Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le berceau du fer

L'espérance chrétienne, la résurrection des morts

9 Novembre 2013 , Rédigé par E.A.P Publié dans #Méditation

5668208-8453508


Dans l’Evangile de ce dimanche, les Sadducéens  présentent à Jésus, le cas d’une veuve aux sept maris. Alliés des Romains et responsables du Temple de Jérusalem, les sadducéens étaient surtout intéressés par l’argent, par le pouvoir et le  contrôle du peuple. La vie après la mort n’entrait pas dans leurs croyances et dans leur vision d'avenir. 


La question qu’ils posent à Jésus, pour le discréditer, est de savoir qui, dans l’éternité, sera le propriétaire de la femme qui a eu sept maris. En nous rappelant que notre Dieu est Seigneur de la vie, les textes d’aujourd’hui nous invitent à réfléchir : que devons-nous après la mort ? Comment cela se passera-t-il ? Notre corps sera-t-il le même ? Garderons-nous les mêmes liens avec ceux que nous avons connu sur la terre ?


Dans la première lettre de Pierre, l’apôtre nous rappelle que nous devons « toujours être prêts à répondre à quiconque nous demande la raison de l’espérance qui est en nous. » Cette espérance Donne un tout autre sens à notre mort qui n’est pas la fin de tout, et nous dit que notre parcourt ne se termine pas au cimetière.

Notre espérance chrétienne affirme que la vie, l’amour, la beauté, la compassion, l’attention aux autres, la bonté, la soif de justice qui se trouvent en nous et que nous admirons chez les autres ne disparaîtront pas avec la mort. La mort est un passage, une transformation. Notre pèlerinage sur la terre n’est qu’un temps, plus ou moins long, qui nous ouvre à la Vie éternelle promise. Nous pouvons nous confier au Christ Ressuscité sans crainte, il nous soutient dans cette nuit de la mort que Lui-même a traversée.

Donnons donc à notre espérance le visage du Christ des béatitudes. N’ayons pas peur de vivre avec cette grande Espérance, "nous croyons à la Résurrection des morts et à la vie du monde avenir " qui nous rend participants de la gloire même de Dieu. Nos moyens terrestres n’ont alors plus lieu d’être ! La pauvre veuve aux sept maris ne rejouera pas ses sept noces au ciel. Elle sera, par la résurrection,  fille du Père, cohéritière avec le Christ de la vie divine.

Aujourd’hui, la Bonne Nouvelle de l'Evangile est celle de la résurrection. Nous sommes promis à la vie. Oui, la foi en la résurrection de tous les morts est le fondement de la revendication d’une justice pour tous, et c’est ce qui fait que l’espérance chrétienne doit être une espérance pour tous …

                    sources : revue prier au quotidien supplément novembre 2013
                    image : www.paroisse.anet.fr

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article