Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le berceau du fer

"Voici l'époux"

8 Novembre 2020 , Rédigé par Espace Liturgique Publié dans #méditation

Jésus nous invite à veiller. Or, ici, les vierges s’assoupissent toutes et s’endorment. Veiller ne veut pas dire ne pas dormir. Il n’est pas reproché aux jeunes filles de s’être endormies, mais de ne pas être là quand l’époux arrive, car elle n’ont pas d’huile pour leur lampe. « Je dors, mais mon cœur veille… »
Qu’est ce donc que cette huile qui tient le cœur éveillé et permet de reconnaître l’Epoux, sinon l’Esprit Saint ? C’est l’Esprit Saint qui nourrit notre vie intérieure.

 

C’est lui qui nous tient en éveil même quand nous dormons. Mais l’amour ne se marchande pas. L’amour est unique. Ne Nous nous trompons pas de chemin : inutile de courir les magasins. ? Descendons au plus profond de notre cœur, là où est caché la source d’eau vive d’où jaillit l’amour que l’Epoux reconnaît.
Nous sommes invités au festin de l’eucharistie qui nous prépare, petit à petit, depuis notre baptême, au grand festin du ciel. 

 

Si nous sommes empêchés d’aller au festin de l’eucharistie dominicale à cause, par exemple du confinement, nous sommes en communion avec tous ceux qui célèbrent l’eucharistie ici et ailleurs.

Prière pour la communion spirituelle - Pape François

Seigneur Jésus, je crois que tu es présent
avec le Père et l’Esprit au fond de mon cœur.
Tu es aussi présent dans le saint sacrement,
pour la gloire de Dieu et le salut du monde.
Je me prosterne et je t’adore tel que je suis,
avec tout ce que je vis en ce moment.
Je voudrais t’accueillir sacramentellement,
mais je ne le peux pas maintenant.
Creuse en moi le désir brûlant de recevoir
spirituellement ton corps et ton sang,
de t’accueillir simplement comme Marie,
dans la confiance, l’humilité et la paix.
Je m’unis intimement en pensée à un prêtre
qui célèbre la messe quelque part en église.
Je participe de loin à ton sacrifice eucharistique
dans l’attente du pain partagé avec l’assemblée.
Pauvre et misérable dans la nuit obscure de la foi,
je communie à ta vie de la manière que tu veux.
Rassasie mon âme qui soupire après ton amour,
donne-moi la grâce de n’être jamais séparé de toi.

 

Equipe Métitation @Evangile – panorama monastère ND de Beaufort – Peinture Berna Fribourg

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article