Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le berceau du fer

Une prière accrochée au roc de la foi

19 Octobre 2013 , Rédigé par E.A.P Publié dans #Méditation

priere
La pauvre veuve dont nous parle l’évangile de ce dimanche, ne se décourage pas, sa détresse est si grande qu’elle ne lâche pas celui dont elle attend la justice, elle a l’audace des désespérés.

Voilà la vraie prière, nous dit Jésus, pas celle du bout des lèvres qui se regarde et se contente de ce qui est à faire, mais celle qui ne se lasse pas car elle mobilise toutes les forces de celui qui implore pour lui ou pour d’autres... sûr d’être entendu par le Dieu de miséricorde, même si celui-ci semble tarder.

C’est une Prière accrochée au roc de la foi.
C’est une Prière qui jaillit de la foi ardente en celui qui est le seul Sauveur.
Car Dieu agit sur notre cœur plutôt que sur les évènements.

A partir de cette parabole, Jésus nous assure que Dieu « fera prompte justice à ses élus qui crient vers lui jour et nuit ».

La prière du Notre Père nous apprend à prier tous les jours avec foi, persévérance et confiance. Elle nous ouvre à la filiation, à la fraternité et à la réalité quotidienne. Osons prier le Notre Père avec le « journal en main » pour entendre et faire nôtres les joies et les souffrances de nos frères et sœurs.

C’est aujourd’hui que se jouent les sorts de nos sœurs et frères et la réponse est dans l’engagement.

C’est aujourd’hui que le Seigneur nous envoie en mission pour libérer les prisonniers, guérir les malades, annoncer la bonne Nouvelle aux pauvres, proclamer une année de bienfaits…
C’est aujourd’hui que nous devons prier jour et nuit « pour demander pardon et demander la force de pardonner ».
C’est aujourd’hui que nous devons veiller et prier jour et nuit « pour ne pas entrer dans la tentation ».
C’est aujourd’hui que nous devons prier jour et nuit "pour être délivrés de tout mal".

Alors aujourd’hui, jour et nuit nous prions « que ton règne vienne » en nous et dans le monde et nous nous engageons pour la paix, la justice, l’amour et la vérité. A la fin de cette page de l’Evangile, Jésus manifeste une perplexité : « Mais le Fils de l’homme, quand il viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre ? » « Que le Seigneur creuse en nous la pauvreté pour nous apprendre à prier »

sources : Elise Zanello  Institut Missionnaire Filles de Saint Paul

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article