Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Panorama du berceau du fer

Parole cheminante

9 Décembre 2018 , Rédigé par E.C.P. Publié dans #Méditation

 

Que nous reste-t-il donc à faire dans l’aujourd’hui de notre vie ? Tout d’abord accueillir la Parole de Dieu comme un événement, un surgissement divin. Faire tomber les montagnes de nos multiples occupations, abaisser les collines de nos soucis, de nos distractions pour prendre résolument le sentier qui conduit tout droit à la Parole. Et laisser celle-ci enlever les nombreuses pierres qui encombrent le chemin rocailleux qui nous conduit de la tête au cœur.

 

Dieu me parle si je choisis d’écouter sa Parole, de me laisser transformer par elle. Pétris de la Parole, nous pouvons alors être prophètes comme Jean, devenir Voix qui crie dans nos déserts contemporains, comme ceux de nos villes modernes.

 

Dire Dieu au monde par une vie de sainteté. Voilà le défi lancé par l’Évangile ! Par la charité, le pardon, l’entraide, c’est Dieu qui se dit à travers nous.Cela nous oblige à oser la rencontre, à combler les ravins de nos enfermements, à rendre droits les passages tortueux de nos a priori, de nos jugements, de nos rivalités pour aller vers l’autre, le frère, la sœur et bâtir avec eux la fraternité.

Les moines de Thibhérine

 

La Parole de Dieu nous pousse à sortir des palais de nos certitudes et des temples de nos idoles pour voir Dieu dans le monde, pour contempler sa plus belle image dans le frère et la sœur que nous côtoyons.

 

Contempler, telle est bien l’attitude du prophète, du disciple du Christ en quête du Visage de Dieu. Adorer le Seigneur présent dans le Saint-Sacrement, c’est éduquer notre regard à cette contemplation qui nous ouvre à la fraternité universelle.

 

Le plus lointain se fait proche, l’oublié devient présent, le délaissé trouve du prix à nos yeux. Plus aucun obstacle, ni montagne ni ravin, ne peut empêcher la communion. Ce qui adviendra pour toujours est aujourd’hui à notre portée si nous nous convertissons à l’appel de Jean. Oui, réjouissons-nous, dans le Seigneur, car Il vient.

 

Equipe Evangile@Peinture - Frère Jean-Christophe- Peinture Bernadette Lopez - Fribourg

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article