Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Panorama du berceau du fer

Epiphanie engageante

23 Août 2020 , Rédigé par E.C.P. Publié dans #Meditation

Aujourd’hui, Jésus va à la pêche... il va chercher ses disciples. Ils ont beau marcher avec lui, leur proximité ne se mesure pas à ce côte à côte. Jésus le sait. Il va donc s’en rapprocher lui-même et leur faire faire l’expérience de la croisée des chemins. C’est quand la croisée des chemins ? C’est quand une question vient nous rencontrer, appeler une réponse. Jésus y va en douceur. Il passe d’abord par l’étape de la restitution. Où en sont les autres ? Que disent-ils ? Les autres sont dans la multiplicité de réponses. Mais nous ? Où nous trouvons-nous ?
 

Jésus personnalise les siens en les provoquant à la réponse. Dieu crée en différenciant. Il nous extirpe de la masse des autres pour nous faire exister comme répondant. Il fait advenir les siens à la réponse. Mais l’expérience n’est pas celle d’une simple consistance personnelle, ou d’une intelligence au-dessus de la moyenne. C’est plutôt le surgissement en soi de cet autre qui vient me chercher. La réponse qui traverse Pierre n’est pas de lui. Il est en chemin avec elle. Elle ne peut se laisser enfermer dans des mots. Elle le déborde, le dépasse et l’entraîne à comprendre ce que cela veut dire. Cette réponse regarde Jésus et son mystère. Elle ne dit rien de Pierre en réalité. Et c’est bien cela qui va fonder le juste rapport entre Jésus et ses disciples. C’est le fondement de toute l’Église trouvant en Pierre son porte-parole qui transcende le temps et incarne sa vocation d’être parmi la multitude cette confession permanente et humble du Fils de Dieu.
 

Aujourd’hui Pierre reçoit son baptême. Baigné par l’Esprit Saint qui lui souffle ce qu’il ne saurait dire de lui-même, il vit cette expérience originelle, ce dialogue initiatique qui le propulse dans sa vocation nouvelle : être un répondant du Christ. C’est Jésus qui institue. Il n’y a pas d’autre cooptation possible puisque c’est lui qui se dévoile en chemin à ceux qu’il rencontre. Jésus a bâti son Église sur ce dialogue permis par cette proximité et cette intimité de la marche ensemble. Il bâtit son Église dans cette initiation à l’écoute et à la parole. Il a voulu pour elle cette fonction de porte-parole de l’Esprit d’Amour. Ce n’est pas en vue d’elle-même, mais du Royaume dont elle a reçu les clés. Seigneur, tu as les Paroles de la vie éternelle. A qui irions-nous ?

Equipe Evangile&Peinture - M-D Minassian – Peinture Barnadette Lopez

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article