Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Panorama du berceau du fer

Jésus, l'appelait papa !

22 Décembre 2019 , Rédigé par E.C.P. Publié dans #Méditation

L’évangile de ce dimanche est « l’annonce à Joseph ». Lui, le silencieux, le discret, éclaire singulièrement le mystère de Noël tout proche. 

Homme juste 

Parce qu’il est « juste », « ajusté » à la volonté du Seigneur, Joseph ne veut pas dénoncer Marie. Il prend la décision de la « renvoyer en secret », comme s’il la laissait libre… Il l’aime et lui accorde encore un a priori favorable malgré les apparences qui sont contre elle. Il sauve le Sauveur et sa Mère. Ce fut sa manière de donner la vie à Jésus ! Saint Joseph nous apprend le respect, la bienveillance, l’amour qui sauve et fait vivre. Il nous enseigne la justesse du regard qui cherche à comprendre et fait confiance. 

Homme de foi 

Dans un « songe », qui est autre chose qu’un rêve, Dieu offre à Joseph un destin inattendu : une place dans l’histoire du Salut, à lui le charpentier inconnu de Nazareth. Il va entrer dans une aventure exceptionnelle. « Il prit chez lui Marie ». Il insère le Sauveur dans la lignée de David, comme dit l’Apôtre Paul, et lui donne son nom « Jésus ». Par lui, Jésus n’est pas aux yeux du monde le fils de l’infidélité, mais le Fils de la Fidélité de Dieu, « l’Emmanuel » « Dieu-avec-nous » comme l’annonçait Isaïe. Saint Joseph nous apprend à entendre les appels de Dieu et à lui faire confiance pour entrer dans l’inattendu de l’Esprit. Il nous indique que « prendre Marie avec nous » est un chemin pour accueillir le Christ. 

Un père pour Jésus 

Jésus a grandi auprès de Joseph. Qui pourrait dire tout ce que le Christ a reçu de lui ? Il a fait l’expérience d’un père aimant. Dans l’Évangile, il appelle son Père « Abba ! » « Papa ! » ; c’est par ce nom qu’il appelait aussi Joseph. De lui, il a appris le métier de charpentier, le travail de la terre et le soin du troupeau, dont est si visiblement inspiré l’enseignement des paraboles. Saint Joseph nous apprend la part que prend le père dans la construction humaine et affective d’un enfant. Il nous conduit à accueillir comme lui « Celui qui doit venir »

Noël est la fête des espoirs qui prennent chair dans les situations vécues justes de notre quotidien et de la confiance au Dieu des vivants et des morts. « Portes, levez vos frontons, levez-les, portes éternelles : qu’il entre, le roi de gloire sur tout l’Univers ! ». Accueillons, nous aussi, Marie comme Mère et Reine pour que ce réalise pleinement le Royaume de Dieu au ciel et sur la terre.

Equipe Evangile@Peinture - Joseph Proux Prêtre – Peinture Bernadette Lopez- Fribourg- vitraux de l'église St Joseph de Serémange-Erzange

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article