang,
Âme et Divinité de Jésus-Christ,
présent dans tous les tabernacles du monde,
en réparation des outrages,
sacrilèges et indifférences
dont il est lui-même offensé,
et par les mérites infinis
de son Très
Saint Cœur et du Cœur Immaculé de Marie,
je Vous demande la conversion des pauvres pécheurs. »

Puis se relevant, il prit de nouveau le calice et l’hostie dans ses mains, donna à Lucie l’hostie et donna à Jacinthe et à François le contenu du calice, en disant en même temps : « Prenez et buvez la Corps et le Sang de Jésus-Christ, horriblement outragé par les hommes ingrats. Réparez leurs crimes et consolez votre Dieu ». Il se prosterna de nouveau à terre et répéta avec nous, encore trois fois, la même prière : « Très Sainte Trinité !... » Puis il disparut.

Au Portugal se conservera toujours le dogme de la foi, etc... c'est ici que se touve la troisème partie du secret révélé à Lucie, le 13 jullet 1917 dans la Cova de Iria-Fatima et rendu public par le Pape Jean-Paul II depuis le Vatican le 19 avril 2000.

Extrait du témoignage de " Lucie raconte Fatima "
Desclée de Brouwer – Fat
ima Editions-Résiac - 1978

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article