Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de l'Equipe d'Animation Pastorale du berceau du fer

Pour vous, qui suis-je ?

19 Juin 2016 , Rédigé par E.A.P Publié dans #Méditation

Pour vous, qui suis-je ?

Jésus est le Christ, le Messie de Dieu. C’est ce que Pierre affirme dans l’Evangile de ce jour, et Jésus ne le contredit pas. Pourtant cette conviction n’est pas partagée par tout le monde. Les uns disent que Jésus est Jean le Baptiste, Elie … un prophète d’autrefois.... Cette identité de Jésus est une question qui est débattue en permanence depuis vingt siècles. Et même pour nous qui prétendons être des catholiques fidèles, c’est une question importante. « Pour la foule, qui suis-je ? » « Et vous, que dites-vous ? Pour vous, qui suis-je ? »

Il ne suffit pas de discuter de son identité d’une manière abstraite, académique. Il ne suffit pas de savoir ce que les autres disent de Jésus. Nous devons le rencontrer et lui répondre de manière personnelle. Nous devons proclamer sa présence, non pas seulement du bout des lèvres, mais par toute notre vie, que nous sommes prêts à le suivre partout où il nous conduit.

Pour nous, Jésus doit être beaucoup plus qu’une idée ou un idéal. Il doit être une personne vivante, qui s’intéresse à ma vie, et son amitié pour moi est réelle. C’est cette adhésion personnelle à Jésus Christ, le fait d'assumer la responsabilité de notre foi, qui ouvre pour nous la porte de la maturité spirituelle et de la sagesse, de la joie et de la paix intérieure.

Pour vous, qui suis-je ?

Ceux qui critiquent l’Eglise catholique disent parfois que nos traditions, nos rituels, nos sacrements empêchent cette dimension personnelle de notre relation avec Dieu. Ils disent que nous devrions "aller directement à Dieu", au lieu de passer par des intermédiaires : les prêtres, la Messe, la confession, les prières personnelles, les retraites... L’Eglise n’est pas pour nous un obstacle à une relation personnelle avec notre Seigneur et notre Sauveur, bien au contraire ! Correctement compris et vécus sincèrement les sacrements, les rituels et les traditions, nous aident en fait à rencontrer Dieu plus personnellement. C’est pour cela que le Saint Esprit les a inventés, pour nous donner plus la possibilité de faire l’expérience de la proximité de Dieu d’une manière personnelle, tangible. Par exemple, quand nous confessons nos péchés à un prêtre dans le sacrement de la réconciliation, c’est une rencontre pleinement humaine dans laquelle Dieu nous donne l’assurance de son pardon de la manière la plus concrète qui soit.

L’Eglise et ses institutions est le don de Dieu pour nous, munie de tous les moyens pour que nous permettre de le voir, de l’entendre, et de le toucher.
Et toi, Qui dis-tu que je suis ?
« Tu es celui que j’ai rencontré sur le Chemin de la Vie. Donne-moi de savoir te reconnaître, à travers ma communauté de paroisse vivante et de savoir confesser à travers mes actes, mes paroles, mon corps et mes pensées que tu es le Fils de Dieu, mort et ressuscité pour nos péchés ! Je crois à la vie du monde à venir »

méditation extraite de Praedicatho à temps et contretemps – Peinture Bernadette Lopez - Fribourg

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article