Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de l'Equipe d'Animation Pastorale du berceau du fer

Le temps d'une traversée en barque

18 Juillet 2015 , Rédigé par E.A.P Publié dans #Méditation

Le temps d'une traversée en barque

Ce passage de l’Évangile de Marc nous dit que ce temps de vacances est bienvenu pour faire le point. Si Dimanche dernier, Jésus envoyait ces Apôtres en mission, aujourd’hui il les invite à l’écart dans un endroit désert.
Pas si désert que cela ! Une foule de disciples de Jésus les avait précédés !

Suis-je du côté des apôtres ou bien disciple du côté des foules ! Où se situe ma responsabilité de chrétien ? Après une année 2014-2015 d’engagement, de participation, d’écoute ou d’enseignement en équipe, quelles ont été mes joies et mes déceptions ? Qu’en est-il de ma foi ? Réaliserons-nous que la profondeur de notre vie est la clé du témoignage de l’Évangile.
C’est bien dans un endroit désert que Jésus voulait entraîner ses apôtres, afin qu’ils puissent se ressourcer à son enseignement et approfondir les liens avec son Père. Malheureusement cette intimité n’aura duré que le temps d’une traversée en barque !

Jésus, parce qu’il voit la foule comme « des brebis sans berger ! », aussitôt les enseigne longuement. Il peut le faire ! C’est sa grande proximité avec son Père, la vérité de son Père, l’amour de ce Père des Cieux qui transparait à travers sa propre vie. Nous pouvons nous poser cette question : pourquoi Jésus-Christ aujourd’hui parfois ne « fait pas recette » ? C’est peut-être bien parce que mon témoignage n’est pas assez profond, pas assez vrai, pas assez vivant ! Si ma propre vie n’est pas émaillée de rencontres directes avec le Christ, si je ne suis pas habité par le Christ, si je ne réside pas quelque part dans la maison du Père, mon témoignage n’a rien pour exalter les foules !

Le temps d'une traversée en barque

Apôtres ou disciples engagés dans la vie consacrée comme prêtre, religieux ou laïcs, l’amour de Dieu le Père est notre bien commun. Jésus n’a cessé de nous le rappeler. Les apôtres l’ont propagé, et chacun de nous est invité à le relayer. Cet amour véritable du vrai berger est le seul fédérateur d’enthousiasme, de joie, de paix !

Nous avons un peu de mal à l’imaginer, mais L’Esprit de Dieu prend le relais et se charge de répandre cette bonne nouvelle auprès des croyants que nous sommes mais aussi auprès des non-croyants.

Ce temps de vacances, de repos et de changement d’activité, nous invite à prendre ce recul, nous invite à nous mettre à son écoute, à effectuer cette rencontre cœur à cœur avec le Christ.
Ce n ‘est que le temps d’une « traversée en barque », mais si je nous nous reposons en Lui : Lui, il agit ! Il saura nous accompagner à la rencontre de tous ces frères immigrés d’autres continents, les naufragées de la barque de l'autre rive qui fuient la pauvreté, la barbarie, la peur de bergers fanatiques et qui ont soif d’une vie de liberté, soif d’une vie de fraternité, soif d’amour, soif de Lui...


Extrait de la méditation de Yves Tricou diacre du Diocèse de Lyon – image Evangile et Peinture Berna – photo Paris Match

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article