Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog du berceau du fer                                             François Roger

Neuvaine à St Joseph - 5e jour

14 Mars 2019 , Rédigé par E.C.P. Publié dans #Neuvaine à St Joseph

Neuvaine à St Joseph – 5e jour- 14 mars

Saint Joseph, patron de la bonne mort

Tout nous vient par le Christ, mais Jésus nous est donné par le couple indissociable de Joseph et de Marie. Dans la Sainte Famille, tout est échange, communication et communion dans un climat de pauvreté, de silence, d’humble travail, mais aussi de paix, de joie, et d’une étonnante fécondité. C’est dans ce climat que Jésus s’est longuement formé, en compagnie de Marie et Joseph. L’Esprit Saint y agissait à travers des liens humains, conjugaux, et parentaux pour que soit pleinement réalisée l’une des dernières prières du Christ : « Qu’ils soient un, comme toi, Père, tu es en moi et que je suis en toi… ». C’est à ce niveau élevé d’union d’amour que se situait la Sainte Famille. Dans la maison de Joseph à Nazareth, Jésus se trouvait dans « la maison du Père ». Il en est la « porte » qui nous fera entrer à notre tour dans « le sein du Père ».

Joseph s’efface complètement lorsque son fils atteint sa trentième année. En effet, si le centre de la mission de Jésus est de nous révéler le Père, il ne peut y avoir d’équivoque et Joseph doit « passer » pour permettre la révélation du Père éternel. C’est pourquoi la tradition a reconnu en Joseph le « Patron de la Bonne Mort », non seulement parce qu’il semble avoir été prédestiné à préparer les hommes à mourir, mais parce qu’il est l’homme de la mort à soi-même dans les petites choses de la vie humaine, comme à Nazareth.
L’Église aussi doit faire ce voyage qui la mène à la vraie vie intérieure, celle de la Sainte Famille. Trajet impossible sans cette mort en Jésus qu’a vécue Joseph, cette conversion totale qu’il a dû expérimenter pour être l’époux de Marie et le père de l’Enfant.
 

Prière de consécration

Saint Joseph, protège-nous ! Ainsi s’écrient tes enfants depuis des générations, qui s’adressent à toi dans leurs nécessités. Tu as protégé Marie de la honte de la répudiation et l’enfant Jésus de la folie meurtrière d’Hérode.
Soutiens-moi aussi dans mon pèlerinage vers la terre sainte du Royaume des cieux.

Je te consacre aujourd’hui mes fins dernières et mon entrée dans la Vie. Obtiens-moi la grâce d’une bonne mort et de la persévérance finale.
Je te confie particulièrement tous les mourants et ceux qui les assistent : qu’ils puissent se préparer à la rencontre par ton saint soutien.
Je te confie mes derniers instants et mon agonie : que je sache les voir comme un passage, une pâque à la suite de ton Fils mort et ressuscité.
Donne-moi de chanter avec saint François d’Assise : Loué sois-tu, mon Seigneur, pour notre sœur la Mort corporelle à qui nul homme vivant ne peut échapper. Malheur à ceux qui meurent en péché mortel, heureux ceux qu’elle surprendra faisant ta volonté car la seconde mort ne pourra leur nuire.

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur
Je crois en Dieu – Je vous salue Marie – Notre Père

Saint Joseph, priez pour nous
 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article