Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Panorama du berceau du fer

Gare à la mondanité spirituelle

27 Octobre 2019 , Rédigé par E.C.P. Publié dans #Meditation

L’évangéliste Luc introduit la parabole de Jésus que nous lisons ce dimanche en rappelant que « certains étaient convaincus d’être justes et ils méprisaient les autres ». Un constat toujours d’actualité dénoncé par le pape François au tout début de son pontificat. Dès 2013, dans l’exhortation apostolique « La joie de l’Évangile », François met en garde toute l’Église contre cette tentation qu’il appelle « la mondanité spirituelle ». « C’est une terrible corruption sous l’apparence du bien, convient-il, qui consiste à rechercher, au lieu de la gloire du Seigneur, la gloire humaine et le bien-être personnel. » 

Inutile de stigmatiser qui que ce soit puisque nous pouvons tous y succomber, certes à divers degrés. La mondanité spirituelle se manifeste de différentes manières et sous de nombreuses formes. Le pape en décrit certaines dans son exhortation. Quant à savoir comment l’éviter, François recommande de « mettre l’Église en mouvement de sortie de soi ». C’est-à-dire, se centrer en Jésus Christ, évangéliser et servir les pauvres. Et plus encore, souligne le pape, « cette mondanité asphyxiante se guérit en savourant l’air pur du Saint-Esprit ». 

L’histoire du pharisien et du publicain est une invitation à discerner l’Esprit à l’œuvre dans notre vie et dans notre monde. Car l’Esprit ajuste notre regard sur nous-mêmes, sur le bien-fondé de nos engagements, sur la qualité de nos relations, sur notre propre mondanité… Mais nous avons de l’avance sur le publicain car, après Pâques, l’Esprit nous dévoile que nous sommes pécheurs pardonnés.

Equipe Evangile@PrionsenEglise - Karem Bustica – Peinture Bernadette Lopez - Fribourg

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article