Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le berceau du fer

Un temps pour changer

24 Janvier 2021 , Rédigé par Espace Liturgique Publié dans #Meditation

Évangile selon saint Marc (1, 14-20) - 3e dimanche du temps ordinaire
Après l’arrestation de Jean le Baptiste, Jésus partit pour la Galilée proclamer l’Évangile de Dieu ; il disait : « Les temps sont accomplis : le règne de Dieu est tout proche. Convertissez-vous et croyez à l’Évangile. » Passant le long de la mer de Galilée, Jésus vit Simon et André, le frère de Simon, en train de jeter les filets dans la mer, car c’étaient des pêcheurs. Il leur dit : « Venez à ma suite. Je vous ferai devenir pêcheurs d’hommes. » Aussitôt, laissant leurs filets, ils le suivirent. Jésus avança un peu et il vit Jacques, fils de Zébédée, et son frère Jean, qui étaient dans la barque et réparaient les filets. Aussitôt, Jésus les appela. Alors, laissant dans la barque leur père Zébédée avec ses ouvriers, ils partirent à sa suite.
 
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

Méditation

« Encore quarante jours », Le temps est court pour le repentir de Ninive selon Jonas. Jonas est appelé et envoyé en une mission qu’il refuse d’abord, puis il obéit au Seigneur. Il part porteur de message aux habitants païens de cette ville « corrompue ». Jonas joue ici le prophète du malheur. Mais ce malheur n’arrivera pas. 

« Le temps est limité », ainsi Saint Paul met en garde les chrétiens de Corinthe. La première communauté chrétienne pensait que le retour de Jésus allait arriver dans peu de temps. « Le temps est limité » : chacun pense à sa propre vie. Nous sommes invités, pour le temps que nous avons, à prendre du recul et d’aller à l’essentiel, revoir nos priorités en faisant évoluer le monde dans le bon sens. 

« Les temps sont accomplis » nous dit Jésus dans l’Evangile. IL vient annoncer la Bonne Nouvelle de Dieu ! Il parle du temps mais d’une manière autre que les deux premières lectures. Il parle d’un temps favorable pour l’avènement du Royaume. C’est le temps de l’accomplissement d’une attente. Le Règne de Dieu s’est approché, Dieu se manifeste directement et ce n’est plus un Dieu lointain, il est parmi nous et nous sommes appelés à l’accueillir. 
Jésus appelle à la conversion, c’est-à-dire à un retournement, à un changement d’attitude et de regard ici et maintenant. C’est notre réponse à la grâce, au don gratuit de Dieu. C’est une réponse à l’amour et non plus une peur d’un châtiment. 

Jésus commence sa mission par l’appel de 4 pêcheurs de poissons. Ils se laissent pêcher par Lui. Ils le suivent pour devenir pêcheurs d’hommes et de femmes, sans filets, c’est à l’inverse de ce qu’ils faisaient avant. Ils vont appeler à sortir du marasme du péché, de tout ce qui nous éloigne de Dieu et du prochain…à une vie nouvelle avec le Christ. 

Nous sommes appelés aujourd’hui à changer de regard sur tout : sur Dieu, sur soi, sur les autres, sur le monde avec tout ce qu’il porte comme menaces de guerres, de conflits autour de l’eau, de détresse, de stress, de surmenage et de solitude accentuée par la pandémie…porter un regard nouveau sur ce qu’il se passe à ma porte, dans mon quartier…bref aller à l’essentiel pour que le Règne de justice, de paix et de bonheur, advienne ! 

Cet élan prend sa source à la Bonne Nouvelle de Jésus Christ que nous sommes chargés de répandre chacun selon son appel ou sa vocation. En 2021, c’est à nous que Jésus demande d’être les pêcheurs d’hommes, appelés à travailler ensemble au Salut de chacun et de tous, à sortir l’humain vers la vie. L’Évangile est donc une « heureuse annonce », c’est l’annonce de l’amour de Dieu gratuit, il se donne à nous et nous appelle à être à notre tour un don pour les autres. « Mais priez, mes enfants, Dieu vous exaucera en peu de temps  🌍  Mon Fils se laisse toucher » annonce la Mère de l’Espérance à Pontmain.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article