Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil

  • : Le blog de l'EAP et des paroisses du Berceau du fer
  • Le blog de l'EAP et des paroisses du Berceau du fer
  • : Paroisse catholique St Martin Hayange, Communauté paroisses du berceau du fer, Serémange, Neufchef, Ranguevaux. Messe, baptême, mariage, communion, Secours Catholique. Prières universelles...
  • Contact

Notre Dame de Hayange

dame 3

Recherche

18 janvier 2014 6 18 /01 /janvier /2014 04:53

slider migrants14



Dans l’Evangile de ce dimanche, Jean-Baptiste vient de baptiser Jésus et le désigne en disant : «  Voici l’Agneau de Dieu qui enlève le péché du monde ».
Cette parole nous est redite à chaque messe au moment de communier. Mais ce qui est étonnant ici, c’est que Jean Baptiste ajoute par deux fois : «  Je ne le connaissais pas ». N’est-il pas le coussin de Jésus ? Ses disciples ne fréquentaient-ils pas ceux de Jésus ?

Souvent quand un proche meurt et que nous relisons ensemble sa vie, nous recevons une révélation de ce qu’il était et de ce qu’il nous a vraiment apporté.

Alors si nous pouvons dire de nos proches : » Je ne la connaissais pas », combien plus des migrants et des réfugiés. Nous ne les connaissons pas, mais peut-être pourraient-ils eux aussi nous révéler des dimensions insoupçonnées qui pourraient nous faire grandir en humanité ? Aller vers un monde meilleur, comme nous le propose le pape François, commence par là : la relation avec les autres, les plus proches comme les plus lointains, peut-être une richesse extraordinaire qui nous fait découvrir un monde meilleur en train  de naître.

C’est ce qui s’est passé pour Jean-Baptiste, il a fallu que Jean voie « l'Esprit descendre du ciel comme une colombe » sur Jésus pour qu'il le reconnaisse comme celui qui devait venir, il a fallu que le Père lui révèle que ce Jésus qu’il croyait connaître est « l’Agneau de Dieu qui enlève le péché du monde ».

Chaque dimanche, la liturgie de chaque messe nous fait vivre cette reconnaissance : elle installe Dieu dans notre vie et nous fait entrer dans la connaissance de la vie de Jésus. Remplis nos cœurs de ton Esprit Saint, pour qu’il nous fasse découvrir le Fils de Dieu par la liturgie et l'Evangile, et qu’unis dans la diversité de nos cultures nous puissions rendre ce témoignage « le migrant et le réfugié que je connais dans ma ville est mon frère, en Jésus »

          source : Dominique Fontaine, aumônier du Secours Catholique
          affiche de la 100e journée mondiale du migrant et du réfugié

Partager cet article

Repost 0
Published by E.A.P - dans Méditation
commenter cet article

commentaires