Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Panorama du berceau du fer

Détournement de barque

10 Février 2019 , Rédigé par E.C.P. Publié dans #méditation

La pêche miraculeuse

On imagine aisément la scène, Jésus pressé de toutes parts, qui s’extrait de la cohue en prenant place dans cette barque. Le détournement de barque fait sourire. Qu’en a pensé Pierre ? Qu’avait-il entendu du discours de Jésus avant de se faire réquisitionner ainsi ? Comment voyait-il cette foule massée autour de lui ? Rien n’est dit. Simplement était-il épuisé et défait de cette nuit de pêche sans résultat...

Jusque-là Pierre était en lui-même, laissé à son univers de pêcheur ballotté au gré des résultats ne récompensant pas toujours les efforts. Jésus montant dans sa barque, c’est son propre univers et son souci pour les autres qui débarque dans la vie de Pierre. Il va d’ailleurs être rejoint par Jésus dans son désir et lui offrir ce qu’il n’avait pu obtenir au bout d’une nuit d’efforts. La pêche miraculeuse aurait pu être le cadeau de remerciement pour assistance technique. Mais Pierre voit plus loin. Il voit la main divine derrière le présent, l’invitation à quitter le cadeau pour tenir la main qui le donne et l’emmène plus loin. Le maître est devenu Seigneur en lui donnant à voir cette foule pressante, en lui donnant à entendre une parole qui fait ce qu’elle dit, une parole qui donne la vie à profusion à qui s’y abandonne.

Pierre, grâce à Jésus qui s’est invité dans sa vie, a reçu ce nouvel horizon des autres et la force décisive inaugurant une nouvelle mission. Il ne se l’est pas donnée à lui-même, il l’a reçue au creux de sa vie dépendante des succès ou des échecs de la pêche. Désormais, c’est le souci des autres qui va constituer le mouvement profond de son existence à la suite de Jésus. Cette rencontre a définitivement changé le cours de sa barque pour une aventure plus grande et plus profonde : une pêche humaine au filet de la parole de Dieu seule capable de combler le désir de l’homme.

Dimanche de la Santé à St Joseph de Serémange

Pierre ne s’y est pas trompé. Nous non plus. La parole de Dieu ne nous a pas rencontrés en vain. Elle nous a réveillés, ressuscités pour nous associer à l’immense désir de Dieu que nous ayons tous la vie en plénitude. Nous en sommes chargés, par notre baptême.

Sur Ta Parole, Seigneur, en ce dimanche de la Santé, comme Pierre, jetons nos filets. Ne laissons donc pas la nuit étouffer ce désir et confions au Christ notre fragilité à être Témoin de la Bonne Nouvelle. Laissons le Seigneur nous débarquer vers cet ailleurs où il nous précède.

Equipe Evangile@Peinture - Marie-Dominique Minassian – Peinture Bernadette Lopez - Fribourg

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article