Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le berceau du fer

" Ne crains pas, je suis avec toi"

8 Juin 2013 , Rédigé par E.A.P Publié dans #Méditation

Lève toiDans l’évangile d’aujourd’hui, deux cortèges se croisent. La première, joyeuse et enthousiaste, entoure Jésus et ses disciples qui entrent dans Naïm. La seconde sort de la ville pour enterrer un mort. L'une est centrée sur Jésus, l'autre sur la mort d'un jeune homme

La relation entre les deux situations celle de Jésus en marche, celle de la veuve, soumise à la fatalité va se faire par le regard de Jésus "remué dans ses entrailles»,  qu’il porte sur la détresse d'une femme seule.

Jésus est présent à sa vie, ouvert à ce qui lui advient, il n’esquive pas, il ressent. Jésus se manifeste alors comme agissant, s’adressant, unifiant. La première chose qu’il demande à la mère, ne pas pleurer, ne pas se laisser submerger, ne pas se laisser enfoncer dans la détresse, le néant, le vide. Jésus se maintient ouvert, il maintient ouvert les autres…Jésus apporte un ordre qui s’impose à lui, à elle, aux autres, il commande aussi aux porteurs et enfin au jeune homme même. « Jeune homme, je te l'ordonne, lève-toi.» Le mort se redresse. La puissance de la Parole de Jésus apparaît ici dans toute sa majesté. C’est une parole créatrice, une parole de vie. « il le rendit à sa mère».

Ce miracle est d’abord une révélation de l’identité de Jésus, de son mystère profond de fils de Dieu, Messie et Sauveur de l’humanité, mais c’est aussi l’immense compassion de Dieu qui ne se contente pas de regarder notre détresse, mais qui par la puissance de sa résurrection, vient l’habiter. Notre Dieu est un Dieu de vie et non de mort.

Au cœur de nos plus tristes expériences, la proximité de Dieu nous redonne vie et espérance : « Ne crains pas, je suis avec toi ».

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article