Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Panorama du berceau du fer

Ranguevaux-Hayange : prières de communion spirituelle pour la fête de l’Assomption de la Vierge Marie

18 Août 2020 , Rédigé par E.C.P. Publié dans #Assomption de la Vierge Marie

Ce samedi 15 août 2020 l’équipe de coordination pastorale de la communauté de paroisses Saint Jean XXIII du Berceau du Fer a invité l’assemblée des fidèles laïcs de la vallée à maintenir une tradition : célébrer Marie.  

Le prêtre Gérard Schaeffer a présidé les festivités de l’Assomption de la Vierge Marie en rappelant dans son homélie durant la messe du 15 août en matinée à l’église Saint Martin, « que la pratique du chapelet est non seulement « une technique de méditation » , mais aussi « une distraction » laissant parler son cœur, son esprit. C’est la prière du peuple qui nous ouvre par Marie, les portes du ciel vers Dieu. »

 

Chapelet sur la côte des Vignes :

L’après-midi à 15h00, une quinzaine de pèlerins ont gravi la petite route de la Côte des Vignes qui domine la vallée de la Fensch. A l’ombre de la statue de Notre Dame de Hayange, ce sont les mystères glorieux qui ont conduit la prière du Rosaire : la Résurrection, l’Ascension, la Pentecôte, l’Assomption de Marie, le Couronnement de Marie. En présence de la famille portugaise, les chants sont montés vers Marie « Notre Maman du ciel et Reine » pour que se réalise pleinement le Royaume de Dieu au ciel et sur la terre.

Procession à Ranguevaux :

En soirée, depuis l’Eglise Saint Barthélémy à 20h00, « la procession déconfinée » s’est mise en marche, précédée par la statue de « Santa Maria » portée tout au long du parcours par des amis de la paroisse.

Prières du chapelet et chants ont rythmé l’itinéraire « raccourci cette année pour cause de pandémie » depuis la rue des Prés, en passant par la rue du Moulin, de la Cueillerotte, du Haut Chemin, du Square Roger-Perche jusqu’au grand calvaire de la place de la république. La procession était jalonnée par quatre reposoirs.

L’équipe liturgique a égrené les lectures, écoutées avec attention par une trentaine de pèlerins et par quelques villageois aux fenêtres.

De retour au pied de l’église, les pères Gérard et Waldemar, le diacre Michel ont prononcé la bénédiction et remercié les familles du village pour la préparation des reposoirs, le conseil de fabrique et l’équipe liturgique « renouvelée » pour la bonne coordination. « Allez, dans la paix du Christ – Nous rendons grâce à Dieu. »

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article