Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de l'Equipe d'Animation Pastorale du berceau du fer

Recevoir les fruits de la vie éternelle

10 Juillet 2016 , Rédigé par E.A.P Publié dans #Méditation

Recevoir les fruits de la vie éternelle

Jésus est une fois de plus mis à l'épreuve. La question qui lui est adressée est censée être périlleuse. Mais il la prend au sérieux. Elle correspond au cœur de tant d'hommes et de femmes qui ont besoin de se conformer à un code. Obéir pour obtenir. En fait, cette question est belle et bonne. " Maître, que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle ?" Elle s'adresse à un autre que soi. Cela suggère qu'un autre, en l'occurrence un maître, peut nous aider sur le chemin. Il y a aussi l'intuition-juste- qu'il y a quelque chose à faire pour recevoir cette vie éternelle en héritage. Cependant, plutôt que de répondre directement, Jésus, fidèle à sa pédagogie, retourne la question posée et préfère partir de ce que la personne sait pour y ajouter un élément supplémentaire.

Dans sa question, Jésus réfère à l'Ecriture. La réponse se trouve donc là. Il suffit de lire. « Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta force et de toute ton intelligence, et ton prochain comme toi-même » Mais, visiblement, il y a deux éléments dans la lecture. Il y a le contenu et la manière de le lire. Autrement dit, il y a ce qui est lu et ce que l'on en fait, ce que cela produit en nous comme impulsion de vie.

Finalement, l'épreuve est retournée par Jésus qui y soumet le docteur de la Loi. La connaissance n'est rien sans l'interprétation. De fait, le double commandement est le cœur de la Loi. Dieu et le prochain sont liés. Pas d'amour de l'un sans amour de l'autre. En fait tout était contenu dans la question. Parler d'héritage, c'est revendiquer au fond un bien familial, un bien commun. L'héritage est donné par le père à ses enfants qui sont donc frères. Se reconnaître bénéficiaire de l'héritage, c'est se reconnaître membre à part entière d'une famille, et exige de se comporter comme tel. C'est le chemin de la fraternité qui nous introduit dans l'éternité recherchée. La parabole du samaritain affine le discours. La fraternité implique de se faire proche de ceux qui en ont besoin. Elle nous rejoint chaque jour sur notre chemin, nous sollicite sans que nous le cherchions. C'est elle qui nous trouve. La vie éternelle commence là. Quand j'écoute les mouvements de mon cœur et que j'y réponds en me risquant à la proximité avec ceux qui sont dans le besoin.

Puissions-nous donc rendre grâce pour ce lien invisible qui nous relie les uns aux autres et pour les fruits de vie éternelle que nous recevons au cœur de la vie fraternelle et communautaire. Parce que c'est la fraternité assumée qui crée la communauté.

méditation de l’Equipe Evangile@Peinture – Peinture Bernadette Lopez- Fribourg

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article