Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Panorama du berceau du fer

Royaume Equitable

20 Septembre 2020 , Rédigé par Equipe Liturgique Publié dans #Meditation

Jésus ne serait peut-être pas un bon chef d’entreprise ! Des grèves pourraient se déclencher si les employés étaient payés au même tarif quels que soient leur temps de travail, leur compétence, leur performance… Il nous faut passer de la logique de l’entreprise à la logique du royaume des Cieux, de la rentabilité au don gratuit.

Dans cette parabole, Jésus nous donne à contempler la surabondante bonté de Dieu envers nous, ouvriers de la première ou de la dernière heure. Tous, qui que nous soyons, nous sommes aimés, mais aussi appelés et attendus de Dieu. Le salut est pour tous et sa miséricorde est infinie.

La bonté de Dieu est une grâce et aussi une joie à accueillir. Chacun recevra la même récompense et personne ne pourra obtenir davantage. Cette récompense, c’est le Christ lui-même, que les enfants de la première communion de nos communautés de paroisses reçoivent ces derniers temps : vie eucharistique « pour la gloire de Dieu et le salut du monde » qui n’a pas d’autre salaire que cette joie du maître d’y introduire chacun. Que peuvent-ils recevoir de plus beau ?

La parabole de l’ouvrier de la dernière heure peut être reçue à la fois comme un message d’espérance et une invitation à réajuster notre relation à Dieu. « La bonté du Seigneur est pour tous, sa tendresse, pour toutes ses œuvres. »

Equipe Evangile@Peinture – Extrait de Panorama des sœurs de Notre-Dame de Beaufort – Peinture berna - Fribourg

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article