Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le berceau du fer

Celui qui demeure en moi porte beaucoup de fruit

2 Mai 2015 , Rédigé par E.A.P Publié dans #Méditation

Celui qui demeure en moi porte beaucoup de fruit

Dans le texte d’Evangile de ce dimanche, l’expression «porter du fruit» est répétée six fois en quelques lignes. Ce sont les fruits et non les belles paroles qui nous identifient en tant que disciples du Christ.
Notre foi peut se développer si elle est vivante, si elle joue un rôle actif dans notre vie de tous les jours, si elle porte du fruit. C’est pourquoi nous venons rencontrer le Seigneur chaque dimanche afin d’écouter sa parole et reprendre des forces pour la semaine qui commence.

Porter du fruit ne veut pas dire faire des choses extraordinaires, ça veut dire bien faire les choses ordinaires. Rattachés au Christ comme les sarments à la vigne, éclairés par l’Esprit Saint, nous pouvons alors donner du fruit en abondance. Les fruits de l’Esprit, nous dit Saint Paul sont : « l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la douceur, la fidélité, la tendresse, la capacité de contrôler nos colères»...

Porter du fruit, c’est donner un coup de main au voisin malade ou handicapé, visiter les vieux parents qui vivent dans la solitude, venir en aide à ceux et celles qui souffrent, savoir écouter et encourager, pardonner à ceux et celles qui nous ont offensés, faire un peu de bénévolat, participer à la vie de la paroisse, à la vie associative, partager son travail, ses connaissances avec ceux et celles qui sont dans le besoin, etc.

Le texte d’aujourd’hui nous rappelle qu’il faut entretenir une relation régulière avec le Christ, afin que notre foi et notre engagement ne s’éteignent pas, comme la flamme d’une lampe qui manque d’huile. Grâce à la sève vivifiante de la vigne, les œuvres de bonté peuvent se produire et se multiplier.

Dieu a besoin de nous pour créer un monde meilleur, un monde de respect, de partage et d’amour. Il a besoin de nos mains, de nos pieds, de notre cœur, de notre esprit dans un univers souvent sans merci pour les plus faibles. Les textes d’aujourd’hui rappellent que si nous sommes unis au Christ, comme les sarments à la vigne, nous recevrons sa force et sa vie, nous seront coresponsables les uns des autres et nous seront ensemble, porteurs de beaucoup de fruit.

" Celui qui demeure en moi porte beaucoup de fruit "

Extrait Père Yvon-Michel Allard, Canada. Graphisme Evangile et Peinture - Berna

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Malouchaca 02/05/2015 11:47

Un grand merci pour cette homélie . Concrète avec des pistes de mise en pratique.
Merci