Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le berceau du fer

L'épiphanie...fête missionnaire

3 Janvier 2015 , Rédigé par E.A.P Publié dans #Méditation

L'épiphanie...fête missionnaire

Dans son message du 1er janvier 2015, le Pape François invite le monde à briser les murs de tous les esclavages qui porte un coup mortel à la fraternité universelle et à s’engager par la reconnaissance dans l’autre d’un frère, d’un être humain qui a une égale dignité … le tout avec force, courage et espérance.

En effet, l’homme n’a pas seulement des droits, mais des devoirs envers ses frères : «Il délivrera le pauvre qui appelle, et le malheureux sans recours. Il aura souci du faible et du pauvre, du pauvre dont il sauve la vie…»
Cette conviction résonne avec force face au contexte mondial actuel. L’Évangile y voit un chemin de paix véritable. Non seulement y croire, mais se mettre en route, se laisser travailler le cœur par l’Esprit de vérité, de justice, de réconciliation et par un engagement personnel à refermer cette terrible plaie ouverte dans le corps de la société humaine qu’est l’esclavage sous toutes ses formes d’aujourd’hui...

L'épiphanie...fête missionnaire

Les mages étaient aussi des hommes de recherche et d’inquiétude. Ils cherchaient à comprendre les événements du monde, à se libérer du sens de la destinée humaine et des chaînes de l'esclavage de leur époque.
Face à leurs questionnements, ils ont reçu un signe, celui de «l’étoile». Un appel à se mettre en route… une route de purification passant par l’épreuve de l’agressivité du vieux roi Hérode et le dépouillement de leurs certitudes ancestrales.

Une vérité lumineuse leur fut révélée dans la tendresse et la fragilité d’un petit enfant.
Et là, l’Esprit leur parle : «ils repartent par un autre chemin», celui de leur conversion, celui de l’amour, autre que celui d’Hérode, violent, paranoïaque et dominateur. Les mages venus de très loin ont déposé leurs valeurs devant l’Enfant-Dieu et ont reçu en échange la révélation d’un autre chemin à suivre, à vivre, déjà orientés vers le Ressuscité, vers leur véritable pays, le ciel.

L'épiphanie...fête missionnaire

Depuis notre baptême, nous aussi sommes mis en marche, guidés par l’Esprit, et nous voyons dans la lutte contre le mal une naissance, dans le service du frère une joie, et dans la croix un amour. L’étoile a brillé pour «illuminer ceux qui habitent les ténèbres et l’ombre de la mort».
Fête de l’Épiphanie, fête missionnaire par excellence, missionnaire de joie, de sens, d’amour, de paix, afin «que vienne la lumière sur nos visages et que resplendisse la gloire du Seigneur sur toutes les nations».

Extrait méditation Père Serge LEMIÈRE- Diocèse de Coutances
Peinture Arcabas – adoration des rois mages
Photo de la statue symbolisant la libération de l'escla
vage à Gorée - Photo de l'adoration des mages - crèche de l'église de Hayange

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article