Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de l'Equipe d'Animation Pastorale du berceau du fer

Répartie Croyante

20 Août 2017 , Rédigé par E.A.P. Publié dans #Méditation

Voilà une rencontre pleine de surprises! La première d'entre elles, c'est le silence de Jésus face à cette femme. Pas très compréhensible... Cependant, cela a pour effet de révéler l'agacement des disciples qui le pressent de s'en débarrasser. Mais Jésus, lui, s'en tient à ce qu'il est venu faire au milieu de son peuple: son œuvre de salut est pour lui.

Le silence de Jésus n'impressionne pas cette femme qui sait qu'il peut sauver sa fille. Ses cris et son désespoir se font alors adoration : elle résiste, elle prie, elle insiste…  Jésus sort enfin de son silence. Mais au lieu de lui offrir une parole de réconfort, il la renvoie à ce qu'elle sollicite et qu'il est venu offrir à d'autres.

 

L'attitude confrontant de Jésus ne la démonte pas, au contraire. Elle reconnaît le privilège unique de pouvoir bénéficier du salut que d'autres ont tant de mal à accepter pour eux-mêmes. De son côté, Jésus n'était pas là pour elle, mais il va reconnaître en elle cette foi qui manque tant à ceux à qui il a été envoyé : « Femme, grande est ta foi, que tout se fasse pour toi comme tu le veux ! »

 

Paradoxe de la mission d'Evangile dont les bénéficiaires sont en définitive ceux qui s'en font les destinataires. Les comptés pour rien sont en général ceux qui sont les premiers à voir en Jésus le pain tombé de la table des maîtres et des bien-pensants. L'Evangile se donne aux criants et aux priants, aux souffrants et aux adorateurs. Ce sont ses premiers ayants droit parce qu'ils attendent tout du maître de la vie. Les bien-portants et les repus n'ont besoin de rien.

 

Puissions-nous donc, en Eglise, porter en nous, en priant, la parole des criants et des souffrants, pour ne former qu'un seul corps: celui des croyants et des rétablis au maître de la vie.

 

Equipe Evangile@Peinture – Peinture Bernadette Lopez - Fribourg

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article