Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Panorama du berceau du fer

L'heure de la fraternité

14 Juillet 2019 , Rédigé par E.C.P.

Du 14 juillet 1789, devenu fête nationale française, Victor Hugo écrivit qu’en ce jour « on vit un chant d’amour sortir d’un cri de colère ». En écrivant pour ce dimanche 14 juillet 2019, j’ai à l’esprit la transformation du cri en chant, la mue de la colère en amour, célébrée par le poète. 

Le mouvement qui fait passer de l’indignation à la fraternité est une tâche éthique pour l’humanité. Cette tâche a souvent été mise en discours, notamment en 1948, dans la Déclaration universelle des droits de l’homme, au lendemain de la Seconde Guerre mondiale et de la découverte de ce que l’homme peut infliger à un autre homme, vulnérable et nié dans son humanité. Ce mouvement est toujours à mettre en actes parce que, en matière d’humanité, on ne peut pas se payer de mots et détourner le regard.

Ce dimanche nous écoutons l’histoire d’un Samaritain. On ne sait s’il a ressenti de la colère mais il nous est dit qu’il fut sensible, atteint aux entrailles, indigné intérieurement et saisi de compassion. Les textes du jour nous invitent à considérer et à relier proximité de la Loi et proximité d’autrui. 

brocante au profit des personnes en difficultés

Le Samaritain peut mettre en pratique la Loi parce qu’elle réside au creux de ses entrailles, qu’elle n’a pas d’autre nom que l’amour, et qu’elle le rend vulnérable à toute souffrance. Lui, l’étranger, l’hérétique, a vu ce que le prêtre et le lévite n’ont pu voir.

À celui qui récite la Loi et demeure en quête de vie, Jésus raconte l’histoire de celui qui la met en pratique. Il nous montre ainsi que la Loi est Parole intérieure, Parole qui vivifie, Parole efficace qui met en mouvement, Parole proche qui révèle que la catégorie « non prochain » n’existe pas.

Merci Seigneur, toi qui te fais sans cesse notre prochain, de nous apprendre à écouter, à servir et à aimer celui qui souffre, sans choisir, sans nous soucier de son rang social, de sa couleur de peau, de son passé, de son mérite, mais seulement de la dignité qu’il a à tes yeux

Equipe Evangile@Peinture -M-D Trébuchet – PrionsenEglise- Peinture Bernadette Lopez-Fribourg
 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article