Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Panorama du berceau du fer

Mobilisation Participante

16 Décembre 2018 , Rédigé par E.C.P. Publié dans #Méditation

Baptisé dans l'Esprit Saint et le feu

Comment mesurer l’intensité d’une attente ? Certainement à l’empressement de pouvoir contribuer à ce qui vient. Elle est touchante cette question des foules à Jean-Baptiste: « Que devons-nous faire » ? L’intuition que le baptême reçu ne suffit pas, et que quelque chose de nouveau commence là. Que ce signe reçu inaugure une nouvelle manière de vivre. Que cette nouvelle manière de vivre, faite de partage, de respect, prépare le coeur à accueillir celui qui vient. Jean-Baptiste entraîne le désir et l’oriente vers le Christ qui reconnaîtra les siens, et les rassemblera. Heureux celui qui porte sur lui les marques extérieures du Royaume. 

 

La Bonne nouvelle est en marche dans le coeur de l’homme dès l’instant où son désir l’ouvre aux autres, dès l’instant où l’espérance l’extrait de lui-même et l’engage sur le chemin de la fraternité. Oui il vient, le Verbe qui se fera chair, qui se fera frère, qui nous enverra semer la joie du Royaume. Il vient à chaque instant sous les traits de celui qui nous requiert, qui vient nous chercher dans nos zones de confort, dans nos replis égoïstes. Il vient à chaque instant souffler l’exigence de faire advenir avec lui la justice du Royaume. Oui, il y a un faire. Il doit naître de ce coeur embauché pour la joie de tous.

Puissions-nous laisser grandir en nous cette attente, la laisser faire de nous un peuple en marche, un peuple en action: pour que ton règne vienne sur la terre comme au ciel.

 

Equipe Evangile@Peinture – Peinture Bernadette Lopez- Fribourg

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article