Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de l'Equipe d'Animation Pastorale du berceau du fer

Fruits convoités

8 Octobre 2017 , Rédigé par E.A.P. Publié dans #Méditation

Voilà une parabole qui frappe fort ! Ceux à qui elle s'adresse n'ont pas grand effort à faire pour une transposition accusatrice. L'enjeu de la discussion est bien la vigne et sa fructification. Autrement dit, ce qui est en jeu, c'est le Royaume de Dieu dont la responsabilité première a été confiée à ceux qui les premiers ont marché avec Dieu. Les Patriarches et la longue histoire de foi d'Israël sont ce patrimoine spirituel vivant qui s'est transmis de génération en génération.

 

C'est précisément cet héritage qui aurait dû permettre aux autorités de son temps de reconnaître en Jésus le Messie tant attendu, comme les Mages l'ont discerné. Au lieu de cela, Jésus sait qu'il va périr par leurs mains. Mais l'œuvre de Dieu n'en est pas pour autant stoppée. Le Royaume est à ceux qui l'attendent. L'histoire continue avec d'autres. Avec nous aujourd'hui. Car, c’est nous qui sommes aujourd’hui les interlocuteurs de Jésus. Il s’agit donc de prendre pour nous les avertissements, les appels qu’il lance.

 

L'appel à la fructification qui résonne depuis les premières pages de la Bible nous parvient avec le poids de l'histoire. Celle qui nous précède et celle qui est en train de s'écrire par nos vies. Le Royaume est en marche. Il passe par le cœur de chacun appelé à la foi et à l'obéissance: à l'amour qui réclame notre vie pour se dire. Toute notre liturgie est une fenêtre sur cette histoire vivante, sur notre fidélité au Maître de la vigne qui nous a confié sa vigne, le monde et son fruit de vie. Nous sommes en mission, quand nous lui offrons « les fruits et le travail des hommes ».

 

Ne confisquons pas le Royaume. Il est pour tous. Ne laissons pas l'Evangile s'arrêter à nos étroitesses, nos impasses, nos essais de le proportionner à nous. Il est une marche sans repos tant que l'amour ne sera pas l'épicentre de notre vie et de nos communautés chargées d'en rayonner. Ne tuons pas l'Evangile et son feu. Il est à portée de cœur: sachons demander au Seigneur, comme dans le psaume, « que son visage s’éclaire, et nous serons sauvés ! »

 

Equipe Evangile@Peinture – Peintures Bernadette Lopez - Fribourg et Jean-Marc Onkelinx

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article