Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de l'Equipe d'Animation Pastorale du berceau du fer

La fête de Noël et du Mouloud cohabitent

25 Décembre 2015 , Rédigé par E.A.P Publié dans #Méditation

La fête de Noël et du Mouloud cohabitent


Alors que notre communauté chrétienne célèbrera la naissance de Jésus-Christ, le 25 décembre, la fête du Mouloud, plus généralement appelé "Al-Mawlid", célèbre la venue au monde du prophète Mahomet a lieu à partir de ce 24 décembre (pour deux ou trois jours en fonction des pays). Un fait rare qui a été observé pour la première fois en 1558.

Une coïncidence marquante qui permet aux deux communautés de se rapprocher alors que le monde est prise dans des "guerres de religions".
Fêtons ce qui nous unit. Le symbole est magnifique et ont peu y discerner un signe de Dieu, par ces temps très difficiles où le Créateur de l’Univers est malmené par la folie des hommes et où on continue à exterminer ses propres créatures en son nom, comme aux temps des siècles obscurs.


Le ciel nous invite à célébrer la venue de deux messagers de l’amour et de la paix. Jésus est le fils de Marie ( Maryam ) et quand on sait que le Coran célèbre sa mère plus que ne le fait l’Evangile et qu’une sourate entière lui est dédiée ( Coran : 19 ). « Nous ferons de cet enfant Jésus un signe pour les hommes et une miséricorde émanant de nous. » 19/21.

Le rappel de cette vérité tombe à point nommé avec la concomitance de ces anniversaires, pour nous encourager à mieux nous connaître nous-mêmes en vue de mieux connaître les autres. Notre devoir est d’écouter les autres pour mieux les comprendre et pour mieux nous faire comprendre, et de célébrer ce qui nous unit sans ignorer ce qui nous différencie.

« Sous l’abri de ta miséricorde, nous nous réfugions, Ô Marie. Ne repousse pas nos demandes, mais délivre-nous de tous les dangers, Ô Maryam », au moment ou Daesch s’attaque, au nom de l’Islam aux autres religions du Livre, à l’Humanité, à la vie... Dieu est amour et dans un grand geste d’Amour, il vient prendre l’homme pêcheur et misérable.

« La miséricorde, c’est le chemin qui unit Dieu et l’homme pour qu’il ouvre son cœur à l’espérance d’être aimé pour toujours malgré les limites de notre péché. » Pape François
Belles Fêtes de Noël et du Mouloud à Toutes les Familles de la Terre.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article