Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de l'Equipe d'Animation Pastorale du berceau du fer

Une Parole de feu qui jaillit du désert...

7 Décembre 2013 , Rédigé par E.A.P Publié dans #Méditation

Jean BaptisteDans l’Evangile d’aujourd’hui, un homme à la Parole de feu vient nous stimuler sur notre chemin de l’Avent : c’est Jean le Baptiste. Il crie dans le désert de Judée , et sa voix retentit jusqu’à nous : «  Convertissez-vous, car le Royaume de Dieu est tout proche. » Pour faire naître ce rêve de Dieu, Jean Baptiste nous rappelle que nous avons besoin de conversion. 

Se convertir, c’est changer de direction ! Et le Christ nous dit que cette grande espérance, nous pouvons commencer à la réaliser dès maintenant.

De temps à autre, nous rencontrons des personnes qui témoignent et qui vivent à plein, au nom de leur foi en Dieu, cette espérance promise : Martin Luther King, Mère Teresa de Calcutta, Jean Vanier, Nelson Mandela...
Si nous ouvrons les yeux nous verrons aussi tout autour de nous le bien qui se fait dans nos familles, nos hôpitaux, nos paroisses, nos lieux de travail, nos résidences de personnes âgées.

Ce matin, les lectures nous lancent une invitation à faire notre part dans la création de ce monde nouveau. Et l’Avent nous rappelle que ce Noël approche.
La seule manière alors de célébrer Noël en chrétien, c’est de le célébrer en converti. Qu’est-ce que je peux changer dans ma vie pour rendre la vie des autres et la mienne plus heureuse? Changer mon tempérament agressif ? Changer ma capacité de démolir les autres? Changer la paresse qui m’empêche de m’engager et de faire quelque chose pour les autres? Corriger mon orgueil qui refuse de faire le premier pas et de pardonner?

Et cette conversion n’est jamais faite une fois pour toute. C’est pourquoi, au début de chaque eucharistie, nous nous reconnaissons pécheurs et demandons pardon au Seigneur. Ce qui importe, c’est la persévérance. Ne pas lâcher. Rester présent dans mes déserts.
Après l’eucharistie, nous pouvons rentrer chez-nous avec le beau rêve de Dieu en tête et nous demander ce qui peut être changé dans notre vie de tous les jours pour que ce rêve soit un peu plus présent dans nos familles, dans notre voisinage, au travail. Voilà notre vocation de chrétien et voilà le programme que nous propose le temps de l’Avent.

Le cri de Jean le Baptiste est une Parole de feu qui jaillit des racines de l’Arbre de vie du Royaume des cieux et qui vient illuminer notre vie et éclairer notre monde.


                sources : Père Allard et Marthe Robin
                mosaïque de Jean Baptiste, basilique N.D. du Rosaire à Lourdes

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article