Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de l'Equipe d'Animation Pastorale du berceau du fer

Mon Seigneur et mon Dieu

3 Avril 2016 , Rédigé par E.A.P Publié dans #Méditation

Mon Seigneur et mon Dieu

Il s’est passé tant de choses en ce premier jour de la résurrection. Tout se précipité : depuis le matin, Christ se manifesté à ceux qui sont en tenue de service : Marie-Madeleine, aux disciples. A priori, une journée de joie évangélique !

Or, voilà que le soir vient et c’est dans la peur et l’enfermement que vivent les disciples. Pourtant, celui qui est au milieu d’eux et qui proclame « La paix soit avec vous », c’est bien celui qu’ils ont suivi, mais... sans forcément connaître le chemin. « Seigneur, nous ne savons pas où tu vas, comment saurions-nous le chemin ? » déclare Thomas, qui demande maintenant des preuves pour croire.

En offrant ses plaies à toucher, c'est sa puissance de vie qui s'impose à Thomas et le conduit à la foi en reconnaissant l’identité réelle du Christ « Mon Seigneur et mon Dieu » Désormais, c'est une communauté attestante, ayant fait l'expérience du Ressuscité, qui est en mesure d'être "en sortie" comme dirait le pape François. On observe que Jésus prend soin de chacun des siens dans cette communauté car c'est chacun qui doit être affermi dans son expérience pour pouvoir en témoigner.

La peur de la mort et son repli, ainsi que l'incrédulité ont été les premiers obstacles à surmonter pour la communauté des disciples qui a essayé de se reconstituer au lendemain de la mort de Jésus. C'est encore Jésus qui va leur offrir son propre souffle pour surmonter la peur et leur permettre d'apporter leur foi aux hommes.

Puissions-nous donc en ce temps pascal nous laisser affermir par le Ressuscité dans notre foi en sa vie plus forte que toute mort et tout péché, pour pouvoir répandre à notre tour sa paix et son souffle tout autour de nous.

Extrait de la méditation de l’Equipe Evangile@Peinture – Peinture Bernadette Lopez - Fribourg

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article