Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de l'Equipe d'Animation Pastorale du berceau du fer

Souffle de Paix

4 Juin 2017 , Rédigé par E.A.P. Publié dans #Méditation

Nous n'avons pas de mal à comprendre les disciples qui s'enferment à double tour. Leur maître a été arrêté et mis à mort sur une croix. Leur tour est peut-être proche. Remarquons qu'ils sont ensemble. Ils font corps. Mais est-ce bien une vie que de rester ainsi toutes portes fermées? Ils ont pourtant bien vu le tombeau vide. Ils ont entendu Marie Madeleine leur raconter sa rencontre avec Jésus au jardin. Mais c'est comme s'ils n'avaient pas encore intégré les événements. Jésus est devenu soudainement abstrait. Jésus n'est plus à voir. Où est-il ?

Il est pourtant bien là au milieu d'eux. Il vint alors que les portes étaient verrouillées. Les disciples sont avec leur peur. Mais c'est la paix qu'ils reçoivent en voyant Jésus qui se donne à voir encore une fois. Et la joie. L'abstraction disparaît. Le cœur des disciples est saisi. La peur s'évanouit, vaincue par la présence de Jésus. Les disciples qui étaient prisonniers de leur peur sont libérés par Jésus et envoyés pour que le monde reçoive à son tour les effets secondaires de sa mort. Il n'est plus ici. Il est désormais au milieu de nous tous dans ce grand travail de réconciliation du cœur de l'homme avec Dieu. Et Dieu embauche pour ce travail ! Il charge de sa présence, de sa force et de son souffle ses disciples. Le pardon ne naît pas d'une volonté d'homme. Il est un don de Dieu. Il est cette invention ultime que Jésus nous a révélée sur la croix pour que nous retrouvions la paix et la joie.

Désormais, rien dans notre vie ne peut nous tenir replié, recroquevillé, ligoté. Rien ne peut tenir face au souffle de Jésus qui veut la vie pour nous. Pas la moitié d'une vie qui reste prisonnière de ses peurs, de son histoire, de sa culpabilité... mais la vie en plénitude, heureuse et libre dans le partage de l'amour vainqueur. La victoire de Jésus sur la mort nous concerne donc. Et c'est de l'intérieur qu'il vient souffler sur nos braises intérieures, réveiller notre désir et l'envoyer porter plus loin le pardon divin. Laissons donc le souffle de Jésus balayer nos peurs et réveiller la paix et la joie dans le cœur des hommes. C'est un ministère sans critères ni frontières. A vivre sans modération!

EquipeEvangile@Peinture – Peinture Bernadette Lopez - Fribourg

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

malouchaca 06/06/2017 12:12

Merci pour cette méditation "Souffle de Paix". Ils ont peur les apôtres et nous aussi lorsque nous avons à évangéliser auprès de nos amis, de nos familles, des gens qui nous entourent.
Je retiens cette phrase:
" Il est désormais au milieu de nous tous dans ce grand travail de réconciliation du cœur de l'homme avec Dieu"
Merci pour ces textes qui me portent à agir et qui m'obligent à faire sauter les verrous de la peur.
Malouchaca