Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil

  • : Le blog de l'EAP et des paroisses du Berceau du fer
  • Le blog de l'EAP et des paroisses du Berceau du fer
  • : Paroisse catholique St Martin Hayange, Communauté paroisses du berceau du fer, Serémange, Neufchef, Ranguevaux. Messe, baptême, mariage, communion, Secours Catholique. Prières universelles...
  • Contact

Notre Dame de Hayange

dame 3

Recherche

21 février 2017 2 21 /02 /février /2017 09:07
L’Europe venait de pousser le grand ouf ! de l’an mille. On s’était attendu à l’apocalypse, aux catastrophes annoncées avec le retour du Messie, et on s’y était préparé, pour certains dans l’inquiétude ou la crainte, pour la plupart dans une vie qui se voulait honnête.
 
Et au matin du 1° janvier de l’an 1000, tout le monde s’est réveillé en se rendant compte que le ciel ne lui était pas tombé sur la tête. Et on s’est dit : « ce n’était pas encore pour cette fois, mangeons, buvons, nous avons encore de longs jours devant nous. » Si encore ils s’étaient contentés de boire et de manger ! Mais on s’est laissé aller à tous les abus, même dans l’Eglise : le pape Benoît IX était un débauché, les évêques n’étaient pas tous mauvais, heureusement, mais ils n’étaient pas rares, ceux qui vendaient les bénéfices au plus offrant, et le plus offrant n’était pas forcément le plus digne.
 
C'est dans ce monde-là que Pierre Damien devint moine, et son sérieux le fit même devenir économe, puis abbé de son couvent. Le saint pape Léon IX entendit parler de lui, et pensa qu’un bon moine capable de mettre de l’ordre dans son couvent doit aussi être capable de mette de l’ordre dans l’Eglise, et il le fit sortir de son couvent, le nomma évêque et même cardinal. Léon IX mourut et Nicolas II, prit le relais. Il envoya Damien à Milan où l’église locale menaçait de faire sécession. Ayant bien réussi dans cette mission, il fut chargé de remettre sur le droit chemin la clique qui avec l’impératrice Agnès avait élu un antipape, Honorius II. Il eut encore à régler quelques conflits entre évêques et religieux, avant de revenir dans son couvent de Ravenne pour une retraite bien méritée, avant sa retraite éternelle le 22 février 1072.
 
                                                                         Pierre BECKER « L’AGENDA BUISSONNIER »

Partager cet article

Repost 0

commentaires