Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le berceau du fer

Mercredi 11 novembre 2020 - Saint-Martin

11 Novembre 2020 , Rédigé par Espace Liturgique Publié dans #Meditation

 Évangile Luc (17, 11-19)
« Il ne s’est trouvé parmi eux que cet étranger pour revenir sur ses pas et rendre gloire à Dieu ! »

En ce temps-là, Jésus, marchant vers Jérusalem, traversait la région située entre la Samarie et la Galilée. Comme il entrait dans un village, dix lépreux vinrent à sa rencontre. Ils s’arrêtèrent à distance et lui crièrent : « Jésus, maître, prends pitié de nous. » À cette vue, Jésus leur dit : « Allez-vous montrer aux prêtres. »
En cours de route, ils furent purifiés. L’un d’eux, voyant qu’il était guéri, revint sur ses pas, en glorifiant Dieu à pleine voix. Il se jeta face contre terre aux pieds de Jésus en lui rendant grâce. Or, c’était un Samaritain. Alors Jésus prit la parole en disant : « Tous les dix n’ont-ils pas été purifiés ? Les neuf autres, où sont-ils ? Il ne s’est trouvé parmi eux que cet étranger pour revenir sur ses pas et rendre gloire à Dieu ! » Jésus lui dit : « Relève-toi et va : ta foi t’a sauvé.» 

MÉDITATION

C'est le dernier voyage de Jésus avant sa Passion. Il va vers Jérusalem où l'on tue les prophètes. Le chemin de croix, le chemin de Jésus, est commencé depuis longtemps déjà.
Je contemple Jésus qui monte vers Jérusalem, librement, consciemment, volontairement, sachant où il va.
« Comme il entrait dans un village, dix lépreux vinrent à sa rencontre. Ils s'arrêtèrent à distance et lui crièrent... » La législation de Moïse était rigoureuse : « Le lépreux doit déchirer ses habits, laisser les cheveux de sa tête flotter au vent, il doit voiler sa barbe et crier : impur ! impur ! » (Lévitique 13145)

Ces pauvres parmi les plus pauvres respectent donc la Loi : ils crient de loin.
« Jésus, Maître, prends pitié de nous. »
Un des grands cris de toute humanité souffrante. Une prière que nous reprenons souvent dans la messe. « Pitié! » Ne pas avoir peur de crier vers le Seigneur, de faire appel à sa miséricorde.

La lèpre, dans la Bible, est souvent le symbole du péché, le mal qui défigure. Il n'est pas inutile de faire appel à cette image, qui atteint notre sensibilité, pour mieux comprendre ce qu'est le péché, pour Dieu.
En les voyant, Jésus leur dit : « Allez-vous montrer aux prêtres. » C'était aussi la Loi (Lévitique 14/2).
« En cours de route, ils furent purifiés. L'un d'eux, voyant qu'il était guéri, revint sur ses pas, en glorifiant Dieu à pleine voix. Il se jeta la face contre terre aux pieds de Jésus en lui rendant grâce. »
Glorifier Dieu à pleine voix. Rendre grâce : attitude essentielle du sauvé. 
Chaque soir, penser à revoir ma journée pour rendre grâce. 
J'imagine le lépreux guéri, ses cris de joie, ses gestes...

« Or, c'était un « Samaritain » ... »
À travers ces faits de l'évangile, nous devinons l'ouverture de l'évangile aux nations jusqu'ici tenues à l'écart du peuple de Dieu. Avec le peuple de Dieu, aujourd’hui, en ce temps de pandémie de Covid 19, nous crions vers Jésus-Christ : « Jésus-Christ, Seigneur de l’Univers, prends pitié de nous. » Un cadeau comme le manteau de Saint Martin, que nous fêtons en ce jour. Manteau dont il a revêtu le pauvre, manteau de la charité.

Evangile@Peinture – paroisses Saint Martial - Limoge
 


 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article