Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de l'Equipe d'Animation Pastorale du berceau du fer

" Va et désormais ne pêche plus "

17 Mars 2013 , Rédigé par E.A.P Publié dans #Méditation

FemmeAdultereHarryAnderson







L’évangile que l’Eglise nous offre en ce dimanche se situe dans le Temple de Jérusalem. Ce Temple, la maison de Dieu, Jésus l’a purifié en chassant les marchands qui l’utilisaient pour leur commerce.
Aujourd’hui, les chefs religieux en font un tribunal. L’accusée, une femme, coupable d’adultère, doit être lapidée, selon la loi.

Jésus voit cette femme, comme il a vu Marie Madeleine, la Samaritaine, Pierre après son reniement, le bon larron.
Jésus la regarde avec respect, Il ne pointe pas vers elle un doigt accusateur.
Serait-ce la loi nouvelle qu’il trace, en silence sur le sol où il s’est abaissé ? La loi de l’amour et du pardon ? Nul ne le sait, mais cette loi, Jésus la grave dans la pierre des cœurs afin que sous la poussée de sa main créatrice, ils s’ouvrent à la vie.

« Qu’il lui jette le premier la pierre, celui qui est sans péché ! »
En se remettant à dessiner, sans regarder personne, Jésus les laisse se juger eux mêmes, sans se sentir accusés ou montrés du doigt. Ils se retirent les uns après les autres. Et l’évangile ajoute : «Ils s’éloignèrent les uns après les autres, en commençant par les plus vieux! »

Jésus sauve cette femme en lui révélant le visage de bonté et de miséricorde de Dieu. Le pardon la libère de son passé. Jésus ne mentionne même pas son péché. Il ne s’intéresse qu’à son avenir : «Va et désormais ne pèche plus».

Le Christ nous dit ce matin que le monde sera meilleur si nous commençons par changer nous-mêmes! Avec Dieu, nous ne sommes jamais étiquetés, mis de côté, condamnés, considérés comme irrécupérables. Il pose sur nous, comme sur la femme adultère, un regard plein de tendresse et nous dit à nous aussi : «Moi non plus je ne te condamne pas… va et ne pèche plus».


                               Extrait de @cursillos.ca

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article