Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de l'Equipe d'Animation Pastorale du berceau du fer

Recadrage Pastoral- méditation 16e dimanche du T.O.

17 Juillet 2016 , Rédigé par E.A.P Publié dans #Méditation

Recadrage Pastoral- méditation 16e dimanche du T.O.

Marthe cherchait l'arbitrage de Jésus. Il lui livre une parole exigeante qui ressemble à un recadrage. Les maîtresses de maison savent ce que demande l'accueil d'un hôte. Il y a les préparatifs avant son arrivée, les soins dont on l'entoure en sa présence, et ensuite les rangements après son départ. A chaque temps l'attitude qui convient. Le point de vue de Marthe a certainement toute sa pertinence au regard de la charge qui lui incombe. Il est de sa responsabilité que l'accueil de Jésus soit le meilleur possible. Elle implique naturellement sa sœur dans ce souci. Marie devrait être au service de sa sœur et l'assister dans ce service. Ce n'est pas l'avis de Jésus qui confirme Marie dans son choix d'être totalement tournée vers lui dans l'écoute de sa parole.

Une présence au maître, le recueil de sa parole, voilà le service choisi. Jésus donne ainsi du poids à la présence mutuelle. Il privilégie la relation à ce qui l'entretient. Il focalise l'attention sur ce qui fait le coeur de l'événement: la rencontre. Voilà ce que Marie a privilégié, voilà sa meilleure part. Et la rencontre a réellement lieu quand la parole est recueillie. Tout le reste est accessoire, ou devrait servir cet objectif premier. Marthe a dressé la table de la rencontre, mais sans qu'elle puisse avoir lieu tant elle est "accaparée". Elle continue d'être dans les préparatifs de la rencontre, tandis que Marie s'y adonne pleinement, libre de tout autre souci. Marie est dans le soin à la présence. La présence de Jésus l'absorbe totalement. On peut toucher de manière palpable le silence attentif de Marie, et par contraste le bruit incessant des récriminations de Marthe. Ce passage d'Evangile nous recadre et nous place aux pieds de Jésus avec Marie. Là est l'essentiel à ne pas rater. L'important n'est pas dans ce que l'on donne mais dans le fait de se donner à l'autre.

Cette priorité bien intégrée permet de vivre la rencontre et laisse à chacun sa manière bien personnelle de le faire. Quid de la troisième phase de la rencontre ? Les rangements ? Certainement, mais aussi, et peut- être plus encore le recueil continué de ce qui s'est partagé pour prolonger la rencontre et en vivre vraiment.

Puissions-nous en ce temps estival goûter de manière redoublée la rencontre avec le Christ dans sa parole, et la rencontre avec chacun avec cette qualité d'attention, cette proximité qui ne réside pas dans ce qui est offert mais dans la manière de l'offrir. Car ce qui s'offre réellement, c'est soi et c'est Dieu en chacun, présent au milieu de nous. Soyons donc au rendez-vous de nos rencontres !

Méditation de l’Equipe Evangile@Peinture – Peinture Bernadette Lopez - Fribourg

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article