Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le berceau du fer                                             François Roger

L'amour, demeure de Dieu

26 Mai 2019 , Rédigé par E.C.P. Publié dans #Meditation

L’Évangile de ce jour, nous fait toucher la grande question qui va travailler les disciples et tous les chrétiens à leur suite : comment Jésus va-t-il continuer à être présent au milieu d’eux ? Pour les Juifs, la présence de Dieu à son peuple est signifiée par le Temple, le Sanctuaire et tous les rites qui tournent autour. C’est simple, c’est clair et c’est concret ! Et pourtant on sait que, en Israël, l’idée d’enfermer Dieu dans un lieu particulier ne va pas s’établir facilement ; quant aux paroles et attitudes de Jésus lui-même à propos du Temple de Jérusalem, elles sont sans ambiguïtés. 

D’ailleurs, dans sa vision de la Jérusalem nouvelle, Jean n’y voit pas de sanctuaire : "Le sanctuaire, c’est le Seigneur Dieu, Souverain de l’univers, et l’Agneau". Pas besoin non plus de signes particuliers d’appartenance au Peuple de Dieu, c’est pourquoi Paul et Barnabé vont s’opposer à ceux qui prônent le signe extérieur de la circoncision, et pas seulement parce qu’il s’agit là d’un héritage de la tradition juive…

La réponse à la question nous est donnée dans l’Évangile par Jésus lui-même : "Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole ; mon Père l’aimera, nous viendrons vers lui et, chez lui, nous nous ferons une demeure." La présence de Dieu se manifeste réellement et concrètement dans l’amour vécu, partagé, donné. Le signe d’appartenance, c’est l’amour ; la demeure de Dieu, c’est là où est l’amour. Et cette demeure est ouverte à tous, Juifs et " frères issus des nations" ; le billet d’entrée, c’est l’amour, pas en paroles mais en actes, comme Jésus a aimé, sans limites ni exclusive. 

C’est l’Esprit Saint qui inspirera et donnera la force au croyant d’aimer comme Jésus a aimés, nous et son Père. C’est par lui que la paix et la joie envahissent le cœur des disciples. Paix et joie qui sont les fruits de l’Amour et les signes de la présence du Ressuscité dans le monde. Jésus peut alors disparaître aux yeux des disciples. Tout est accompli !

À nous, maintenant, de témoigner autour de nous, dans notre vie ordinaire, de cette Force de Vie qui est désormais à l’œuvre dans le monde et qui fait toutes choses nouvelles !

Equipe Evangile@Peinture - Pierre MARION - Prêtre du diocèse de Rennes
 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article