Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Panorama du berceau du fer

Neuvaine à St Joseph - 4e jour - 13 mars

13 Mars 2019 , Rédigé par E.C.P.

Neuvaine à St Joseph – 4e jour- 13 mars

 

Saint Joseph, Patron des travailleurs

Le travail, expression de l’amour. Une des expressions quotidiennes de cet amour dans la vie de la Famille de Nazareth est le travail. Le texte évangélique précise par quel type de travail Joseph essayait d’assurer la subsistance de sa Famille : celui de charpentier. Ce simple mot recouvre toute l’étendue de la vie de Joseph. Pour Jésus, ce sont là les années de la vie cachée dont parle l’évangéliste après l’épisode du Temple : "Il redescendit alors avec eux et revint à Nazareth ; et il leur était soumis. " Cette "soumission", c’est-à-dire l’obéissance de jésus dans la maison de Nazareth, est aussi comprise comme une participation au travail de Joseph. Celui qui était appelé le "fils du charpentier" avait appris le travail de son "père" nourricier. 

Si, dans l’ordre du salut et de la sainteté, la Famille de Nazareth est un exemple et un modèle pour les familles humaines, on peut en dire autant, par analogie, du travail de jésus aux côtés de Joseph le charpentier. A notre époque l’Eglise a mis cela en relief, entre autres, par la mémoire liturgique de saint Joseph Artisan, fixée au ter mai. Le travail humain, en particulier le travail manuel, prend un accent spécial dans l’Evangile. Il est entré dans le mystère de l’Incarnation en même temps que l’humanité du Fils de Dieu, de même aussi qu’il a été racheté d’une manière particulière. Grâce à son atelier ou il exerçait son métier et même temps que Jésus, Joseph rendit le travail humain proche du mystère de la Rédemption. (Jean-Paul II - Redemptoris Custos)

Prière de consécration

A toi, saint Joseph, a été confiée la belle mission de nourrir par ton travail le Fils de Dieu, vrai Pain du ciel, dont le Père voulait rassasier ses enfants.

Apprends-moi à découvrir et à voir dans mon travail une collaboration à l’œuvre de Dieu dans le monde et un moyen privilégié de sanctification.

 Tu as aimé ton métier de charpentier à Nazareth et tu as transmis à Jésus le goût du travail bien fait.

Je te confie mon devoir d’état, mes études ou ma vie professionnelle.

Que par l’exercice quotidien des vertus dans mon travail, je participe activement à l’édification de la Civilisation de l’Amour.

Viens en aide en particulier à tous ceux qui ne peuvent plus subvenir à leurs besoins et ceux de leur famille, à cause du chômage et de la pauvreté.

Redonne à notre temps l’estime du travail manuel, école de réalisme

et source d’espérance.

 

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur

Je crois en Dieu – Je vous salue Marie – Notre Père

Saint Joseph, priez pour nous

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article